Partager

cover art for Grossophobie + Thinpathy

Les Poissons Sans Bicyclettes

Grossophobie + Thinpathy

Saison 3, Ep. 7

Maxime qui soutient le podcast depuis le début nous a honorées avec sa présence pour venir parler de grossophobie. Avec aisance, al témoigne ici de comment les personnes grosses sont traitées à l'école, au cabinet médical, au cabinet psy et bien sûr dans la rue. Nous constatons avec chagrin une grande similarité de traitement parmi les groupes minorisés: le manque d'empathie de base que la société a pour toute personne se trouvant en bas de l'échelle hétéro-patriarcale, valide et blanche. En soit, ça va de pair avec le syndrome de Stockholm sociétal que nous vivons. Nous avons énormément d'empathie pour les hommes cis, soit de la himpathy et il est temps de commencer à en finir.

Sur cette magnifique note, les poissons vous souhaitent des fêtes de fin d'année les plus safe et cozy possible. Achetez-vous quelque chose qui vous fait du bien parce que c'est pas ce vieux mec cis appelé Père Noël qui sera là pour vous.


Bisous bisous des poissons.

More episodes

View all episodes

  • 9. Yunique

    53:19
    Dans ce dernier épisode de la saison, Lirëza et Agata accueillent Yu, leur amie mutuelle pianiste, architecte et maman de deux enfants, pour parler de son positionnement lié aux différentes luttes sociales.Yu déclare que pour elle c’est un fait indéniable de la vie que l’égalité n’existe nulle part. Toutefois, puisqu’elle ne descend pas dans la rue le 8 mars ou le 14 juin… elle ne se définit pas comme féministe. Des questions se posent. Entre l’intime et le politique, l’un est invisible et l’autre postable sur instagram. Mais quelles sont les vertus d’une conscience réelle des inégalités ? Que peut apporter à l’échelle de la vie d’une femme de savoir dans ses tripes que la société est injuste à son égard ? Comment peut-elle se protéger, s’épanouir et de plus, comment relationne-t-elle avec les femmes féministes ?Passant par les panneaux photovoltaïques et l’oncologie au CHUV, les trois poissons passent un moment authentique de questionnement.Enjoyez cet épisode et savourez l’été !Bisous si consentis,Les Poissons!Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg
  • 8. Nous sommes touxtes témoins

    01:05:38
    Dans ce quarantième épisode, Lirëza et Agata reçoivent Célia, qui partage avec nous une douloureuse expérience alors qu’elle faisait partie d’une association dans le monde culturel romand : découvrir qu’un homme agressait sexuellement des personnes membres de l’association, parfois mineures. A la veille de la grève féministe du 14 juin 2024, nous trouvions qu’il devenait de plus en plus pressant d’aborder les violences sexuelles et sexistes de cet angle-là, celui de l’entourage. Que faire d’une information problématique ? Comment soutenir les victimes ? Comment agir ? A travers ce récit difficile, nous nous interrogeons sur nos rôles et responsabilités lorsque nous avons connaissance d’agissements répréhensibles. Dans l'espoir que vous vous interrogerez aussi,Merci pour votre écoute et mettez 5 étoiles à cet épisode dans votre plateforme de podcast! (Parce que nous le vallons bien). Bisous si consentis,Les poissons !Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg
  • 7. Couleurs, femmes et sous-culture

    58:25
    Dans cet épisode publié deux jours plus tôt que prévu car nous sommes si efficaces, nous avons le plaisir d'être en partenariat avec le festival BDFil à Lausanne, édition 2024 ayant lieu du 15 au 28 avril.Nous recevons Elvire de Cock qui est une autrice, dessinatrice et coloriste belge de bande-dessinée. A trois, nous abordons la thématique des femmes dans la bande-dessinée en général et le métier de coloriste, en particulier.Ce métier a été longtemps sous-considéré et est traditionnellement réservé aux femmes des dessinateurs, à qui on confie le “coloriage” des dessins. Aujourd’hui encore, les coloristes sont souvent privé·e·s de crédit, n’apparaissent que rarement en couverture et sont rémunéré·e·s à la tâche et sans droits d’auteur·ice.Avec Elvire, nous parlons de sous-culture, d’existence, de prise de valeur, de pouvoir et parfois de la reconversion professionnelle d'Agata (!). A travers son travail, la virtuosité des artistes de la mise en couleur est portée à la lumière, en espérant que la beauté sorte définitivement de l’ombre… Appels du pied à qui se reconnaitra ;)Merci d'avance pour votre écoute, de mettre 5 étoiles à cet épisode parce qu'il vous a trop plu, et d'en parler autour de vous ou sur les réseaux.Bisous si consentis,Les poissons !Rendez visite à BDFIL:https://bdfil.ch/Suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg
  • 6. Je travaille donc je suis

