Partager

cover art for Les éditions blast, la littérature du sensible et de la riposte au festival Littératures, risques, etc.

L'AFFRANCHIE PODCAST

Les éditions blast, la littérature du sensible et de la riposte au festival Littératures, risques, etc.

Saison 3, Ep. 7

Rencontre avec Karima et Sol des éditions Blast à l'occasion du festival Littérature, risques, etc.


Blast : effet de souffle, onde de choc, attaque radicale.

Blaste : ce qui germe, s’enracine, pousse, parasite, grandit, engendre.


Les éditions blast défendent une littérature d’essai et de création politique, une littérature qui pense l’articulation des oppressions et des luttes et qui ouvre des perspectives depuis le champ des résistances antiracistes, féministes, queers, anarchistes.

Lecteurices engagé·es, passionné·es et concerné·es par ces enjeux, nous nous attachons à des littératures–regards sur une société, ses représentations, ses mécanismes de domination et les révoltes qu’elle voit naître ; des littératures–voix, conscientes de l’endroit depuis lequel elles parlent, qui éclairent leur contexte autant qu’elles sont éclairées par ce dernier. Et puis des littératures mémoires et ouvertures, échos de ce qui est passé, attentives à ce qui passe et ébauches de ce qui pourrait. Des littératures qui pour autant ne deviennent jamais prétextes ; elles demeurent libres, vivantes, autonomes. blast publie des romans, des textes poétiques, des essais et des formes hybrides nourrissant des analyses engagées tout en proposant des écritures incisives qui interrogent radicalement les réflexes et les normes autant que la langue elle-même.

​Le texte n’existe pas seul : nous souhaitons inscrire blast dans une dynamique de renforcement de la solidarité et de l’indépendance au sein du monde du livre. Nous poursuivons par exemple une réflexion sur le montant et la durée des droits d’auteur·trice et n’envisageons pas un travail sans les librairies, lieux d’émulation et de circulation des livres comme des idées toujours nécessaires.


Photo © Claire Fasulo 



More episodes

View all episodes

  • 31. La plaie de l'aube, les solitudes peuplées avec Sara Mychkine

    52:50
    Rencontre avec Sara Mychkine à l'occasion de la publication de son recueil de poésies, La plaie de l'aube, aux éditions Blast.Le regard cogneLes peaux brûlentMais la raceNeMentPasles damné·es de la terreont le souffleEn virguleça crie la fin du mondeavant que le cielne se fendeSous nospasEntre le cri et le silence, La Plaie de l’aube cherche à saisir, par l’embrasement de la langue, ce qui se dessine sous la fin du monde. Cette poésie est faite de fractures et tordue par le poids des vides dont elle cherche à s’extraire : elle s’ancre dans la résistance à l’ordre colonial, capitaliste et hétéropatriarcal. Au cours des vingt-quatre heures traversées par le recueil et au travers des lignes brisées et des vers fragmentaires se dessinent des récits amputés et des horizons qui s’écrivent à la force des poings. Face aux déchirures provoquées par la violence du monde, ce recueil est un appel à se lever encore, rester debout et lutter ensemble.Illustration de couverture : Mica Tzara, Saint Lucy’s eyes, 2019.
  • 30. Nos puissantes amitiés avec Alice Raybaud

    40:17
    Rencontre avec Alice Raybaud à l'occasion de la parution de nos essai, Nos puissantes amitiés. Des liens politiques, des lieux de résistance aux éditions de La Découverte. On aime à se dire qu'elle est essentielle. Mais, en réalité, l'amitié est souvent raillée, considérée comme futile ou invisibilisée. Dans les films, les livres, les imaginaires et les récits que l'on fait de nos parcours, elle passe presque toujours à l'arrière-plan : la jeunesse terminée, elle devrait s'éclipser au profit du couple et de la famille. Elle est ce lien que l'on sacrifie volontiers les années passant, quitte à abandonner une petite part de soi avec. Mais pourquoi le couple romantique représenterait-il l'unique façon de cheminer avec d'autres dans l'existence ?Depuis quelques années, de plus en plus de personnes décident de revendiquer leurs amitiés et de s'engager pleinement dans ces relations. Elles y découvrent des lieux de joie, mais aussi de solidarité et de résistance face aux aliénations du système patriarcal, capitaliste et dans une période de grande incertitude écologique. Hétéros ou queers, entre femmes, entre hommes ou dans des groupes mixtes, elles et ils sont nombreux à réinventer, entre ami.es, des manières de militer, d'habiter, de consommer, de faire famille, de vieillir ensemble et, finalement, de prendre soin les un.es des autres.Mobilisant de nombreux entretiens, des références culturelles, des études sociologiques aussi bien que des textes philosophiques, Alice Raybaud montre que l'amitié porte une dimension libératrice puissante, qu'elle peut être une force de dissidence et d'émancipation. Elle appelle ainsi à réinventer ce lien, intime et politique, et à remettre nos amitiés au centre de nos vies.
  • 29. Eunice, rencontre avec Lisette Lombé

