Bat' karé

8/24/2021

Spécial volontariat #5 - Maurice & Rodrigues : Penser et vivre l’inter-culturalité

S’ouvrir au monde et s’engager en faveur de projets de coopération et de développement économique, environnemental et culturel : c’est ce que permet le volontariat à l’international, un moyen parfois méconnu qui offre à la jeunesse réunionnaise l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, et de vivre de mémorables expériences humaines et solidaires.Aujourd’hui, Fabienne accueille Camille Pagenaud, actuellement en mission de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) à l’île Rodrigues et deux autres Réunionnais, Mickaël Apaya et Martine Hippolyte, anciens volontaires de solidarité internationale à Maurice, pendant plus de trois ans. Tous trois ont vécu cette expérience grâce à France Volontaires, la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité.Nos invités partagent l’expérience de vie hors du commun que ce départ leur a apporté, avec ses opportunités, ses rencontres et ses apprentissages. Passionnés par les îles qui les ont accueillis, ils racontent comment le mélange des cultures et le vivre-ensemble sont venus enrichir leur quotidien.Nous allons découvrir avec eux que s’engager dans des missions de volontariat de solidarité internationale aboutit non seulement à des parcours professionnalisants mais surtout à des expériences de vie singulières. Ainsi, ils montrent la voie à d’autres jeunes qui aimeraient «sot’ la mer».Nos invités :Camille Pagenaud effectue un VSI à l’île Rodrigues en tant que coordinatrice de l’Alliance française de Rodrigues, depuis 2019.Mickaël Apaya est basé à l’île Maurice depuis 2012, où il s’est installé initialement pour effectuer une mission de VSI en qualité de chargé de mission Efficacité énergétique pour les industries et entreprises mauriciennes au sein de l’Association of Mauritian Manufacturers (AMM).Martine Hippolyte a effectué un VSI de 2016 à 2019, en qualité d’assistante technique en gestion des déchets et économie circulaire, en appui à la Commission de l’Océan Indien. Par la suite, elle a eu l’opportunité de rester à Maurice, à la COI, et travaille toujours sur cette thématique.A propos de France Volontaires :Nous avons réalisé cet épisode en partenariat avec l’antenne de France Volontaires à La Réunion.Chaque année, près de cinquante jeunes réunionnais bénéficient des dispositifs de volontariat en solidarité internationale avec France Volontaires.L’antenne de La Réunion soutient et accompagne la mobilité, le désir d’ouverture et l’engagement solidaire des jeunes réunionnais dans les pays de la région Afrique australe et océan Indien, avec la mise en place de programmes de Volontariat de solidarité internationale (VSI) et de Service Civique à l’international (SCI).Les missions de Volontariat de Solidarité Internationale évoquées dans cet épisode sont soutenues par la Région Réunion, le Département de La Réunion et les fonds européens (dont le fonds Interreg V Océan Indien).Plus d’infos :Pour retrouver France Volontaires:www.france-volontaires.org/https://www.facebook.com/FranceVolontairesAAOIhttps://www.instagram.com/francevolontairesaaoi/Pour retrouver Bat’ karé :https://bat-kare.re/https://www.instagram.com/bat_kare/
7/20/2021

