Partager

Les Voix de la Photo

Le podcast des acteurs de la photographie

Les Voix de la Photo, c'est le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la photographie. Qu'ils soient agents, galeristes, acheteurs d'art ou conseillers, ils ont en commun d'avoir lancé une entreprise dans la photogr
Dernier Épisode2/24/2021

#33 Julien Guerrier (Édition Louis Vuitton)

Saison 1, Ép. 33
Dans cet épisode nous échangeons avec Julien Guerrier, éditeur chez Louis Vuitton. Il revient sur son parcours, sa passion pour le livre d’album photographique et les différents projets de la maison d’édition au sein de la maison de luxe Louis Vuitton. Nous avons aussi abordé: l’évolution des maisons d’éditions, le soin porté à la fabrication de chaque ouvrage et les partenariats mis en place avec les Rencontres de la Photographie à Arles et Paris Photo. Bonne écoute! SOMMAIRE1’: Son enfance et sa formation5’: Son affinité avec la photographie10’: Le début de sa carrière chez Louis Vuitton11’30: La création de la maison d’édition Louis Vuitton: une maison d’édition de livres de voyage au sein d’une maison de luxe14’: Rythme de publication et diffusion16’: Partenaire des Rencontres de la Photographie à Arles et de Paris Photo24’30 : Les maisons d’éditions qui l’inspirent: Xavier Barral et Robert Delpire31' : Ses conseils pour les jeunes éditeurs: suivre sa passion et être patient. Il faut 10 - 15 ans pour juger le travail d’un éditeurLe LinkedIn de Julien Guerrier : https://www.linkedin.com/in/julien-guerrier-94326015/Les livres de la maison d'édition Louis Vuitton : https://fr.louisvuitton.com/fra-fr/art-de-vivre/livres-et-ecriture/livres-sur-le-voyage/_/N-mk375uVos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
2/24/2021

#33 Julien Guerrier (Édition Louis Vuitton)

Saison 1, Ép. 33
Dans cet épisode nous échangeons avec Julien Guerrier, éditeur chez Louis Vuitton. Il revient sur son parcours, sa passion pour le livre d’album photographique et les différents projets de la maison d’édition au sein de la maison de luxe Louis Vuitton. Nous avons aussi abordé: l’évolution des maisons d’éditions, le soin porté à la fabrication de chaque ouvrage et les partenariats mis en place avec les Rencontres de la Photographie à Arles et Paris Photo. Bonne écoute! SOMMAIRE1’: Son enfance et sa formation5’: Son affinité avec la photographie10’: Le début de sa carrière chez Louis Vuitton11’30: La création de la maison d’édition Louis Vuitton: une maison d’édition de livres de voyage au sein d’une maison de luxe14’: Rythme de publication et diffusion16’: Partenaire des Rencontres de la Photographie à Arles et de Paris Photo24’30 : Les maisons d’éditions qui l’inspirent: Xavier Barral et Robert Delpire31' : Ses conseils pour les jeunes éditeurs: suivre sa passion et être patient. Il faut 10 - 15 ans pour juger le travail d’un éditeurLe LinkedIn de Julien Guerrier : https://www.linkedin.com/in/julien-guerrier-94326015/Les livres de la maison d'édition Louis Vuitton : https://fr.louisvuitton.com/fra-fr/art-de-vivre/livres-et-ecriture/livres-sur-le-voyage/_/N-mk375uVos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
2/17/2021

#32 Élodie Morel-Bazin (Christie's)

Saison 1, Ép. 32
Dans cet épisode, la directrice Europe du département Photo chez Christie’s, Élodie Morel-Bazin nous ouvre les portes du monde des enchères dans le milieu de la photographie. Elle revient sur sa carrière, l’ouverture du département photo français en 2010 et sur les évolutions du marché et en particulier les demandes des collectionneurs. Nous avons aussi abordé: l’importance de la pédagogie pour apprendre à regarder une photographie, les différentes étapes d’une vente de photographie et l’importance de la curation des ventes online et offline. La prochaine vente photo à Paris présentera des tirages de la collection de Lucien et Raymonde Treillard le 2 mars et vous pourrez y retrouver des tirages de Man Ray et des surréalistes. Bonne écoute!SOMMAIRE0:55 – Sa formation et sa carrière avant Christie’s5’10- L’ouverture du département photo chez Christie’s en 20109’10- Les différentes étapes d’une vente de photographie13’40- Quels sont les critères importants pour acheter une photographie?15’- Les grands tendances chez les collectionneurs17’30- La vente monographique des tirages de Hiroshi Sugimoto en 201921’20- Ne pas négliger la curation des ventes en ligne22’35- L’importance de la pédagogie pour apprendre à regarder une photographie24’45- La prochaine vente en mars2021 : la collection de Lucien et Raymonde Treillard26’- Ne pas hésiter à aller à la rencontre des œuvres en visitant les espaces d’expositions des maisons de vente aux enchèresLe LinkedIn d'Élodie Morel-Bazin : https://www.linkedin.com/in/elodie-morel-bazin-0030b119/La vente du 2 mars 2021 de la collection collection de Lucien et Raymonde Treillard : https://www.christies.com/en/auction/man-ray-et-les-surr-alistes-collection-lucien-et-edmonde-treillard-29034/Vos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
2/10/2021

