L'Instant Papillon

Partager

Ep. #4. Se reconnecter à son corps

Saison 1, Ép. 4

Dans cet épisode, je pars à la rencontre de Frédérique, ancienne danseuse professionnelle devenue kinésithérapeute, à Bruxelles. Son histoire illustre notre rapport au corps, sujet de tant de désirs, objet tellement désincarné/déconnecté.


Car dans cette démarche de #reconnexionàsoi #militante que j’ai pu observer chez d’autres, et puis chez moi aussi, j’ai le sentiment que nos corps nous crient quelque chose, à grande échelle, et qu’il est grand temps de leur donner une réponse, d’en reprendre la #responsabilité, seuls et ensemble. Notre culture prônant l’intellect des « têtes bien faites », notre médecine cloisonnant ses spécialités, nos rythmes de vie écrasant nos besoins, nous n’écoutons plus notre corps. 


Et si cette volonté de se reconnecter à nos besoins, l’envie de retrouver le tonus et la douceur nécessaires à nos corps, pouvait être un acte à dimension politique et écologique, utile à soi autant qu’au #collectif? Et si, à nouveau, c’était prendre soin du vivant, tout simplement? 


Alors : Sommes-nous encore connectés à notre corps ? Peut-on vraiment « l’écouter » ? Si oui, comment ? A-t-il vraiment des messages à nous dire ? 


Pour répondre à mes questions, je voulais face à moi un médecin formé à la médecine classique, et qui soit aussi ouvert à une approche plus globale et psycho-corporelle du soin. A Kain, du côté de Tournai en Belgique, je rencontre le Dr Denis, médecin généraliste formé aussi à l’écoute et à la pédagogie PRH, pour Personnalités et Relations Humaines, une école spécialisée dans le déploiement de la personne (www.prh-belgique.be). Depuis 2016, le Dr Denis travaille plus spécifiquement dans la prise en charge des personnes en Burn Out, www.espace-libre.be


Après une reconnexion à son corps meurtri et une remise en question profonde, Frédérique Galliot entame une reconversion et une série de formations pour passer de “la danseuse à la répareuse de corps”. Elle consulte aujourd’hui à la Kinesphère (www.lakinesphere.be), l’espace de travail dans lequel elle aide, par le toucher et le mouvement, à redonner vie à nos corps au point mort. L’extrait qu’elle cite en fin d’épisode vient du livre de l’Américaine Mabel Elsworth Todd (1939) The Thinking Body, soit Le Corps pensant, traduit en 2012 aux Editions Contredanse à Bruxelles (www.contredanse.org)


-----

Un grand merci, chère Tibune, pour ton tip généreux qui encourage ce podcast indépendant! L’Instant Papillon a besoin d’auditeur.ice.s solidaires : pour contribuer et soutenir la réalisation de ce travail, cela se passe sur notre page Tipeee! 


Plus d'épisodes