#23 - Erika Vélio : De La Réunion jusque dans l'espace

Dans cet épisode, nous accueillons une femme au parcours atypique et exceptionnel qui va nous emmener jusque dans l’espace : Erika Vélio, Réunionnaise ingénieure dans l’aérospatiale. Erika a quitté La Réunion après une 1ère année à l’Université des Sciences et Technologies, et a poursuivi ses études à Montpellier et Toulouse dans les Sciences Physiques. Passionnée de mécanique et surtout de physique depuis son plus jeune âge, elle s’oriente vers l’industrie aéronautique puis aérospatiale car il y a une chose qui la fascine plus que tout : la mécanique de l’espace. Au cours de sa carrière, elle passe notamment par la base arrière de lancement de la fusée Ariane, mais aussi la base avant en Guyane Française. Vous allez pouvoir découvrir les coulisses du lancement d’une fusée. Aujourd’hui, Erika travaille chez Airbus sur des programmes de panneaux solaires pour les satellites ou objets spatiaux, tels que le module qui équipera la capsule américaine Orion pour le transport d'astronautes vers la Lune, dont la première femme qui y posera les pieds en 2024.Femme dans un milieu peu féminin justement, mais aussi en tant que Réunionnaise, elle s’engage dans la démocratisation des métiers techniques auprès de tous, et surtout, s’investit dans l’accès aux métiers de l’aérospatiale afin que tous les talents, quelle que soit leur origine ou leur milieu, puissent se faire une idée de ce secteur d’avenir. Vous découvrirez le projet qu’Erika a pour met La Réunion en l’air… et l’amener jusqu’au étoiles, ni plus, ni moins !
7/13/2021

Spécial volontariat #4 - Union des Comores : Aller au-delà des préjugés

S’ouvrir au monde et s’engager en faveur de projets de coopération et de développement économique, environnemental et culturel : c’est ce que permet le volontariat à l’international, un moyen parfois méconnu qui offre à la jeunesse réunionnaise l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, et de vivre de mémorables expériences humaines et solidaires.Aujourd’hui, Fabienne accueille Nadège Lagardère, Clara Jonas et Karim Oumouri, trois Réunionnais qui ont vécu une expérience de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) et de Service Civique à l’International en Union des Comores grâce à France Volontaires, la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité.Nos invités partagent leurs expériences aux Comores, aussi bien professionnelles que personnelles, et nous expliquent comment celles-ci les ont poussés à dépasser et à déconstruire leurs préjugés les amenant à interroger et à réinventer leur quotidien, allant même jusqu’à repenser leurs habitudes de travail.Nous allons découvrir avec eux que s’engager dans des missions de volontariat de solidarité internationale aboutit non seulement à des parcours professionnalisants mais surtout à des expériences de vie singulières. Ainsi, ils montrent la voie à d’autres jeunes qui aimeraient «sot’ la mer».Nos invités :Nadège Lagardère a été VSI aux Comores, de 2013 à 2016, en tant que chargée de mission en appui à la société civile pour le Commissariat Général au Plan de l’Union des Comores, en partenariat avec l’Ambassade de France.Clara Jonas a été VSI de 2017 à 2020 au sein de l’ONG 2Mains à Moroni, d’abord en qualité de chargée de mission sur le programme Gestion des Déchets, puis responsable de ce même programme.Karim Oumouri a d’abord été engagé en Service Civique à l’Alliance française de Moroni durant une année. Suite à cette mission, en 2019, il a été retenu, en VSI cette fois, en tant qu’assistant bibliothécaire au sein de cette même alliance.A propos de France Volontaires :Nous avons réalisé cet épisode en partenariat avec l’antenne de France Volontaires à La Réunion.Chaque année, près de cinquante jeunes réunionnais bénéficient des dispositifs de volontariat en solidarité internationale avec France Volontaires.L’antenne de La Réunion soutient et accompagne la mobilité, le désir d’ouverture et l’engagement solidaire des jeunes réunionnais dans les pays de la région Afrique australe et océan Indien, avec la mise en place de programmes de Volontariat de solidarité internationale (VSI) et de Service Civique à l’international (SCI).Les missions de Volontariat de Solidarité Internationale évoquées dans cet épisode sont soutenues par la Région Réunion et le Département de La Réunion et les fonds européens (dont le fonds Interreg V Océan Indien).Plus d’infos :Pour retrouver France Volontaires:www.france-volontaires.org/https://www.facebook.com/FranceVolontairesAAOIhttps://www.instagram.com/francevolontairesaaoi/Pour retrouver Bat’ karé :https://bat-kare.re/https://www.instagram.com/bat_kare/
6/15/2021

