We Love MDR

Partager

Taxi 5, le malaise face à la légende

Etait-ce vraiment une bonne idée de se relancer dans la production de la série à succès qui a marqué le cinéma français des 20 dernières années ? A priori, non. Onze ans après la sortie du dernier opus, Taxi 5, réalisé cette fois-ci par Franck Gambastide, reprend les pires éléments de ce qui a fait la série à succès. Écrit par Stéphane Kazadjan (déjà responsable de l’atroce “Bad Buzz” en 2017), le film est certes un peu moins raciste que les précédents mais toutes les vannes reposent sur l’humiliation, la grossophobie, l’homophobie ou encore la misogynie des personnages. Si les premiers numéros étaient porteurs d’une certaine vision de la France de 1998, “Taxi 5” ne parvient pas à s’approprier les codes de cette époque ni à se moderniser pour autant. Tout paraît très ringard et réchauffé dans ce nouveau numéro incapable de s’affranchir des films précédents. Animé par Daniel Andreyev avec Max Besnard et Mélissa Gazziero RECOMMANDATIONS LA RECO DE MAX BESNARD : “Hot Fuzz” (Edgar Wright, 2007), une autre histoire de policier muté et une réalisation démente. LA RECO DE MELISSA GAZZIERO : “Fast and Furious 7” (James Wan, 2015), avec Jason Statham et The Rock LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “The Nice Guys” (Shane Black, 2007), un anti-buddy movie avec Ryan Gosling qui joue vraiment bien la comédie. RETROUVEZ MDR - sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2 CRÉDITS MDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 13 avril 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.

Plus d'épisodes