Nourrir le vivant

  • 2. Climat, cultiver les solutions (2/6) - La serre des plantes de demain

    15:55
    Comment anticiper les réactions des plantes face aux changements rapides du climat ? Les cultures d'aujourd'hui vont devoir être réinventées. Des enjeux importants se concentrent notamment autour du riz, première plante pour la consommation humaine au monde et troisième céréale la plus cultivée. Alors, pour assurer la résilience de nos systèmes agricoles, les recherches s'intensifient. Notamment dans de serres à la pointe de la technologie, qui permettent de mieux connaître les plantes et de proposer aux producteur·ices des variétés adaptées aux différents climats. Intervenant·es :- Denis Fabre, chercheur au Cirad en écophysiologie des plantes- Camila Rebolledo, éco-physiologiste, affiliée à la fois au Cirad et au Centre international d'agriculture tropicale de ColombieNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 1. Climat, cultiver les solutions (1/6) - Le sorgho, céréale d’avenir

    16:31
    Face aux épisodes climatiques de plus en plus extrêmes, les céréales, à la base de l’alimentation humaine et animale, sont profondément impactées. Le blé et le maïs, les deux cultures céréalières les plus produites au monde, doivent faire face à des vagues de sécheresse de plus en plus récurrentes. Face à ce constat, une céréale tropicale, le sorgho, présente des atouts indéniables. Originaire d’Afrique, cette plante s’adapte bien aux températures chaudes et résiste au manque d’eau. Que peut-on apprendre des paysans africains qui la cultivent ? Comment améliorer les programmes de sélection variétale dans un contexte de réchauffement climatique ? Intervenant.es :David Pot, généticien des plantes au sein de l’unité de recherche « Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales » (AGAP Institut) et correspondant de la filière sorgho au CiradClarisse Barro Kondombo, sélectionneuse sorgho au sein du programme « Céréales traditionnelles » de l’INERA au Burkina FasoNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre. 
  • [SAISON 3] Climat, cultiver les solutions - Bande annonce

    01:29
    Le dérèglement climatique peut sembler encore abstrait. Pourtant, en France, 2022 fut l’année la plus chaude jamais enregistrée et les effets de ces températures record changent considérablement la donne. Les pratiques agricoles en particulier, doivent s’adapter à des épisodes de sécheresse ou d’intempéries de plus en plus extrêmes. Les pays du Sud sont les premiers touchés par les changements climatiques, et sont aussi les premiers à expérimenter des solutions concrètes pour l’agriculture de demain. Dans « Climat, cultiver les solutions », la troisième saison de « Nourrir le vivant » - le podcast du Cirad, vous découvrirez de nombreuses pratiques ingénieuses qui semblent relever du bon sens, mais ne sont pas suffisamment déployées aujourd’hui. De quoi inspirer une agriculture plus résiliente partout dans le monde.
  • 6. Faire vivre la biodiversité (6/6) - La vanille fait de la résistance 

    15:56
    Au niveau mondial, moins de 200 espèces de plantes cultivées participent de manière substantielle à l’alimentation humaine. Cette dépendance à une faible diversité d’espèces rend nos systèmes agricoles particulièrement fragiles face aux aléas climatiques ou aux maladies. La culture du vanillier en est un triste exemple : sur 200 espèces connues, seules 3 sont cultivées à travers le monde, et 95 % de la production mondiale de vanille repose sur une seule variété. Cette faible diversité génétique rend les cultures très sensibles aux maladies. On trouve à La Réunion une collection de vanilliers unique au monde, gérée par le Cirad, et qui a permis de mettre à jour une nouvelle variété présentant une résistance à un champignon dévastateur : la fusariose. De nombreuses variétés et espèces sont l’objet d’échanges avec les producteurs de l’île, qui les testent en conditions réelles.Avec :Carine Charron, généticienne au Cirad et responsable de la collection de vanilliers du Centre de Ressources Biologiques (CRB) Vatel à La RéunionMaryse Mounier, productrice de vanille à La RéunionNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 5. Faire vivre la biodiversité (5/6) - Des insectes protecteurs

    09:34
    Les insectes sont indispensables au maintien de nos activités agricoles : pollinisation, décomposition de la matière organique, régulation des ravageurs… Pourtant la biodiversité des insectes est en chute libre, et le recours abusif aux pesticides en est l’une des premières causes. Pour promouvoir la lutte biologique, il existe une pratique agroécologique qui a recours à des insectes « amis » des cultures, que l'on nomme les « auxiliaires ». Au Vietnam, les scientifiques participent à la diffusion de la plus ancienne forme de lutte biologique connue : l’utilisation des fourmis tisserandes pour réguler la population d’insectes ravageurs dans les vergers. Avec :Jean-Philippe Deguine, agroécologue et entomologiste au Cirad au sein de l’unité de recherche “Peuplements végétaux et bio-agresseurs en milieu tropical”, basé à Can Tho au VietnamNguyen Thi Ngoc Truc, chercheuse du SOFRI (Southern Horticultural Research Institute), basée à My Tho au VietnamNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 4. Faire vivre la biodiversité (4/6) - La chasse, une question de survie ?