#31 Jérôme Kohler (Collectionneur)

Saison 1, Ép. 31
Dans cet entretien nous écoutons le collectionneur et passionné de photographies Jérôme Kohler. Il revient sur la construction de sa collection depuis la découverte de l’école de Düsseldorf jusqu’à son goût pour la photographie scientifique. Collectionneur engagé et dynamique, il est au conseil du Bal, bénévole au sein de l’association Fetart, président de l’association en 2018-2019 et cofondateur du Groupe d'Acquisition pour la Photographie du Centre Pompidou. Acceptant que sa collection évolue au fil de ses coups de cœurs et reventes il nous présente les choix liés à l’évolution de sa photographie et sa vision de l’évolution du marché de la photographie depuis 15 ans. Bonne écoute!SOMMAIRE:1’50: Sa relation avec la photographie et la construction de sa collection4’30: Les évolutions du marché de la photographie depuis 15 ans7’10: la construction de sa collection depuis sa rencontre avec l’école de Düsseldorf jusqu’à la photographie scientifique10’30: Ses différentes actions associativesdans la culture : cofondateur du Groupe des amis de la photographie du Centre Pompidou, au conseil administration du Bal, bénévole au sein de l’association Fetart et président de l’association 2018-201915’: Ses autres actions associatives: au conseil d’administration de la fondation Entreprendre pour aider(sujets art et santé mental), au comité stratégique de la fondation Culture et Diversité (sujets: insertion des jeunes pour la culture) et au comité stratégique et fondateur de la chair Philanthropie à l’ESSEC17’25: Ses conseils pour les photographes: avoir conscience d’entrer dans un marché avec des règles, savoir s’entourer du bon galeriste et se tenir informé des résidences20’30: Ses conseils pour les collectionneurs: vivre avec sa collection en acceptant qu’elle évolue au fil de coups de cœur et reventesVos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
2/3/2021

#30 Victoria Jonathan (Doors)

Saison 1, Ép. 30
Victoria Jonathan nous fait voyager en Chine en nous parlant de son agence franco-chinoise Doors dont elle est la co-fondatrice avec Bérénice Angremy. Elle revient sur son parcours et de l’intuition qui les a poussés à fonder cette agence pour faire dialoguer deux cultures et mieux faire connaître la Chine en France et la France en Chine. Elle revient en détails sur les 3 éditions de Jimei x Arles où elle fut directrice artistique avec Bérénice Angremy et la pratique décomplexée des photographes en Chine. Ses derniers projets sont aussi abordés tels que l'exposition de Feng Li sur le port Solférino à Paris dans le cadre de PhotoSaintGermain et son exposition Les flots écoulés ne reviennent pas à la source qui réunissait 13 grands photographes chinois dans le cadre du festival Normandie Impressionniste à l'abbaye de Jumièges en 2020. On a aussi parlé de la série Beijing Silvermine de Thomas Sauvin, des résidences pour artistes qui existent en Chine, et de la censure. Bonne écoute!SOMMAIRE1’05: Sa famille passionnée par la Chine: un père engagé politiquement et une mère fondatrice de l’agence de voyage la Maison de la Chine5’30: Sa formation et ses premières expériences professionnelles: un parcours littéraire, une expérience dans le design sonore (Sound walk), productrice de documentaire radio et télé sur la Chine et la scène artistique, un poste à l’université de Pékin et responsable de communication à l’ambassade de France à Pékin21’45: Les débuts de Doorsavec Jimei x Arles 28’15: Les différents projets de l’agence : Jimei x Arles, commissariat d’expositions en France sur l’art Chinois, diffusion de collection de musées français en Chine, accompagnement de musées, conseil pour des structures culturelles et des marques de luxes voulant s’implanter en Chine39’45: La photographie Chinoise, une photographie plus décomplexée que la photographie Française42’40: La censureen Chine pour les photographes : une liberté de création mais un frein au moment de la monstration51: Son conseils pour des photographes: voyager et faire des résidences!Le site internet de Doors : https://fr.doors-agency.com/a-propos-de-doorsVictoria Jonathan sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/victoria-jonathan-69003a15/?originalSubdomain=frVos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
1/20/2021