    56:47
    Rencontre avec Listte Lombé à l'occasion de la publication de son roman, Eunice, aux éditions du Seuil.Eunice, dix-neuf ans, athlète, étudiante en fac de psycho, vient de se faire larguer par son petit ami. Alcool et danse pour tenter d'anesthésier la tristesse.En se réveillant avec une gueule de bois carabinée, la jeune femme pense avoir touché le fond mais les nombreux appels en absence laissés sur son portable par son père annoncent le pire. Sa mère, Jane, est morte, d'une chute dans l'eau du fleuve au sortir d'une boîte de nuit. L’enquête conclut très vite à un simple accident mais Eunice refuse d’y croire.Et si un agenda rouge retrouvé dans un salon de coiffure lui donnait raison ? Et si les initiales écrites sur plusieurs pages étaient un indice ? Pour Eunice, c’est le début d’une quête de vérité afin de comprendre qui était cette mère dont elle réalise qu’elle ne connaissait pas grand-chose. Le choc du deuil rappelle que toute famille est le lieu de secrets enfouis.La rencontre avec la sereine et superbe Jennah marquera un tournant vers l’apaisement.Eunice est une histoire d’amours, de sororité, de transmission et de rémission. C’est aussi un éveil à la tendresse et au pardon. Un roman coup de poing, porté par une langue très rythmée.Slameuse et artiste passe-frontières, Lisette Lombé a publié un court roman, Venus Poetica, et un recueil, Brûler brûler brûler (prix Grenades/RTBF). Elle est également cofondatrice du Collectif L-SLAM et sera, en 2024, la prochaine Poétesse nationale en Belgique.Nou avions déjà eu la chance de recevoir Lisette Lombé pour la parution de Brûler brûler brûler, aux éditions de l'Iconoclaste. Retrouvez l'épisode en saison 2 épisode 30.Photo : Romain Garcin
  • 28. Ne plus tomber (en amour), le Festival d'amour avec Majé

    41:47
    AMOURESAMOURES // Pour la dernière rencontre du festival d’amour, nous vous proposons d’emblée de NE PLUS TOMBER (EN AMOUR). Voilà, le projet est assez limpide, on raccroche, on arrête, on clôt, on refuse les relations romantiques. Pour bon nombre d’entre nous c’est un peu la décision ultime, puisque les romances sont contaminées par le patriarcat, oust, on les éjecte, ciao byebye, pour créer d’autres façons de -ne pas- être ensemble. Grâce à Majé, on clôture le festival avec beaucoup d’amour mais pas de couple. Et ouais. Une rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine Naline
  • 27. Amoures adultes, le Festival d'amour avec Chien fou et Nathalie Sejean

    46:49
    AMOURESAMOURES // Pour cette cinquième rencontre du festival d’amour, rencontre avec Chien Fou et Nathalie Sejean à l'occasion de la sortie mondiale du premier recueil imprimé d'Amoures adultes.TADAM ! Enfin dévoilé au monde, le suspense du festival d’amour, Amoures adultes recueil papier numéro 1. Alors que je décolle le scotch pour ne pas arracher le cachet de cire, alors que je déplie une à une chaque histoire, chaque proposition, je me sens chanceuse de vivre cette découverte avant le monde, comme une exploratrice d’amoures. De pouvoir en apprécier la justesse, la douceur, l’engagement.Amoures adultes est un projet mise à nu l’an passé autour d’une bière, l’envie de Chien fou et de Nathalie Sejean de faire exister dans les narrations l’histoire d’amour de deux femmes de plus de 35 ans. Ça, c’est ce que j’avais noté. Et maintenant que j’ai la première édition entre les doigts, il s’agit aussi de parler d’amoures politiques, de poser ses crayons sur le papier et de faire exister ses sentiments puissants, dans nos quotidiens. Pour se changer, pour changer le monde et faire écho à nos émotions fortes.C’est unique et c’est beau.Psst : cette première édition papier est épuisée.Une rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine Naline
  • 26. Ravages de Violette Leduc, Le Festival d'amour avec Mathilde Forget et Alexandre Antolin

