Sur Le Terrain

Partager

#16 La Psy Qui Parle : Le Jour où J'ai Fait un (SACRÉ) Burn-Out !

Saison 1, Ép. 16

Nous sommes le 4 Mai 2018. Le réveil sonne. Je sens que mon corps ne veut pas se lever. Comme tous les matins depuis quelques mois maintenant. Mais peu importe car mon mental est plus fort que mon physique.


Je le crois encore à cet instant.


Je me lève, en mode pilote automatique, et entre dans la douche. L’eau coule, je me savonne et ma tête tourne. Mon cœur s’accélère, je commence à faire une crise de panique.


Là aussi, peu importe. J’en fais tous les jours et mon mental remporte toujours la bataille. Mais cette fois, c’est différent.


Ma tête tourne un peu plus vite que d’habitude, mon cœur bat lui aussi un peu plus vite que d’habitude.


Je n’ai pas le temps de me rincer. Toujours en mode pilote automatique, je m’enveloppe dans ma serviette et retourne au lit.


Je me mets sous la couette et je m’enfonce dans le matelas sous la pression de la journée qui m’attend.


Pourtant, ma journée n’a rien d’exceptionnel. C’est une journée chez un client comme j’en fait toujours depuis 5 ans maintenant.


Mais cette fois, mon corps dit STOP. Il le hurle même.


Mon corps m’engueule. Il en a ras le bol que je le néglige, que je l’ignore.


Il m’engueule car depuis 15 ans, je ne dors pas assez.


Il m’engueule car je ne le nourris pas assez non plus. Il m’engueule car je le clash. Que je suis chaque jour en guerre contre lui alors que nous sommes dans la même équipe.


Mais ce message, je ne le comprends pas sur l’instant.


C’est le 1er match que mon mental perd contre mon corps et ce n’est donc pas bien grave.


Après une semaine de repos, je reprends mon rythme comme si de rien n’était.


Pendant 1 mois, jour pour jour.


Après ça, mon corps m’a lâché, véritablement, épuisé de ne pas être écouté.


Pendant des semaines, je n’ai pas pu sortir à plus de 300m de chez moi. Je n’ai pas pu manger pendant des jours, ni dormir.


J’ai même réalisé l’exploit anxiogène d’enchainer 4 nuits blanches d’affilée.


Et puis j’ai compris le message.


Dis comme ça, on peut croire que c’est soudain mais il m’a fallu des mois de réflexion. Mon corps m’a imposé de mener les réflexions que je n’ai jamais voulu mener.


Et c’est la plus belle chose qui pouvait m’arriver.


Alors comment sort-on d’un Burn-Out ? Et surtout, comment peut-on faire pour le transformer une opportunité ?


Car une personne sage m’a un jour dit que la douleur n’a aucun intérêt si on ne lui donne pas un sens.


Pour aborder ce sujet qui me tient particulièrement à cœur, vous l’aurez compris, j’ai l’immense plaisir d’accueillir Sur Le Terrain Audrey GINISTY, psychologue et créatrice de la chaine YouTube La Psy Qui Parle.


Audrey a été la partenaire idéale pour aborder ce sujet personnel et délicat.


Pour tout vous dire, j’ai l’impression de me foutre à poil sur Internet en publiant ce numéro mais je suis convaincu qu’il pourra en aider plus d’un, grâce à Audrey qui a été au top.


Avec elle, nous commençons gentiment par tourner autour du pot.


Vous verrez que je fais durer un bon moment l’introduction pour retarder l’échéance : nous débutons donc en abordant les mythes autour de la psychologie et des psychothérapies.


Audrey nous explique aussi pourquoi elle a décidé de lancer sa chaine YouTube et, en douceur, nous commençons à parler Burn-Out :


C’est quoi concrètement un Burn-Out ? Quels sont les symptômes ? Comment prévenir et guérir un Burn-Out ?


Nous voyons notamment que, contrairement à ce que veulent nous faire croire certaines conférences TEDx, un Burn-Out c’est loin d’être le Club Med.


En ce qui me concerne, j’ai plutôt eu l’impression de me retrouver dans le tambour d’une machine à laver… !


Audrey nous présente en détails les points qu’elle analyse chez ses patients pour comprendre leur Burn-Out et les guider de la meilleure des façons sur un chemin qui leur est totalement personnel.


Car oui, le Burn-Out n’est pas une cause, c’est un symptôme de causes plus profondes.


Se contenter de dire qu’on a fait un Burn-Out parce qu’on a trop travaillé n’est pas pertinent. Il est important de comprendre pourquoi.


Nous voyons donc avec Audrey les réflexions à mener pour comprendre et imaginer des solutions qui nous permettront progressivement de mener une vie professionnelle plus confortable.


Nous abordons notamment pour ça les dérives liées aux réseaux sociaux ou encore l’importance du Syndrome de l’Imposteur dans un Burn-Out.


Nous évoquons également le télétravail, sujet toujours plus d’actualité, qui peut s’avérer très dangereux pour les personnes les plus sujettes au syndrome d’épuisement professionnel.


