We Love MDR

Partager

Sous le même toit : post-romcom tiède

Un couple de divorcés, Louise Bourgoin et Gilles Lellouche, cohabitent sous le même toit. L’une possède 80% du domicile conjugal, l’autre (avec ses 20%) impose sa personne dans une maison qui ne veut plus de lui. Au delà de l’incohérence du scénario, les quatre acteurs principaux ont beau être excellents, le texte n'est pas à la hauteur. Les enfants plus matures que leurs parents ne sont pas un pari gagnant, et lorsqu’il faut attendre 45 minutes avant de rire, c’est qu’il y a un problème structurel. D’ailleurs les flash-back dans tous les sens sont inutiles et cache-misère. Ni vraiment drôle, ni vraiment triste, cette post-romcom qui se veut douce amère cache heureusement quelques rares bonnes scènes. Animé par Daniel Andreyev avec Mélissa Gazziero et Hugo Alexandre. RECOMMANDATIONS Mélissa Gazziero : “L’amour c’est mieux à deux” (Dominique Farrugia et Arnaud Lemort, 2010), dans lequel Manu Payet joue exactement le même rôle que dans “Sous le même toit”. Clovis Cornillac croit en l’amour et aux rencontres hasardeuses, Manu Payet essaye de lui arranger un rendez-vous avec Virginie Efira. Hugo Alexandre : “Les Portes de la Gloire” (Christian Merret-Palmair, 2001), dans lequel une équipe de vendeurs au porte à porte vendent des encyclopédies, mené par Benoît Poelvoorde. Julien Boisselier joue le gendre du patron, et se fait embaucher dans l’équipe. Un film cruel avec ses personnages, mais un bon film. Daniel Andreyev : “Frangins malgré eux” (Adam McKay, 2008), une comédie US où deux adultes sont coincés dans des corps de gamins. RETROUVEZ MDR - sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2 CRÉDITS MDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 28 avril 2017. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Jules Krot. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Générique : Corentin Kerdraon.

Plus d'épisodes