Spécial volontariat #3 - Les Seychelles : Construire son avenir professionnel

S’ouvrir au monde et s’engager en faveur de projets de coopération et de développement économique, environnemental et culturel : c’est ce que permet le volontariat à l’international, un moyen parfois méconnu qui offre à la jeunesse réunionnaise l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, et de vivre de mémorables expériences humaines et solidaires.Aujourd’hui, Mathieu accueille Dimitry Turpin, Laurence Dijoux et Kevin Themyr, trois Réunionnais qui ont vécu une expérience de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) aux Seychelles pendant une à trois années grâce à France Volontaires, la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité.Nos invités partagent leurs attentes et la panoplie d’émotions que suscite un projet de volontariat à l’étranger. Ils nous expliquent comment leur origine réunionnaise a facilité leur intégration au sein de l'archipel créolophone des Seychelles. Enfin, ils nous racontent comment ils ont appris, chacun à leur manière, à consolider la confiance en soi et à créer de nouvelles opportunités professionnelles.Nous allons découvrir avec eux que s’engager dans des missions de volontariat de solidarité internationale aboutit non seulement à des parcours professionnalisants mais surtout à des expériences de vie singulières. Ainsi, ils montrent la voie à d’autres jeunes qui aimeraient «sot’ la mer».Nos invités :Dimitry Turpin a effectué un VSI de 2011 à 2013, à la Commission de l'Énergie des Seychelles, où il a été chargé de mission pour le développement des énergies renouvelables.Laurence Dijoux a été chargée du développement culturel et communication à l’Alliance Française des Seychelles, à Victoria, en VSI de 2010 à 2011. Depuis maintenant 9 ans, elle a intégré l’équipe de France Volontaires à La Réunion.Kevin Themyr a effectué un VSI de 2017 à 2019 aux Seychelles, en charge de la coopération régionale.A propos de France Volontaires :Nous avons réalisé cet épisode en partenariat avec l’antenne de France Volontaires à La Réunion.Chaque année, près de cinquante jeunes réunionnais bénéficient des dispositifs de volontariat en solidarité internationale avec France Volontaires.L’antenne de La Réunion soutient et accompagne la mobilité, le désir d’ouverture et l’engagement solidaire des jeunes réunionnais dans les pays de la région Afrique australe et océan Indien, avec la mise en place de programmes de Volontariat de solidarité internationale (VSI) et de Service Civique à l’international (SCI).Les missions de Volontariat de Solidarité Internationale évoquées dans cet épisode sontsoutenues par la Région Réunion et les fonds européens (Interreg V Océan Indien).Plus d’infos :Pour retrouver France Volontaires:www.france-volontaires.org/https://www.facebook.com/FranceVolontairesAAOIhttps://www.instagram.com/francevolontairesaaoi/Pour retrouver Bat’ karé :https://bat-kare.re/https://www.instagram.com/bat_kare/
5/18/2021