Pour conclure, nous parlons de la pause.


La pause que j’ai longtemps vu comme une récompense que je ne méritais pas ne doit clairement pas être vue comme telle. Comme vous le verrez, la pause n’est pas une récompense mais doit faire partie du processus de production.


Elle fait pleinement partie de la performance.


Pour l’occasion, je ne vous invite pas à nous rejoindre Sur Le Terrain mais vous propose plutôt d’écouter notre conversation Sur Le Divan, avec Audrey Ginisty, La Psy Qui Parle !

Plus d'épisodes

7/22/2020

#14 Christel de Foucault : 157 000 abonnés LinkedIn en 4 ans, comment j'ai fait ?

Saison 1, Ép. 14
Plus de 157000 abonnés LinkedIn en à peine 4 ans. Je vous le dis tout de suite, mon invitée du jour est juste bluffante.Hello tout le monde, je suis Ludovic Salenne et aujourd’hui j’ai le plaisir de descendre Sur Le Terrain avec Christel de Foucault.Christel est conférencière, auteure, consultante, formatrice et même YouTubeuse sur les thématiques de l’emploi, de la marque employeur ou encore du Personal Branding.Mais surtout, elle cartonne sur LinkedIn!Comment a-t-elle fait pour se construire une communauté de plus de 157000 abonnés en si peu de temps?Jusqu’à la dernière seconde de ce numéro, les réponses à cette question vont vous surprendre.Christel l’avoue immédiatement: elle n’a jamais fait aucun calcul, elle publie quand elle en a envie et à l’instinct. Les bonnes pratiques dictées par les prétendus experts de LinkedIn, elle n’en a rien à faire.Christel a ses bonnes pratiques à elle et elle nous les livre avec toute la générosité qui la caractérise dans cet épisode.On commence par parler de l’importance d’avoir un positionnement fort et la ligne éditoriale qui va avec.Si Christel réussit sur LinkedIn,c’est parce qu’elle est clairement identifiée sur ses thématiques et que ses publications sont pleinement alignées avec sa personnalité.On évoque ensuite ses astuces pour créer une publication performante.Christel m’a vraiment surpris sur ce point quand elle m’a dit ne publier qu’1 fois par semaine au grand maximum. Comment pouvait-elle séduire tant d’abonnés avec si peu de publications?Puis elle m’a expliqué.Pour Christel, communiquer sur LinkedIn ne se résume pas à rédiger une publication. C’est offrir une expérience à sa communauté.Quand elle publie un post, Christel l’entretient pour le faire vivre dans le temps: elle répond à chacun des commentaires, elle partage des liens complémentaires, met ses contacts en relation…Quand j’anime des formations, j’ai l’habitude de dire que «dans réseau social il y a social» pour souligner l’importance d’entretenir son réseau.Très sincèrement, je me suis rendu compte que je ne l’avais moi-même pas assimilé à 100% avant de parler avec Christel.Vous verrez, je l’avoue en live dans notre conversation.Après ça, nous parlons de la prospection sur LinkedIn.Avec Christel, on est totalement aligné sur ce point: publier pour vendre, ça ne marche pas.Alors comment faire?Attention spoiler: tout passe par l’écoute.Nous voyons donc avec Christel comment comprendre le contexte de vos contacts pour adopter le bon angle.Là, il vous faudra clairement plus de patience et plus de temps. Et je vous vois venir: du temps, vous n’en avez pas.Christel est claire sur ce point: beaucoup de gens perdent un temps monstre à envoyer des centaines de demandes de connexion à des contacts qui ne convertiront jamais.Vous verrez que la clé réside plutôt dans votre capacité à connecter des prospects moins nombreux mais nettement plus qualifiés!Pour conclure, nous abordons pêle-mêle des sujets qui vont vous plaire:Nous faisons un parallèle entre la relation amoureuse et la prospection LinkedIn, nous parlons de l’importance de la marque employeur pour gagner des clientspuis des 50 erreurs à ne pas commettre pour trouver un job.Ce numéro de Sur Le Terrain est rempli de conseils très concrets que vous pourrez mettre en pratique immédiatement. Vous verrez dans le numéro que je m’engage moi-même à en suivre certains!J’ai vraiment hâte de vous le faire écouter alors descendons sans plus tarder Sur Le Terrain avec Christel de Foucault.
7/8/2020