#28 Antoine Soubrier (Bildung)

Saison 1, Ép. 28
Antoine Soubrier, agent de photographe et associé chez Bildung revient sur son cheminement professionnel en passant par L’œil de la photographie jusqu’à sa rencontre avec les fondateurs de Bildung: Isabelle Moisy Cobti et Simon Descamps. C’est un agent pas comme les autres que l’on écoute cette semaine car ils ont choisi d’accompagner les créatifs en leurs donnant les outils des agents pour les émanciper des agents classiques et leurs permettre de garder ainsi le contrôle sur leurs stratégies de carrière. On a aussi parlé de l’agence Magnum, de la Nasa, la préhistoire et l’astrophysique! Antoine Soubrier nous questionne sur le rôle des photographes et sur l’importance de savoir prendre du recul sur sa pratique artistique en se posant la question suivante: À quel monde veut on participer avec nos images?Bonne écoute!SOMMAIRESa formation et ses expériences avant Bildung (école Celsa, L’œil de la Photographie, Agence Vu’, Patrick Rémy et Talent & Partner)8’25: Bildung, une agence qui cherche à armer les indépendants plutôt que seulement les représenter13’09: Quels profils ont les créatifs de l’agence?14’50: Les deux fondateurs de Bildung: Isabelle Moisy Cobti et Simon Descamps, des profils différents et complémentaires17’02: Les agences de photographes depuis Magnum jusqu’à Bildung22’: Le futur de Bildung24’15: Les inspirations de l’agence: l’agence Magnum, Pentagram, Jil Sander, Fantastic Man, Aperture, Foam et la Nasa!28’20: Ses passions: l’astrophysique, la préhistoire et la randonnée!31’10: Conseils pour les photographes: Prendre du recul sur sa pratique et se poser la question "À quel monde tu veux participer avec tes images?"Le site internet de Bildung : https://www.bildung.fr/Antoine Soubrier sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/antoinesoubrier/Vos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter : @lesvoixdelaphoto (instagram) ou lesvoixdelaphoto@gmail.com
1/13/2021

#27 Jean-Denis Walter (Galeriste)

Saison 1, Ép. 27
Jean-Denis Walter, l’expert de la photographie du sport nous présente ses deux vies professionnelles: directeur et rédacteur photo chez l’Equipe et l’Equipe magazine et fondateur d’une galerie dédiée à la photographie du sport. Conteur d’images, il nous explique avec justesse les éléments essentiels d’une bonne photographie de sport en nous décrivant des photographies de sa galerie. Dans cet épisode on a abordé: la révolution de l’autofocus dans la pratique de la photo de sport, sa mère iconographe, le type de contrat qui le lie à ses photographes et la nostalgie. Bonne écoute!Les deux photographies dont on parle dans l'épisode : Le jour de gloire, Bertrand Desprez. 1998 Twins, Corinne Dubreuil, 2014SOMMAIRE1’10: Sa première vie professionnelle dans la presse: Prisma Media, directeur photo chez l’Equipe et rédacteur photo chez l’Equipe Magazine.10’20: Les débuts de la galerie: la seule galerie dédiée à la photographie de sport12’30: Le contrat qui lie les photographes et sa galerie14’00 : Le matériel photographies a fait évoluer les pratiques (en particulier l’autofocus!)15’50 : Une bonne photographie de sport c’est un mélange entre un esthétique et la force d’un événement21’ : La plus grande difficulté du métier de galeriste: trouver ses collectionneurs26’45 : Sa newsletter: il raconte une photographie de sport chaque jour28’45 : Son conseil: il faut communiquer en permanence sur les œuvres qui nous plaisentEcrivez-lui à cette adresse jeandeniswalter@gmail.com pour qu’il vous ajoute à sa newsletter. Vous pourrez découvrir une photographie de sport par jour.Jean-Denis Walter sur LinkedInLe site internet de la galerie Jean-Denis WalterVos retours sont très importants pour améliorer ce podcast donc n'hésitez pas à m'envoyer vos questions, remarques et suggestions.Pour me contacter :@lesvoixdelaphoto(instagram) oulesvoixdelaphoto@gmail.com