Spécial volontariat #2 - Afrique Australe : Repousser ses limites

S’ouvrir au monde et s’engager en faveur de projets de coopération et de développement économique, environnemental et culturel : c’est ce que permet le volontariat à l’international, un moyen parfois méconnu qui offre à la jeunesse réunionnaise l’opportunité d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, et de vivre de mémorables expériences humaines et solidaires.Aujourd’hui, Fabienne accueille trois Réunionnaises qui ont vécu ou vivent actuellement une expérience de Volontariat de Solidarité Internationale (VSI) dans un pays de la zone Afrique Australe : Carole Durand en Afrique du Sud, Ilana-Rose Ali-Mari au Kenya et Soumeya Djaffar en Tanzanie. Toutes trois sont parties en mission avec France Volontaires, la plateforme des Volontariats Internationaux d’Echanges et de Solidarité.Nos invitées partagent leurs découvertes de ces pays, et des expériences touchantes qui ont changé leur vie. Elles nous font voyager et nous racontent comment elles ont appris, chacune à leur manière, à repousser leurs limites et à développer encore plus leur confiance en elles.Nous allons découvrir avec elles que s’engager dans des missions de volontariat de solidarité internationale aboutit non seulement à des parcours professionnalisants mais surtout à des expériences de vie singulières. Ainsi, ils montrent la voie à d’autres jeunes qui aimeraient «sot’ la mer».Nos invitées :Carole Durand a effectué une mission de VSI de 2013 à 2015 en Afrique du Sud, à l’Alliance Française de Durban, où elle était en charge de la communication, de la coordination et de la coopération culturelle.Après avoir effectué une mission de Service Civique à l’international de 12 mois à l’Alliance française de Durban, en Afrique du Sud, en 2018, Ilana-Rose Ali-Mari s’est engagée dans une mission de VSI en qualité d’assistante de communication à l’Alliance Française de Nairobi, au Kenya, de 2019 à 2020. Depuis le début de l’année, elle est VSI l’Alliance française des Seychelles.Soumeya Djaffar est en mission de VSI en Tanzanie depuis 2019 où elle est chargée de mission Recherche et Coopération régionale en partenariat avec l’Alliance française de Dar Es Salaam et l’Ambassade de France en Tanzanie.A propos de France Volontaires :Nous avons réalisé cet épisode en partenariat avec l’antenne de France Volontaires à La Réunion.Chaque année, près de cinquante jeunes réunionnais bénéficient des dispositifs de volontariat en solidarité internationale avec France Volontaires.L’antenne de La Réunion soutient et accompagne la mobilité, le désir d’ouverture et l’engagement solidaire des jeunes réunionnais dans les pays de la région Afrique australe et océan Indien, avec la mise en place de programmes de Volontariat de solidarité internationale (VSI) et de Service Civique à l’international (SCI).Les missions de Volontariat de Solidarité Internationale évoquées dans cet épisode sont soutenues par la Région Réunion, le Département de La Réunion et les fonds européens (dont le fonds Interreg V Océan Indien). Les missions de Service Civique à l’international sont soutenues par le Département de La Réunion et le CNARM. Plus d’infos :Pour retrouver France Volontaires:www.france-volontaires.org/https://www.facebook.com/FranceVolontairesAAOIhttps://www.instagram.com/francevolontairesaaoi/Pour retrouver Bat’ karé :https://bat-kare.re/https://www.instagram.com/bat_kare/
5/11/2021

#19 - Sébastien Desurmont : Au coeur du secret le mieux gardé du monde

Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir Sébastien Desurmont, journaliste et reporter pour le célèbre magazine Géo. Une fois n’est pas coutume : Sébastien n’est pas totalement réunionnais, mais, vous l’entendrez, il a noué un lien très fort avec notre île au cours des années, par son histoire personnelle et professionnelle. Il est notamment l’auteur d’un dossier de plus de 40 pages sorti dans le GEO de janvier 2021 sur La Réunion, intitulé : “La Réunion, les défis de l’île verte”, que je vous invite fortement à aller lire !Sébastien partage avec nous comment il a pu transformer son coup de coeur pour la Réunion il y a une vingtaine d’années, en un sujet de travail et d’observation. Vous allez découvrir, à travers son regard, La Réunion comme vous ne la connaissez peut-être pas encore : grâce à son métier de journaliste, il a accès à des endroits et des personnalités que nous ne penserions pas forcément à aller voir ou à interroger.Nous allons apprendre comment travaille un journaliste et quels sont les sujets qui l’intéressent à La Réunion, qui nourrissent sa plume. Ce sera aussi l’occasion de mettre certains aspects économiques et sociaux très importants en perspective. Il va nous raconter de nombreux souvenirs, des rencontres insolites et ses péripéties à La Réunion, avec poésie et gratitude, et va nous faire voyager dans notre propre île.