We Love MDR

Partager

Le meilleur du pire

Ép. 119

Les spécialistes des comédies s’en donnent à coeur joie pour critiquer ce qu’iels ont le plus détesté. Quelles sont les pires comédies jamais traitées dans We Love MDR ? De « la bande à Fifi » agressif, lourd, sans intérêt à « Taxi 5 », bête et méchant, Daniel et ses chroniqueur.euse.s utilisent un florilège d’adjectifs peu glorieux dans cet épisode. Mais parmi ce flot de médiocrité, certains films retiennent quand même l’attention malgré une réalisation globale plus qu’approximative. « Budapest », « Jamais le premier soir » et d’autres encore : retours sur le pire des comédies françaises.


CRÉDITS

We Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus : Omar Erraïs. Cet épisode a été enregistré à distance en mai 2020. Prise de son et réalisation : Solène Moulin. Chargé d’édition : Dimitri Mayeur. Chargée de production : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon. Production déléguée  : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez.

Plus d'épisodes

9/28/2020

La Daronne en carton

Tout est tiède. La Daronne, c’est une comédie-policière où Patience Portefeux, la personnage principale jouée par Isabelle Huppert, interprète franco-arabe pour la brigade des stups, se retrouve à la tête d’un trafic de drogue. Comédie classique où un personnage sort de son milieu pour rentrer dans un autre, ce n’est pourtant pas très drôle. Mais surtout, la dimension policière n’excelle pas non plus, car le film est inoffensif, pas assez creusé, parfois même plein de clichés peu crédibles. Et pourtant, c’est pas faute d’avoir essayé de mettre du folklore un peu partout, mais malheureusement, c’est pas comme ça que ça marche.Animé par Daniel Andreyev avec Clotilde Bruneau et François Oulac.LA RECO DE CLOTILDE : «Weeds» (Jenji Kohan, 2005), sur le même principe que la daronne : une mère de famille se met à dealer pour pouvoir maintenir son niveau de vie.LA RECO DE FRANÇOIS : «Homecoming» (Sam Esmail, Kyle Patrick Alvarez, 2018), un thriller psychologique où casting, écriture et scénario sont excellents.LA RECO DE DANIEL : «Sherlock Holmes» (Kyosuke Mikuriya, Hayao Miyazaki, 1984), une vraie belle comédie policière, disponible sur Netflix, pour les petits et les grands.CRÉDITSWe Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus: Omar Erraïs.Cet épisode a été enregistré le 10 septembre 2020.Prise de son et réalisation: Mathieu Thévenon. Chargé d’édition: Dimitri Mayeur. Chargée de production: Albane Fily. Générique: Corentin Kerdraon. Production déléguée: Binge Audio. Direction de production: Joël Ronez.
9/14/2020

Énorme malaise

Ép. 123
C’est sous-écrit de A à Z… voire pas du tout écrit du tout. Énorme, c’est l’histoire d’un homme de 40 ans joué par Jonathan Cohen qui veut absolument devenir père. Du coup, il met sa femme Claire, jouée par Marina Foïs, enceinte contre son gré, rien que ça. Scandale sur le plateau télé de Quotidien sur le principe juridique de ce scénario un peu douteux, ce n’est même pas ça le pire. Le film est très très mal écrit, gênant et l’alchimie entre les personnages inexistante. On n’en dit pas plus, à vous de vous faire un avis.Animé par Daniel Andreyev avec Clotilde Bruneau et Yérim Sar.LA RECO DE YERIM : «Teeth» (Mitchell Lichtenstein, 2008), une adolescente du club de chasteté de son lycée est confrontée à la sexualité débridée des autres, on n’en dit pas plus, attention c’est pas pour les enfants.LA RECO DE CLOTILDE : «Les neufs derniers mois» (Cookie Kalkair, 2019), une bande-dessinée documentaire sur la paternité de l’auteur.LA RECO DE DANIEL : «Nos pires voisins» (Nicholas Stoller, 2014), à l’inverse du couple dans Énorme, eux ont une super alchimie.CRÉDITSWe Love MDR est un podcast de We Love Cinema proposé par Goom (Go on media). Directeur des contenus: Omar Erraïs.Cet épisode a été enregistré le 10 septembre 2020.Prise de son et réalisation: Mathieu Thévenon. Chargé d’édition: Dimitri Mayeur. Chargée de production: Albane Fily. Générique: Corentin Kerdraon. Production déléguée: Binge Audio. Direction de production: Joël Ronez.