Vénus s'épilait-elle la chatte ?

Partager

Les sacrifiées du romantisme

Le mouvement romantique, qui se développe en France au début du 19e siècle, dans un contexte socio-politique particulièrement misogyne, a contribué à créer une sorte d’archétype de femme sacrifiée, passive et victime, tout en effaçant de l’histoire visuelle les contemporaines féministes, militantes, politiques ou journalistes.


De l’invention de l’amour hétéro-romantique au rejet millénaire du « corps féminin » en passant par la romantisation des femmes mortes et les origines du culte de la minceur, l'épisode s'interroge sur la façon dont toutes ces images de femmes souffrantes et sacrifiées ont produit des stéréotypes de genre encore bien actuels.


Cet épisode a été créé en partenariat avec Paris Musées et le Musée de la vie romantique, à l’occasion de l’exposition Héroïnes romantiques qui se tient à Paris du 6 avril au 4 septembre 2022.

Pour parler de tout ca, j'ai eu le plaisir de recevoir Gaelle Rio et Élodie Kuhn, les commissaires de cette exposition.


 

LIENS

Sources, références et transcription de l'épisode: venuslepodcast.com

Suivre le podcast sur Instagram

Soutenir le podcast sur Patreon: patreon.com/venuslepodcast

 

CRÉDITS

Écriture, réalisation et narration: Julie Beauzac

Aide à l’écriture: Anne-Lise Bouyer

Lectures: Orphée Lamotte

Prise de son: Fanny Cohen-Moreau

Mixage: Laureline Dabbadie

Illustration: Anna Wanda Gogusey

©Tous droits réservés 

 

Musique 

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 ©2015 Horario Invertido

Max Sergeev, Believe It Or Not, Archives. Volume One ©2017

Louisadonna Contre-Nature, Fatigue ©2021

Lady Gaga, Poker Face, The Fame, Streamline/Kon Live/Cherrytree/Interscope ©2008

Vyvienne Long, Random Man on the motorway ©2007

Light asylum, Dark Allies, In Tension, 2010 ©Mexican Summer

Brigitte Fontaine et Areski Belkacem, Patriarcat, ©1977 Saravah

Cécilia Cara et Damien Sargues Aimer, Romeo et Juliette, Gérard Presgurvic ©2001 Az

Josh Woodward, Sugar on My Tongue (Instrumental) ©2009

 

Extraits

Les Anges de la télé réalité, Alexandre Dos Santos, Jérémy Michalak, Thibaut Valès, ©2011 La grosse équipe

Les aristochats, Wolfgang Reitherman, Larry Clemmons, ©1970 Walt Disney Productions

 

Générique

Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 ©2015 Horario Invertido 

Une Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel ©2005 France Culture

Les 3 frères, Didier Bourdon, Bernard Campan ©1995, Pathé Renn Production, Prima Films, Canal+, Productions Paul et Alexandre Lederman, TF1 Films Productions

Stupéfiant ! Picasso en héritage, France 2, Léa Salamé, Nicolas Druet, Benoît Lelong ©2017 Laurent Bon, Bangumi

Orsay en mouvements, L’orientalisme, Catherine Sauvat, Nicolas Thépot ©2019 Camera Lucida

Matisse Picasso, la couleur et le dessin, Jarmila Buzkova ©2013 BCF Productions

Plus d'épisodes

5/18/2021

Picasso, séparer l'homme de l'artiste

Cet épisode a mis du temps à arriver, mais c’était le temps nécessaire pour digérer et retranscrire tout ce qu’il ya à dire sur Picasso (enfin presque).Figure du génie par excellence, Picasso est une icône quasi-intouchable, auréolée d’une mythologie qu’il a lui-même entretenue, que des centaines d’expositions et de records en salles de ventes continuentà alimenter. Au-delà de cette figure mythique, Picasso était un homme particulièrement violent et misogyne, qui a passé sa vie à écraser les personnes moins puissantes et moins privilégiées que lui. Le caractère destructeur de Picasso est loin d’être limité à sa vie privée, il a au contraire nourri une immense partie de son travail et c’est précisément pour ça qu’il est valorisé. Le cas de Picasso permet de réfléchir sur la façon dont les valeurs virilistes impactent tous les aspects de la culture occidentale, de l’esthétisation des violences sexistes et sexuelles à la fabrique des génies.On a parlé de tout ça avec mon invitée Sophie Chauveau, autrice de Picasso, le Minotaure, mais aussi de division sexuée du travail et de charge mentale, de Dora Maar et des artistes que Picasso a brisé·es, d’appropriation culturelle, de subversion et de l’impunité qu’on accorde aux hommes puissants.Pour le réconfort et la brillance, ces réflexions sont entrecroisées des mots lumineux de Virginia Woolf, Virginie Despentes, Alice Coffin, Vanessa Springora et Hannah Gadsby ❤️Avertissement: cet épisode est particulièrement difficile et parle de violences sexistes et sexuelles, de pédocriminalité, de suicide, de la shoah et d’homophobie. Prenez soin de vous.LIENS•Sources, références et transcription de l'épisode : venuslepodcast.com•Suivre le podcast sur Instagram•Soutenir le podcast sur Patreon : patreon.com/venuslepodcastCRÉDITS Écriture, réalisation et narration: Julie BeauzacLectures: Orphée LamottePrise de son: Fanny Cohen-MoreauMixage: Laureline DabbadieIllustration: Anna Wanda Gogusey© Tous droits réservésMusiqueKumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario InvertidoJosh Woodward, Sugar on My Tongue (Instrumental), © 2009Moderat, A New Error ℗ 2009 BPitch Control GmbHPlanningtorock, Let's talk about gender baby, © 2014 Human LevelBlack Eyed Peas, Shut up © 2003 Interscope Geffen A&MYuno, No going back © 2018 Sub Pop RecordsMala Rodriguez, La cocinera © 2015 Universal Music Spain SLTove Lo, Glad he’s gone © 2019 Universal Music ABPink, Just like a pill © 2002 LaFace, AristaYael Naim, Toxic, © 2007 Tôt ou tardExtraits Interview de Marie-Thérèse Walter par Pierre Cabannes, Présence des artsdu 13 avril 197, France Culture© 1974 INAHenri-Georges Clouzot, Le Mystère Picasso © 1955 GaumontHannah Gadsby, Nanette © 2018GénériqueKumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario InvertidoUne Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel © 2005 France CultureLes 3 frères...
11/8/2020