#13 Flora Rivault (PayPlug) : réussir sa stratégie de Co-Marketing

Saison 1, Ép. 13
On a besoin des autres pour exister!Si je devais résumer ce numéro de Sur Le Terrain en une phrase, ce serait avec celle-ci.Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir Flora Rivault, responsable des partenariats marketing chez PayPlug pour évoquer 3 problématiques très opérationnelles qui vous touchent forcément dans votre vie professionnelle.D’abord, on parle d’intégration: comment réussir son intégration quand on arrive dans une nouvelle entreprise?Flora est arrivée chez Payplug en Février 2020, quelques semaines avant le confinement.En sachant que c’était son 1er job après l’obtention de son diplôme, la situation n’était clairement pas la plus simple pour bien s’intégrer.Pourtant, Flora a su relever le défi avec brio.Comment a-t-elle fait ? Elle nous explique tout et souligne l’importance des collaborateurs et du management.On évoque ensuite une deuxième problématique, la mission centrale de Flora chez PayPlug: identifier et convaincre des partenaires pour organiser des opérations de co-marketing.Entre échanges d’articles, organisation d’évènements ou création de livres blancs, Elle nous présente son process en détails:·Comment choisit-elle ses partenaires?·Comment détermine-t-elle le type d’opération à organiser?·Comment mesure-t-elle les performances de ses opérations de co-marketing?Flora nous donne des éléments clés afin de mettre en place une stratégie de co-marketing pour gagner en visibilité, générer des Leads et des clients.Enfin, on aborde un 3ème sujet qui nous concerne tous: comment sortir de sa zone de confort pour tester de nouvelles actions?La prise d’initiative est essentielle pour continuer de générer des résultats avec le Marketing.Mais qui dit prise d’initiative dit sortir de sa zone de confort et ce n’est clairement pas un comportement naturel.Alors comment faire?Avec Flora, on illustre l’importance d’avoir un climat sécurisant en interne et de documenter tous ses process.Pour vous donner du concret, nous revenons avec Flora sur une expérience qu’elle a vécue récemment: elle a dû organiser une série de webinars sans jamais en avoir organisé auparavant.Évidemment, le stress de l’inconnu est apparu mais Flora a su s’organiser et s’entourer efficacement pour relever le défi.Elle nous explique comment, en toute transparence.Ce numéro de Sur Le Terrain est un condensé de retours d’expérience qui vont forcément vous parler. Je suis impatient de vous le faire écouter alors descendons sans plus tarder Sur Le Terrain avec Flora Rivault.
6/17/2020

#12 Guillaume Terrien : il a fait le tour du monde de la transformation numérique !

Saison 1, Ép. 12
Qui n’a jamais rêvé de faire un tour du monde? Personnellement, ce serait sans doute le truc le plus kiffant que je pourrais faire dans ma vie mais je ne suis pas certain d’en avoir un jour le cran.Heureusement, il y a des aventuriers qui nous permettent de vivre leur voyage par procuration.C’est ce que je vous propose aujourd’hui Sur Le Terrain avec Guillaume Terrien!Guillaume a réalisé son rêve d’enfant en mêlant l’utile à l’agréable: il a fait le tour du monde de la transformation numérique.L’objectif? Partir à la rencontre de Start-ups, grandes entreprises et institutions pour étudier l’avancée et les particularités de la transformation numérique à travers le monde.La transformation numérique est un mot-valise que beaucoup emploient à tort et à travers. Pourtant, c’est une aventure passionnante impactant fortement l’évolution humaine.Nous sommes d’ailleurs très alignés avec Guillaume sur notre définition de la transformation numérique. Elle tient en une équation simple: (stratégie + outil) x Humain = succèsAvant d’entrer dans les détails et les particularités qu’il a pu constater dans les différents pays, Guillaume nous raconte comment il a pris cette décision folle de quitter un job bien payé pour parcourir le monde sans certitude.En toute sincérité, il nous présente les actions qu’il a mises en œuvre pour financer son voyager et l’organiser. Il revient également sur les 3 semaines de déprime, qu’il a vécues juste avant le départ, liées à diverses pressions externes et sociales ainsi qu’à des doutes personnels tellement naturels.Guillaume nous explique comment il a surmonté ses doutes et mis toutes les chances de son côté pour faire de ce voyage une belle opportunité professionnelle.Guillaume est une illustration parfaite du «quand on veut on peut». Je suis persuadé qu’il va vous inspirer et vous convaincre de passer à l’action, quel que soit votre objectif.Après cette leçon de vie, Guillaume nous présente un état des lieux de la transformation numérique dans chacun des pays qu’il a visités.Tout commence au Myanmar, pays dans lequel des start-ups essaient de développer le e-commerce alors que, même dans la capitale, il y a des rues qui n’ont pas d’adresse et que le taux d’adoption en cartes bancaires est inférieur à 10%...On enchaîne avec le Laos où la population n’en a clairement rien à faire de la transformation numérique, le Cambodge qui agit sous l’influence des investissements chinois, le Vietnam, Les Philippines, l’Australie ou encore le Canada.Le tour du Monde de Guillaume se termine enfin de manière totalement inattendue en Colombie. Je ne vous en dis pas plus, vous allez être scotché.Ce tour du monde nous permet de comprendre les impacts de la politique, de la géopolitique et de la géographie sur la transformation numérique. À l’instar de nos entreprises, la vision et la culture jouent aussi un rôle clé.Nous parlons de conduite du changement, d’un oiseau dinosaure ou encore de la perception de la transformation numérique de la France à l’étranger.Si vous voulez voyager, ce numéro est exactement ce qu’il vous faut.Descendons donc sans plus tarder Sur Le Terrain avec Guillaume Terrien