We Love MDR

Partager

Je ne suis pas un homme facile, caricature loupée du patriarcat

Netflix est de retour dans le sillage de la comédie française avec une nouvelle production qui laisse à désirer. Après un choc sur la tête, Damien, un célibataire endurci qui multiplie les conquêtes, se retrouve dans une société parallèle où les femmes ont le pouvoir. Il tombe amoureux d’Alexandra, son double féminin, et va essayer de comprendre les codes inversés de ce nouveau monde pour la séduire. Dans ce monde la dame bat le roi aux cartes, les hommes s’épilent le torse façon “ticket de métro” et le long-métrage compte de nombreuses bonnes petites idées sur l’inversion des rôles dans la société. Mais l’intérêt du film se limite à ces détails et l’histoire en elle-même manque de rythme et de surprises. “Je ne suis pas un homme facile” n’ose pas aller très loin dans l’humour noir et ce qui pourrait être une critique fine de la société vire en réalité à la caricature un peu simpliste d’un monde où les femmes singeraient une forme de virilité malsaine. Un film à concept donc, dont on fait rapidement le tour. Animé par Daniel Andreyev avec Yerim Sar et Hugo Alexandre RECOMMANDATIONS LA RECO De HUGO ALEXANDRE : Un film très, très libre sur les rapports homme-femme : “Calmos” de Bertrand Blier (1976). LA RECO DE YERIM SAR : “L’invention du mensonge” de Ricky Gervais, Matthew Robinson (2010) et la série Archer avec un personnage complètement misogyne. LA RECO DE DANIEL ANDREYEV : “Les chinois à Paris” de Jean Yanne (1974), un film inimaginable aujourd’hui qui joue sur les rapports dominants-dominés. RETROUVEZ MDR - sur Facebook : https://www.facebook.com/MDR-100-com%C3%A9dies-fran%C3%A7aises-249107848855674/ - sur iTunes : itunes.apple.com/fr/podcast/mdr/id1192391840?mt=2 CRÉDITS MDR est un podcast de Séance radio, produit par Goom. Enregistré à l’Antenne Paris (10, rue la Vacquerie 11ème) le vendredi 25 mail 2018. Production exécutive : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Réalisation : Quentin Bresson. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Editrice : Albane Fily. Générique : Corentin Kerdraon.

Plus d'épisodes