    12:23
    Dans certaines régions d’Afrique australe, la chasse est au cœur de l’identité culturelle mais aussi au cœur de la survie des populations rurales. C’est le cas de plusieurs zones forestières du Gabon, où la chasse est une source essentielle de nourriture et de revenus. Pour éviter que la demande croissante conduise à une exploitation jusqu’à épuisement de la faune sauvage, l’Etat gabonais a mis en place des restrictions légales très contraignantes pour les populations locales. Afin de contrebalancer ces restrictions, tout en assurant la durabilité de la ressource, des projets de développement se mettent en place. Parmi eux, le programme Sustainable Wildlife Managment, ou SWM, a pour but d’organiser la chasse de façon durable et légale ou, si ce n’est pas possible, de proposer des alternatives aux chasseurs. Ces initiatives visent à trouver des compromis entre conservation de la faune et sécurité alimentaire pour les populations rurales.Intervenant.es :Hadrien Vanthomme, spécialiste des dynamiques de populations animales au Cirad au sein de l’unité de recherche Forêts & Sociétés, et coordinateur du SWM programme au GabonMicheline Elogh'Asseko, facilitatrice pour le projet SWM auprès des communautés de chasseurs sur les terrains au GabonNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 3. Faire vivre la biodiversité (3/6) - Cohabiter avec la faune sauvage

    12:34
    La faune sauvage d’Afrique australe est diverse et bien conservée, et ce notamment grâce à l’implantation de nombreuses aires protégées. A lisière de ces zones de conservation, les habitants doivent cohabiter avec cette vie sauvage – éléphants, lions… Ces populations, qui ont été écartée des politiques de conservation, sont pourtant celles qui vivent au contact de cette faune. Comment les remettre au cœur des processus de décision ? C’est l’objectif du projet ProSuLi : que les habitants de ces zones deviennent les acteurs d’un développement qui concilie conditions de vie digne et préservation de la biodiversité. Pour les scientifiques en charge du projet, l’appropriation, par les populations locales, est un facteur clé de la réussite de tout projet de conservation.Intervenant.es :Alexandre Caron, écologue et vétérinaire dans l’unité de recherche ASTRE (Animal, santé, territoires, risques et écosystèmes) au CiradFebbie Dube, présidente de Malipati Nutritional GardenTrevor Makondo, secrétaire du comité de pilotage de ProSuLiHlowani Mousoliwa, chargé du comité de pilotage de ProSuLi et du groupe Eco-tourismeNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 2. Faire vivre la biodiversité (2/6) – La biodiversité paysanne

    12:59
    Mobilisés pour faire face aux aléas climatiques, les agriculteurs et les paysans façonnent aussi la biodiversité. Pour celles et ceux qui pratiquent l'agriculture familiale (soit près de 85% des exploitations agricoles dans le monde), la diversité des semences cultivées est une des principales ressources dont ils disposent pour s'adapter à l'hétérogénéité de leur environnement et faire face à sa variabilité temporelle. Alors, face aux dérèglements climatiques, l’enjeu se dessine : comment faire en sorte que toutes et tous puissent accéder à cette diversité de semences ? Invitées : Vanesse Labeyrie, agronome et ethnoécologue au Cirad, unité de recherche SENS (Savoirs, Environnement et Sociétés)Mbaye Ndiouf, paysan sénégalais producteur de semences paysannes, membre de l’organisation paysanne ASPSNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.
  • 1. Faire vivre la biodiversité (1/6) - Forêts tropicales, forêts durables

    16:46
    L’Amazonie, recouvre un trésor de biodiversité. Au Brésil, des femmes et des hommes vivent de cette richesse, à travers l’exploitation du bois. Pour être pérenne, cette économie dépend de l’accès à une certaine diversité d’arbres, ainsi qu’à son renouvellement.Aujourd'hui, les modèles d’exploitation ne permettent pas ce renouvellement. Les scientifiques réfléchissent donc à une meilleure cohabitation entre les humains et les forêts qu'ils peuplent. Sur les sites expérimentaux du réseau Tropical managed Forests Observatory au Brésil, les chercheurs suivent l’évolution des forêts pour créer des modèles d’exploitations durables. Car c’est là que réside tout l'enjeu de la préservation de la biodiversité : protéger les forêts tropicales tout en permettant aux populations d'y vivre et d'en tirer parti.Intervenants :Plinio Sist, directeur de l’unité de recherche Forêts & Sociétés du Cirad et coordinateur du réseau TmFO (Tropical managed Forests Observatory)Lucas Jose Mazzei de Freitas, ingénieur forestier, chercheur à l’Embrapa, un organisme de recherche brésilien autour de l'agronomie et de l'élevageNourrir le vivant est un podcast produit par le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Écriture : Émilie Drugeon. Réalisation et mixage : Benoit Laur. Production déléguée : Binge Audio Creative. Musique originale : Julien Picard. Identité graphique : Patricia Doucet & Delphine Guard-Lavastre.