    01:15:36
    Avec leur invitée Maria, une ingénieure EPFL de 28 ans qui fait du yoga et du foro, les Poissons peuvent enfin laisser libre court à leur anticapitalisme, du moins pendant quelques heures.Au micro des Poissons, Maria raconte son cheminement d’études dans cette institution fédérale à renommée mondiale, sa transition vers le monde du travail dans une start-up et le burn-out qu’elle a traversé.Avec beaucoup d’humour puisque c’est connu que les poissons son drôles, Lirëza qui a également fait l’EPFL réalise à quel point Maria et elle ont des choses en commun, pendant que Coraline qui cherche actuellement du travail se déchaine sur les valeurs douteuses qui s’affichent dans la plupart des annonces d’emploi.En croisant ce sujet avec des dynamiques de genres, se créé une discussion si intéressante, que nous nous réjouissons carrément pour vous.Pleins de bisous des Poissons, si consentis. Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg 
  • 5. Où sont les hommes féministes?

    01:18:31
    Dans cet épisode, Lirëza et Agata se retrouvent en tête à tête pour se demander où étaient les hommes* féministes. La grande question.Dans une discussion animée passant par l'épouvantail, le poids lourd, l'être humain et la planche à surf, elles s'interrogent sur les mécanismes de leur absence du paysage courant (oups, c’est dit! 🙂), constat glaçant. Elles ont ensuite voulu mettre à jour l’image du macho qui ne correspond plus à celle prenant des traits caricaturaux et datés, mais se camoufle derrière de nouveaux attributs moins aisés à détecter.Enfin, elles proposent des pistes à l’attention des hommes* (oui, c’est aussi pour eux, car non, le féminisme n’est pas une “affaire de femmes”) pour qu’ils puissent être de vrais alliés, prêts à revoir leurs privilèges et à porter leur part de façon autonome ! (Spoiler : avoir lu Mona Chollet ne suffit pas).Merci pour votre écoute et parlez-en autour de vous avec ferveur!Bisous si consentis,Les poissons!Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg
  • Bande-annonce suite saison 5

    00:59
    Bonjour à vous et bienvenue chez Les Poissons Sans Bicyclettes, le podcast féministe où rien n’est jamais trivialisé. Dans une société où la conversation publique est majoritairement occupée par des hommes blanc, cis, hétéros, nous souhaitons ici amplifier des voix moins entendues. Chez les poissons, la parole est donnée exclusivement aux femmes et aux personnes sexisées, pour des témoignages, réflexions personnelles et parfois expertes. Si dans la vraie vie on entend souvent du « Tu es quand même trop sensible », « Je pense que tu vas trop loin » ou encore « Tu vois le mal partout  », ici au podcast aucun vécu n’est remis en cause ou considéré comme un détail et nos invité-e-xs sont accueillies dans un espace safe, bienveillant et empathique. Ensemble, nous explorons ce qu’on appelle « les zones grises du patriarcat » et essayons de mettre la lumière sur tout ce qui passe tous les jours sous le radar.Connectez-vous le 21 mars pour écouter l’épisode « Où sont les hommes féministes ?! » et suivez-nous sur Insta pour être au courant de ce qu’on fait! Quand c’est possible, aidez-nous à maintenir notre indépendance et à pérenniser notre podcast en nous soutenant financièrement sur patreon.com/lespoissonssansbicyclettes où dès 5 francs par mois vous avez accès à du contenu exclusif. Merci pour votre écoute, Bisous bisous de Lausanne, les poissons.
  • 4. Le véganisme va-t-il trop loin?

