Derrière l'objectif

Partager

"Ceux qui ont vu la série Narcos peuvent imaginer les atrocités que peuvent commettre les protagonistes de ce conflit"

Saison 2, Ép. 6

Depuis plus de 30 ans, Pierre de Vallombreuse constitue un fond unique de plus de 140 000 clichés sur 43 peuples autochtones dans le monde. Le photographe a notamment multiplié les séjours dans une Vallée du sud des Philippines qui abrite une ethnie Palawan, les Tau’Batu. Au fil des années et des séjours, le photographe est devenu un témoin privilégié de cette communauté autochtone pacifique de chasseurs-cueilleurs, un travail photographique qu’il est possible de découvrir cet été au festival "Réflexivité(s)" du 14 au 31 juillet à Lourmarin dans le Vaucluse. 


A travers ses nombreux ouvrages, Pierre de Vallombreuse partage ses expériences, ses souvenirs, ses découvertes. A la rentrée, son livre “36 vues” dévoilera 36 histoires de photographies.


« Derrière l’objectif » de Pierre de Vallombreuse, nous sommes en Colombie en 1999 : le photographe est envoyé par Le Figaro pour un reportage sur le conflit armé, avec comme personnage central Ingrid Betancourt.

Plus d'épisodes