Les Déviations

Partager

Stéphanie Maubé : une bergère aux déviations plurielles

Rien ne prédestinait Stéphanie Maubé, 42 ans, qui a travaillé les six premières années de sa vie professionnelle dans le milieu du cinéma et de la communication à devenir bergère ! Des déviations plurielles largement mises en avant dans notre magazine sur la quête de sens et le changement de vie (en vente ici : https://lesdeviations.fr/magazine-les-deviations/).


C'est lors d'un séjour dans la Manche en Normandie qu'elle découvre par hasard l'univers, très particulier des prés salés et des moutons. "Cela a été un électrochoc".


Enceinte de son fils, elle quitte Paris pour suivre une formation pendant un an au Lycée agricole de Coutances, un BPREA - Brevet professionnel de responsable d'exploitation agricole-. Elle s'installe à Lessay. Les débuts sont difficiles. Elle parvient à obtenir 50 000 euros, une somme qui l'aide à démarrer et qu'elle mettra huit ans à rembourser. "Cela m'a empêchée de me payer pendant les premières années. Heureusement j'ai eu l'aide du RSA qui m'a permis de tenir et d'élever mon fils."


Et Stéphanie de reconnaître :" je n'envisageais pas que devenir éleveuse serait un tel combat". Mais la bergère des prés salés va vite trouver sa place en se faisant élire à plusieurs fonctions locales clés. "J'ai découvert que j'étais engagée et que je ne pouvais plus défendre mon propre confort ou ma qualité de vie." Prise par ses différents mandats, Stéphanie prend, cependant, la décision de conserver son exploitation pour ne pas devenir une élue déconnectée de la réalité professionnelle. " Cet engagement politique est une déviation dans ma déviation. Il donne du sens à une vie : se sentir utile. J'ai beaucoup de chance, et oui je suis infiniment épanouie".


Et cela se voit bien à travers ce reportage tourné dans le bureau de sa mairie.


Reportage-montage : Cédric Ramez

Interview : Nicolas Pigasse

Plus d'épisodes

10/7/2022

Priscilla change de vie grâce à une formation diplômante en Ressources Humaines.

Élevée par son père qui ne parle pas français, Priscilla comprend très vite qu’elle devra gérer toute l’organisation de la maison.A 7 ans, elle connaît déjà le fonctionnement des impôts.A 18 ans, alors qu’elle découvre un lourd secret familial, elle décide de quitter son père, et part s’installer seule.Pour gagner sa vie, elle débute dans le monde de l’hôtessariat puis évolue ensuite dans une agence de conseil en management. Elle y restera 12 ans au cours desquels, elle aura 4 enfants. Souhaitant consacrer plus de temps à sa famille, Priscilla décide de retrouver un poste d’hôtesse, à mi-temps, pour pouvoir s’occuper des siens.Au fur et à mesure que ses enfants grandissent, Priscilla commence à s’ennuyer sérieusement. Pendant le confinement, elle découvre Transitions Pro Île-de-France, un acteur majeur de la mobilité professionnelle en Île-de-France qui accompagne les salariés du privé dans le financement de leur reconversion professionnelle.Grâce à Transition Pro Île-de-France, Priscilla entame alors un parcours de formation pour devenir responsable Ressources Humaines. Après avoir été diplômée, elle obtient rapidement un stage puis est validée en CDI les mois qui suivent. Aujourd’hui, elle est fière du chemin parcouru.*Cette vidéo a été réalisée en partenariat avec Transition Pro Île-de-France qui nous permet de financer notre média.