    42:19
    AMOURESAMOURES // Pour cette quatrième rencontre du festival d’amour, nous prenons le temps de vous parler de Violette Leduc. Boom. Thérèse et Isabelle est sans doute la référence la plus citée par les femmes qui aiment les femmes. Mais qui savait que ce texte court et d’une intensité vertigineuse, faisait en fait partie de Ravages, cette épopée intime qui vous accroche et vous bouleverse ?Nous recevons Mathilde Forget et Alexandre Antolin, qui ont toustes deux travaillé-es à la réédition complète et augmentée de ce roman. L’occasion de convier en nos cœurs une autrice du matrimoine lesbien, et de ne jamais la laisser partir. Une rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine Naline
  • 25. Et l'amour aussi, le Festival d'amour avec Marie Docher

    47:57
    AMOURESAMOURES // Pour cette troisième rencontre du festival d'amour, nous recevons Marie Docher à l'occasion de la publication de son livre Et l'amour aussi, aux éditions La Déferlante.Le 14 février, c’était la journée des amoures, depuis que L’Affranchie est librairie - entendre depuis que Soazic est libraire - ce jour-là c’est l’excuse parfaite d’en faire trop, d’en parler beaucoup, de mettre du rose en vitrine, des cœurs partout, des fleurs aussi. Voilà c’est une décla, la saint valentin•e on la kiffe. Alors, qui aurait-il de mieux que de recevoir Marie Docher ce soir ? De parler ensemble de la joie d’être lesbienNe, gouinE, goudOue, et de célébrer cette nouvelle parution absolument craquante-croquante, que nous aimons si fort, de nos amies de la Revue La Déferlante, Et l’amour aussi.Une rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine NalinePhoto Bea Uhart
  • 24. QuelLE amoureuxSE êtes-vous ? le Festival d'amour avec Rachel Easterman-Ulmann

    37:16
    AMOURESAMOURES // Pour cette deuxième rencontre du Festival d'amour, nous recevons Rachel Easterman-Ulmann à l’occasion de la parution en poche de son livre fabuleux La Langue des oiseaux aux Éditions Cambourakis.Quand on espère une grande histoire d’amour, qu'elle s’effrite plus vite que son ombre, que faire de la tristesse qui s’immisce et s’installe partout tout le temps ? La Langue des oiseaux c’est une proposition légère et joyeuse, des tests amoureux, pour renvoyer la tristesse tel un boomerang, en élan créatif !Quelle humidité êtes vous ? Si vous brûlez de le savoir, ce livre est fait pour vous ! Voici le lien de l'extrait écouté pendant l'épisode d'une chanson de Zaho de Sagazan diffusée sur son compte instagram : https://www.instagram.com/reel/Ci7vzxvKTMi/?igsh=ZG43YnNtaXk0MWwxUne rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine Naline
  • 23. Les amitiés amoureuses, le Festival d'amour avec Noémie Chust

    35:58
    AMOURESAMOURES // Tout va donc commencer avec Noémie Chust, nous parlons ensemble de L’Avant-match, sa superbe bande dessinée publiée par Studio Fidèle. Un après-midi, deux amies passent du temps ensemble, entre jeux de mains, danses de salon, questions existentielles et taquineries, il y a entre elles une intimité si douce, presque apaisante quand on sait que l’une d’elle attend avec anxiété un match d’escrime le lendemain. Quand les relations débordent des mots, la révolution amimoureuse peut commencer.Une rencontre organisée pour la troisième édition du Festival d'amour, du 06 au 24 février 2024.Création graphique : Chien Fou / Habillage sonore : Pierre-Antoine Naline