Les Déviations

Partager

Oser à 45 ans - 1/6 - Anne : ingénieure, viticultrice, brasseuse de kombucha

"Mon introversion a toujours été perturbante dans mon parcours et s'est finalement révélée être une force !" 


Oser à 45 ans - Episode 1/6 - Anne : ingénieure, viticultrice, brasseuse de kombucha – une vie professionnelle aux mille rebondissements comme autant de Bulles d'Opale qui font pétiller le présent.  


L'association Force Femmes et Les déviations vous concoctent depuis plusieurs semaines la mini-série de podcasts "Oser à 45 ans" qui vous emmène sur les pas de 6 femmes aux expériences plurielles. Qu'elles soient salariées ou indépendantes, ce sont autant de parcours de vie inspirants qui témoignent de toute l'audace, la créativité et la résilience qu'elles ont su déployer pour écrire la suite. 


Avec un ton réaliste mais toujours optimiste, nous espérons que leurs voix sauront faire bouger les stéréotypes encore tenaces à l'égard des femmes, notamment seniors, dans la sphère professionnelle. Elles ont tant à apporter !

Plus d'épisodes

9/12/2022

La force d'Olivier : innover en permanence

« Quand on a de l’expérience et une intuition, il faut savoir l’écouter car ce n’est pas par hasard ». Depuis son plus jeune âge, Olivier Reynaud a toujours été créatif, intuitif et curieux. « Cela a toujours été une de mes forces : je rêve ce que je vois, et j'essaie de le créer ! »Alors étudiant dans une école de commerce à Montpellier, il remporte un concours de création d'entreprise innovante qui le pousse à développer sa première société dans la technologie. À seulement 22 ans, il se donne corps et âme pour la développer, tout en poursuivant ses études supérieures.Cependant, la crise financière de 2008 éclate et affecte fortement sa start-up qui se retrouve endettée. Un premier échec qui ne l'empêche pourtant pas de se lancer dans une seconde aventure. Olivier s'accroche et fait preuve d'ingéniosité en adaptant son modèle d'entreprise. Et ça paye ! En 2010, il co-crée Teads - spécialisé dans la vidéo publicitaire en ligne - et la propulse sur le devant de la scène en devenant leader mondial dans son domaine. Mais en 2017, son succès aura raison de lui. Au bord du burn-out, il décide de tout arrêter pour retrouver un rythme de vie plus sain.2 ans plus tard, il revient plus fort ! La tête remplie d'idées innovantes créatives et décide de se former dans le codage informatique pour concrétiser et solidifier son projet. A la suite de plusieurs mois intensifs de formation au sein de Le Wagon, Olivier a remué ciel et terre pour atteindre ses ambitions. C'est ainsi que née en 2019, Aive, la pépite qui automatise la création vidéo.À noter que vous pouvez aussi retrouver le témoignage d’Olivier Reynaud dans le premier magazine Les Déviations qui est toujours en ligne via ce lien.