Derrière l'objectif

Partager

"Le camp de Birkenau est surprenant frappant tétanisant, par sa vacuité"

Saison 2, Ép. 11

Après une licence d'histoire et d'anthropologie, Michel Slomka devient photographe-documentaire et rejoint l’agence MYOP en 2022. 


“L’absence” hante son travail  : pendant 2 ans en Irak sur la montagne de Sinjar auprès de la communauté yézidie victime des massacres de l’Etat Islamique en 2014 ; à Srebrenica en Bosnie avec les disparus du massacre de 1995 ; à la frontière entre la Grèce et la Turquie à la recherche de tous ceux qui disparaissent en mer, dont on ne connaît ni les noms puisque les passeurs brûlent leurs papiers avant le départ, ni les visages après un certain temps dans l’eau…


Derrière l’objectif de Michel Slomka, nous sommes à Birkenau à l’écoute des absences.  

Plus d'épisodes