Les Déviations

Partager

Olivier Haralambon - Se transformer dans l’effort

Août 1996.

Plus de courses cyclistes, plus de vie itinérante, plus de « débauche d’effort physique quotidienne ».

Olivier Haralambon, coureur devenu journaliste sportif et philosophe, se demande aujourd’hui si ce n’est pas plutôt le vélo, qui l’aurait fait dévier de la philosophie. Une attirance qui était présente « physiquement », à chaque coup de pédale.


Dorénavant, sa réflexion se concentre sur le corps et l’effort. Rien d’étonnant donc, mais détonnant peut-être, quand on prend conscience de la place du corps dans le processus de transformation. 

L’exemple de l’effort athlétique, de la performance, signale « quelque chose comme percer sa forme ».

Y aviez-vous déjà songé ? En quoi nos expériences s’enracinent dans notre corps, en quoi plus l’effort est rude, plus on se transforme ? 


L’effort toujours : Olivier Haralambon s’est confronté aux textes les plus complexes et a eu « l’impression de se cogner à un mur ».

De ce nouveau dépassement, il a tiré un livre où il explique avoir réappris à lire, avec son corps cette fois.

La lecture, une épreuve physique ? Une situation d’inconfort ? Oui nous dit-il : « On n’est pas le même au début d’un texte qu’à la fin. »


Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie Drugeon

Références abordées :

- « Comment lire des livres qu’on ne comprend pas », d’Olivier Haralambon (éd. Premier Parallèle)

- « Phénoménologie de la perception », de Maurice Merleau-Ponty

- Mythe d’Actéon


Extraits sonores :

Emission « L’invité du week-end » du 21 juin 2021, avec Eric Delvaux et Patricia Martin

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-du-samedi-26-juin-2021

Plus d'épisodes

10/7/2022

Priscilla change de vie grâce à une formation diplômante en Ressources Humaines.

Élevée par son père qui ne parle pas français, Priscilla comprend très vite qu’elle devra gérer toute l’organisation de la maison.A 7 ans, elle connaît déjà le fonctionnement des impôts.A 18 ans, alors qu’elle découvre un lourd secret familial, elle décide de quitter son père, et part s’installer seule.Pour gagner sa vie, elle débute dans le monde de l’hôtessariat puis évolue ensuite dans une agence de conseil en management. Elle y restera 12 ans au cours desquels, elle aura 4 enfants. Souhaitant consacrer plus de temps à sa famille, Priscilla décide de retrouver un poste d’hôtesse, à mi-temps, pour pouvoir s’occuper des siens.Au fur et à mesure que ses enfants grandissent, Priscilla commence à s’ennuyer sérieusement. Pendant le confinement, elle découvre Transitions Pro Île-de-France, un acteur majeur de la mobilité professionnelle en Île-de-France qui accompagne les salariés du privé dans le financement de leur reconversion professionnelle.Grâce à Transition Pro Île-de-France, Priscilla entame alors un parcours de formation pour devenir responsable Ressources Humaines. Après avoir été diplômée, elle obtient rapidement un stage puis est validée en CDI les mois qui suivent. Aujourd’hui, elle est fière du chemin parcouru.*Cette vidéo a été réalisée en partenariat avec Transition Pro Île-de-France qui nous permet de financer notre média.