    01:25:54
    En ce mois de décembre où les supermarchés nous bombardent, encore plus que d'habitude, de promotions sur leurs viandes et fromages, et si nous prenions le temps de questionner notre rapport aux animaux? Qu'est-ce qui peut amener une personne à opter pour une alimentation végétarienne, voire un mode de vie végane? Pourquoi la souffrance animale touche-t-elle plus les femmes que les hommes? L'oppression des êtres humains sur les autres espèces animales (en un mot : le spécisme) a-t-elle un lien avec la domination patriarcale? Lirëza, Coraline et Helio accueillent Amandine pour un épisode à quatre voix où statistiques, anecdotes et avis personnels tenteront de répondre à ces questions.On vous souhaite une superbe écoute et bon…de superbes fêtes de fin d'année!Bon appétit des poissons!Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg#féminisme #empouvoirement #veganisme #vegane #vegetarien #vegetarienne #vegetarisme #antispecisme #ecofeminisme #lausanne
  • 3. Amour sous contrat

    01:04:46
    Mission confiée par le génialissime festival genevois Les Créatives, cet épisode est une discussion passionnante avec Jeanne Spaeter, artiste de 30 ans dont le travail performatif questionne la thématique de l'amour au travers de l'infiltration du quotidien, l'exploration des frontières entre fiction et réalité, entre privé et artistique.Dans sa performance "Amour sous contrat" présentée les 22 et 23 novembre 2023 au festival Les Créatives à Genève, Jeanne revient sur l'expérience d'un an avec Mike, un inconnu avec qui elle a signé un contrat pour une "relation amoureuse de qualité" qui régissait leurs réactions de couple en 14 points. C’est autour des thématiques relevées par cette création artistique que se construit notre discussion à trois, et au travers du récit de l’expérience de Jeanne avec Mike, nous disséquons, ensemble, les schémas et contrats tacites qui sous tendent les relations amoureuses hétéronormatives.Pour nous, cette conversation invite, avec humour et animation, à nous questionner individuellement sur la façon dont nous souhaitons entretenir nos relations de couple en tentant de nous libérer de la dictature des injonctions sociales et de définir un idéal conscient qui nous est propre.Un immense merci au festival Les Créatives de nous avoir commissionné l'interview de Jeanne! Un colossal thank you à Jeanne d'avoir accepté avec joie et bonne foi de débattre sur le couple hétéronormatif au travers de l’analyse de sa performance artistique passionnante, véritable invitation à l’introspection.Des bisous contractuels des Poissons!Suivez Les Créatives:https://www.instagram.com/festivallescreatives/https://lescreatives.ch/Suivez Jeanne et son projet: https://www.instagram.com/relation_amoureuse_de_qualite/?hl=frhttps://www.instagram.com/normal_love_doc/?hl=frhttps://www.instagram.com/schlag_queen/?hl=frles créativeSuivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg#féminisme #empouvoirement #empouvoirementféminin #podcastféministe #festivallescréatives #relationamoureusedequalité #amourromantique #hétéronormativité #relationhétéronormative #lausanne
  • 2. Mon droit d'avorter

    01:02:59
    Dans cet épisode nous avons le plaisir d'accueillir Mona, une amie de 38 ans qui rêve de faire une marche avec des ânes sur les crêtes du Jura, qui est maman de Ylla et qui aime la couleur bleue. Mona est venue raconter son histoire d'IVG qu'elle a vécu quelques années en arrière, quand elle a été enceinte une deuxième fois et elle a décidé de mettre un terme à cette grossesse.Pour nous ce récit est d'une grande importance et parle d'agentivité. Dans le récit de Mona se tisse un fil rouge de respect de ses propres choix en résistant aux injonctions sociétales et de limites saines entre ses propres besoins et ceux des autres. Ce récit a été inspirant pour nous et espérons qu'il le sera pour d'autres femmes et personnes qui ont un utérus.Merci Mona d'avoir partagé ton histoire au micro des Poissons!Liberté, égalité, IVG!Bisous bisous,Les poissons,Abonnez-vous ou suivez-nous sur :https://www.patreon.com/lespoissonssansbicycletteshttps://www.instagram.com/lespoissonssansbicycletteshttps://shows.acast.com/les-poissons-sans-bicycletteshttps://www.youtube.com/channel/UCqd_tdQuItJJT0HQ_Tri5xg#féminisme #empouvoirement #IVG #droitalavortement #avortement #lausanne #planningfamilial