Partager

No Waste Podcast

Le podcast d'Anais Digital

Partez à la découverte d'une agence qui s’est fixé un objectif : mettre l'humain au cœur des projets digitaux.Qui est Anais Digital ?Anais Digital est une combinaison unique de spécialistes de l’Expérience Utilisateur, d
3/9/2022

#4 Définir la bonne vision et le chemin d'un projet digital

Saison 1, Ép. 4
Quand on est entrepreneur ou qu’on porte un projet digital au sein d’une entreprise (ou d’une institution), on part souvent avec une vision extrêmement ambitieuse. C’est un bon début. Mais c'est encore plus important de se focaliser sur son chemin. Ensuite, la grande erreur que font beaucoup de porteurs de projets, c'est de vouloir réaliser leur vision telle qu'ils imaginent au premier jour. Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d'Anaïs Digital nous explique comment parvenir à définir les différentes étapes et fixer le bon périmètre pour concrétiser la vision d’un projet digital.Vous apprendrez : Pourquoi faut-il partir d’une vision ;Comment définir des objectifs ;Comment mixer la vision conceptuelle, voire stratégique et le concret du projet.Highlights :(00:55) “Pour atteindre des objectifs voulus, on est toujours dans un échange avec les porteurs de projets, afin de les accompagner, de les aider” ;(01:20) “Parce qu'une vision, ça se réalise d'abord parce qu'on met en ligne quelque chose, un périmètre, une application, un site web spécifique qui répond aux besoins de l'utilisateur” ;(02:00) “Les leaders sont capables, avec leurs équipes de transformer cette vision dans des éléments extrêmement spécifiques, dans un plan qui fait que, petit à petit, la vision se réalise” ;(02:13) “La grande erreur que font beaucoup de leaders et de porteurs de projets, c'est de vouloir réaliser leur vision telle qu'ils imaginent au day 1” ;(03:33) “On organise avec nos clients des workshop pour décomposer cette vision en modules, en fonction du processus d'innovation des différentes phases du projet”.Vous avez une question sur un projet digital ou entrepreneurial ? Ecrivez-nous à nowaste@anais.digital ou rendez-vous sur www.anais.digital ! Voix : Christophe JouretProduction : Antidote
3/17/2022

#5 Introduire la culture de l'aide dans son organisation

Saison 1, Ép. 5
Dans le monde corporate ou des startups, il est rare d’entendre quelqu’un appeler à l’aide. Pourquoi ? Parce que parfois on a tout simplement peur de déranger, peur de ne pas la mériter ou encore pire, peur de s’entendre dire non. Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d'Anais Digital, nous explique comment surmonter nos peurs pour y parvenir. Vous apprendrez : En quoi demander de l'aide est un énorme facteur de succès ?Pourquoi ne pas demander de l’aide est un grand risque pour vos projets digitaux ?Quels canaux de communication privilégier ?Quelle méthode utiliser pour votre organisation ?Highlights : (00:52) “Les gens autour de nous, que ce soit les professionnels ou les utilisateurs, adorent partager leur point de vue et aider” ;  (01:06) “N'hésitez pas à demander de l'aide. Vous verrez à quel point vous allez avoir un retour positif et à quel point ça nourrit vos projets” ;(01:39) “Demander de l'aide est un énorme facteur de succès. En revanche, ne pas en demander est un grand risque pour les projets digitaux” ; (02:18) “L’aide peut prendre plein de formes différentes mais souvent, les gens aiment bien donner de leur temps”.(02:31) “Demander de l’aide peut se faire sur les canaux internes de l’entreprise ou sur les canaux digitaux”.Vous avez une question sur un projet digital ou entrepreneurial ? Écrivez-nous à nowaste@anais.digital ou rendez-vous sur www.anais.digital ! Voix : Christophe JouretProduction : Antidote
3/21/2022

#6 Mettre l’ego au service du collectif

Saison 1, Ép. 6
En matière d’ego, il existe deux types de personnalités parmi les porteuses et porteurs de projet : quel est le vôtre ?Le bon porteur de projet : celui qui met son ego au service du projet.Le mauvais porteur de projet : celui qui met le projet au service de son ego.Si on veut tous être “le bon porteur de projet”, on a parfois tendance à croire que notre vérité est plus importante que celle des autres. Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d'Anaïs Digital nous explique comment mettre son ego personnel au service du collectif dans le cadre d’un projet : Vous apprendrez : Dans quelle mesure l'ego peut vous aider ou vous desservir ?Comment utiliser votre ego pour faire évoluer votre projet ?Quelle place pour l’ego du leader VS celui des collaborateurs ?Highlights(00:41) “L’ego qui permet d’avoir un avis assez clair, assez tranché, assez facile à partager est celui qui aide à rentrer avec quelque chose de concret et de spécifique dans les projets” ;(01:09) “Quand l’ego reste attaché à son idée de départ, il dessert le projet parce qu'il empêche d’évoluer”;(01:29) “À partir du moment où l'ego des personnes fait en sorte qu'on n'est plus au service du projet et bien on peut être certain qu’il ne réussira pas à atteindre l'adoption”.(02:07) “Savoir se dégager de son ego pour laisser émerger ce qui est là avec les personnes autour de la table, c'est la bonne manière de gérer l'ego sur les projets digitaux”.
3/30/2022

#7 Startup et corporate des cultures qui s'affrontent ?

Saison 1, Ép. 7
Vous connaissez probablement ce qui oppose la culture des startups à celle des corporates:D’un côté : la structure et la réglementation, de l’autre l’agilité et la rapidité. Si ces deux systèmes peuvent paraître antagonistes, ils gagneraient à apprendre et à s’inspirer l’un de l’autre. Dans cet épisode, Christophe Jouret, associé d'Anaïs Digital nous explique comment mixer les bons côtés des startups et des corporates, pour garantir le succès de vos projets digitaux.Vous apprendrez : Pourquoi les startups ont intérêt à s’inspirer de la structure des corporates ?Quelles sont les techniques que les corporate peuvent emprunter aux startups pour gagner en agilité ?Comment ces deux cultures peuvent s'adapter au monde digital en constante évolution ? Highlights(03:11) “Dans les startups, tout le monde fait un peu de tout, chacun est responsable de ce qu’il fait et donc ça rend parfois l'identification des problèmes compliquée”.(03:33) “Les startups auraient de temps en temps intérêt à être un peu plus structurées et les corporates un peu plus agiles”.(04:45) “La scalability désigne le fait de pouvoir grandir. Ce n’est pas un domaine dans lequel les startup et les entrepreneurs sont naturellement les plus à l'aise”.(05:15) “Organiser des échanges et des rencontres entre différents porteurs de projets permet que les cultures d’entreprises se mélangent et s'imprègnent les unes des autres”.Vous avez une question sur un projet digital ou entrepreneurial ? Écrivez-nous à nowaste@anais.digital ou rendez-vous sur www.anais.digital ! Voix : Christophe JouretProduction : Antidote