Partager

Les Déviations

Podcast by Les Déviations

Podcast by Les Déviations
Dernier Épisode1/10/2022

Gabrielle Halpern - Nous sommes toujours en hybridation

L’hybridation est un changement. Une métamorphose. Posons cela et allons plus loin avec Gabrielle Halpern. Docteure en philosophie et chercheure à l’Ecole normale supérieure, elle a fait de l’hybride son sujet d’étude phare. L’autrice éclaire d’abord un point précis: le changement est le propre des vivants. Impossible de résister à cette transformation permanente!Et si le rôle du philosophe est de s’interroger sur les transformations à l’œuvre dans la cité, notre affaire à nous est tout aussi délicate. Comment apprivoiser ces hybridations? Comment briser les cases et libérer les différentes facettes que nous portons en chacun.e de nous? D’un côté, l’identité est toujours provisoire, de l’autre, nous sommes toujours en hybridation. Pour en tirer profit, il faudra comprendre que le changement est une chance, une clé pour nous réconcilier avec la réalité qui elle-même, est hybride.« Les centaures ont un pied dans plusieurs mondes », argue la philosophe qui a écrit La fable du centaure (éd. Humensciences), une BD initiatique illustrée par Didier Petetin à paraître le 19 janvier. Faire dialoguer ces mondes est une invitation à s’améliorer.Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie DrugeonRéférences abordées:- «Tous centaures! Eloge de l’hybridation» de Gabrielle Halpern (éd. Le Pommier)- «Sweet tooth», de Jim Mickle,Beth Schwartz (Netflix)- « De la nature » (De rerum natura), Lucrèce
1/10/2022

Gabrielle Halpern - Nous sommes toujours en hybridation

L’hybridation est un changement. Une métamorphose. Posons cela et allons plus loin avec Gabrielle Halpern. Docteure en philosophie et chercheure à l’Ecole normale supérieure, elle a fait de l’hybride son sujet d’étude phare. L’autrice éclaire d’abord un point précis: le changement est le propre des vivants. Impossible de résister à cette transformation permanente!Et si le rôle du philosophe est de s’interroger sur les transformations à l’œuvre dans la cité, notre affaire à nous est tout aussi délicate. Comment apprivoiser ces hybridations? Comment briser les cases et libérer les différentes facettes que nous portons en chacun.e de nous? D’un côté, l’identité est toujours provisoire, de l’autre, nous sommes toujours en hybridation. Pour en tirer profit, il faudra comprendre que le changement est une chance, une clé pour nous réconcilier avec la réalité qui elle-même, est hybride.« Les centaures ont un pied dans plusieurs mondes », argue la philosophe qui a écrit La fable du centaure (éd. Humensciences), une BD initiatique illustrée par Didier Petetin à paraître le 19 janvier. Faire dialoguer ces mondes est une invitation à s’améliorer.Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie DrugeonRéférences abordées:- «Tous centaures! Eloge de l’hybridation» de Gabrielle Halpern (éd. Le Pommier)- «Sweet tooth», de Jim Mickle,Beth Schwartz (Netflix)- « De la nature » (De rerum natura), Lucrèce