Vénus feat. YESSS : warriors et arts

Dans cet épisode spécial réalisé en collaboration avec Yesss, le podcast qui célèbre les victoires sur le sexisme, Anaïs, Margaïd, Elsa et moi-même avons reçu des témoignages de personnes qui se sont battues pour exprimer leur créativité, leur force et leur courage. Dans un monde de l'art historiquement dominé par les hommes, où s'exercent toujours de nombreuses dominations encouragées notamment par un solide entre-soi et des inégalités économiques entre les personnes qui font l'art et celles qui l'achètent, ces témoignages de victoires nous on fait beaucoup de bien. Ensemble on a parlé de résilience (30’20), d’éducation et de résistance dans les écoles d’art (12’50), d’art queer (42’40), de censure et de ouin-ouins (10’13), des nombreuses représentations de viol dans l’histoire de l'art (36’20), de précarité (46’54), de vols de cuillères (06’05), de validisme (56’20) et des Guerilla Girls (57’48).LIENS•Sources, références et transcription de l'épisode : venuslepodcast.com•Suivre le podcast sur Instagram•Soutenir le podcast sur Patreon : patreon.com/venuslepodcastCRÉDITSMusique : Kumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario InvertidoIllustration: Anna Wanda Gogusey© Tous droits réservésGénériqueKumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario InvertidoUne Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel © 2005 France CultureLes 3 frères, Didier Bourdon, Bernard Campan © 1995, Pathé Renn Production, Prima Films, Canal+, Productions Paul et Alexandre Lederman, TF1 Films ProductionsStupéfiant ! Picasso en héritage, France 2, Léa Salamé, Nicolas Druet, Benoît Lelong © 2017 Laurent Bon, BangumiOrsay en mouvements, L’orientalisme, Catherine Sauvat, Nicolas Thépot, © 2019 Camera LucidaMatisse Picasso, la couleur et le dessin, Jarmila Buzkova © 2013 BCF Productions
9/23/2020

La grossesse, tabou de l'art

Les images de la grossesse dans l'art occidental sont très rares, et ce qui ressemble à un sujet de niche permet en réalité de s'interroger sur le tabou ancestral lié au corps dit “féminin”, les origines mêmes du patriarcat (4’25), et l'importance de la culture chrétienne qui continue d'imprégner nos représentations. Dans cet épisode j'ai eu le plaisir de recevoir Emmanuelle Berthiaud, autrice de Enceinte, une histoire de la grossesse entre art et société. Ensemble on a notamment parlé d'utérus baladeur (3’40), de Trump (09’09), de l'opposition entre Ève et Marie (06’29), de classisme (23’40), de slut-shaming (28’01), de l'omniprésence du male gaze (39’55), de Nabilla (38’57), de dépression post-partum et des injonctions qui pèsent encore sur la grossesse et la maternité (46’45).LIENS•Sources, références et transcription de l'épisode : venuslepodcast.com•Suivre le podcast sur Instagram•Soutenir le podcast sur Patreon : patreon.com/venuslepodcastCRÉDITSÉcriture, réalisation et narration : Julie BeauzacMixage : Laureline DabbadieIllustration : Anna Wanda Gogusey, 2019© Tous droits réservésMusiqueKumbia Queers, Chica de calendario, 2007, © 2015 Horario InvertidoJosh Woodward, Sugar on My Tongue (Instrumental), © 2009Anne Sylvestre, La faute à Ève, © 1979Lily Allen, F*ck you,© 2009 RegalMike Post, Law & Order, © 1994Danny Elfman, Desperate Housewives © 2005Para One & Arthur Simonini, La jeune fille en feu, © 2019 Para One & Arthur SimoniniBrigitte Fontaine et Areski Belkacem, Patriarcat, © 1977 SaravahExtraitsDonald Trump, 2015Étienne Chatiliez, La vie est un long fleuve tranquille, Téléma, MK2, FR3 Cinéma © 1988Florence Foresti, Mother Fucker, © 2009GénériqueKumbia Queers, Chica de calendario, 2007 © 2015 Horario InvertidoUne Vie, une œuvre : Edvard Munch (1863-1944) Luc Ponette, Isabelle Yhuel © 2005 France CultureLes 3 frères, Didier Bourdon, Bernard Campan © 1995, Pathé Renn Production, Prima Films, Canal+, Productions Paul et Alexandre Lederman, TF1 Films ProductionsStupéfiant ! Picasso en héritage, France 2, Léa Salamé, Nicolas Druet, Benoît Lelong © 2017 Laurent Bon, BangumiOrsay en mouvements, L’orientalisme, Catherine Sauvat, Nicolas Thépot, © 2019 Camera LucidaMatisse Picasso, la couleur et le dessin, Jarmila Buzkova © 2013 BCF Productions