Partager

InfoBref Affaires économie finances

Résumé quotidien de l'actualité des affaires

Chaque matin, en moins de 5 minutes, découvrez l’essentiel des nouvelles en économie, finances et technologies pour les entrepreneurs, professionnels, gens d’affaires et investisseurs du Québec. L’actualité économique et
Dernier Épisode9/26/2022

Lundi 26 septembre | L'essentiel des nouvelles: risque de récession / des jeux vidéo pour les femmes

Pour plus de détails sur ces nouvelles et pour d’autres nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux infolettres gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettres Pour voir en vidéo notre épisode hebdomadaire «à retenir cette semaine»: https://bit.ly/infobref-youtubePour des commentaires et suggestions, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.com ---TEXTE COMPLET[ni révisé ni corrigé à des fins de publication]Le risque d’une récession au Québec «se rapproche» de 50%, a dit hier François Legault. Ce risque, le ministre des Finances Éric Girard l’évaluait en juin à 35%. Mais il a augmenté dans les derniers jours, a précisé le premier ministre sortant, alors qu’il votait par anticipation dans sa circonscription de L’Assomption.---Les risques de récession augmentent aussi, et encore plus, aux États-Unis.Les principaux indices boursiers nord-américains ont beaucoup baissé la semaine dernière, après que la Réserve fédérale américaine a une nouvelle fois relevé ses taux. Et plusieurs analystes ne croient pas que les actions américaines vont pouvoir, d’ici la fin de l’année, reprendre le terrain perdu depuis le début de l’année.C'est le cas des analystes de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs. Ils viennent d’abaisser leurs prévisions pour l’indice américain S&P 500.Parce qu’ils prévoient que les taux d’intérêt vont encore augmenter 3 fois, d’un total de 1,5%, ils croient que les investisseurs vont craindre une récession et être plus vendeurs qu’acheteurs. Selon Goldman Sachs, l’indice va encore perdre 2,5% d’ici la fin de l’année, pour terminer autour de 3600 points. Le S&P 500 a déjà perdu 22% depuis le début de l’année.---Le coût moyen d’un sinistre automobile au Québec a augmenté l’an dernier de 7,5%. Il est maintenant de presque 4500 $. La prime d’assurance annuelle moyenne a augmenté un peu moins rapidement, de 5,9%. Elle était l’an dernier de 775 $. --Sur les 333 administrateurs des 30 plus grandes sociétés québécoises cotées en bourse, 10 sont des personnes noires, selon un calcul de La Presse. Cette proportion de 3% des administrateurs est un peu inférieure aux 4% environ que représenteraient les personnes noires dans la population québécoise. Des 10 administrateurs, 8 sont des femmes, et aucun n’est né au Québec.---Comme chaque lundi, InfoBref vous fait découvrir une jeune entreprise québécoise innovante.Aujourd’hui, Lowbirth Games, une jeune pousse montréalaise qui conçoit des jeux vidéos.L’entreprise est composée de personnes expérimentées ou formées en jeu vidéo, mais qui sont majoritairement de femmes ou des personnes issues de communautés marginalisées.Plutôt que des jeux d’action, d’aventure, de combat ou de stratégie, ce studio de création se spécialise dans les jeux narratifs, qui racontent une histoire, et les jeux de mystère. Ce sont des genres plutôt négligés par les grands studios, mais pourtant très populaires dans les domaines du livre, du cinéma, des séries vidéo et des balados - particulièrement auprès des femmes.Dans le premier jeu du studio, qui doit sortir l’an prochain, le joueur (ou la joueuse) prendra le rôle d’une femme de chambre, qui essaie de découvrir l’auteur d’un crime commis dans l’hôtel où elle travaille. Donc un rôle très atypique pour un jeu vidéo.
9/26/2022

Lundi 26 septembre | L'essentiel des nouvelles: risque de récession / des jeux vidéo pour les femmes

Pour plus de détails sur ces nouvelles et pour d’autres nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux infolettres gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettres Pour voir en vidéo notre épisode hebdomadaire «à retenir cette semaine»: https://bit.ly/infobref-youtubePour des commentaires et suggestions, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.com ---TEXTE COMPLET[ni révisé ni corrigé à des fins de publication]Le risque d’une récession au Québec «se rapproche» de 50%, a dit hier François Legault. Ce risque, le ministre des Finances Éric Girard l’évaluait en juin à 35%. Mais il a augmenté dans les derniers jours, a précisé le premier ministre sortant, alors qu’il votait par anticipation dans sa circonscription de L’Assomption.---Les risques de récession augmentent aussi, et encore plus, aux États-Unis.Les principaux indices boursiers nord-américains ont beaucoup baissé la semaine dernière, après que la Réserve fédérale américaine a une nouvelle fois relevé ses taux. Et plusieurs analystes ne croient pas que les actions américaines vont pouvoir, d’ici la fin de l’année, reprendre le terrain perdu depuis le début de l’année.C'est le cas des analystes de la banque d’investissement américaine Goldman Sachs. Ils viennent d’abaisser leurs prévisions pour l’indice américain S&P 500.Parce qu’ils prévoient que les taux d’intérêt vont encore augmenter 3 fois, d’un total de 1,5%, ils croient que les investisseurs vont craindre une récession et être plus vendeurs qu’acheteurs. Selon Goldman Sachs, l’indice va encore perdre 2,5% d’ici la fin de l’année, pour terminer autour de 3600 points. Le S&P 500 a déjà perdu 22% depuis le début de l’année.---Le coût moyen d’un sinistre automobile au Québec a augmenté l’an dernier de 7,5%. Il est maintenant de presque 4500 $. La prime d’assurance annuelle moyenne a augmenté un peu moins rapidement, de 5,9%. Elle était l’an dernier de 775 $. --Sur les 333 administrateurs des 30 plus grandes sociétés québécoises cotées en bourse, 10 sont des personnes noires, selon un calcul de La Presse. Cette proportion de 3% des administrateurs est un peu inférieure aux 4% environ que représenteraient les personnes noires dans la population québécoise. Des 10 administrateurs, 8 sont des femmes, et aucun n’est né au Québec.---Comme chaque lundi, InfoBref vous fait découvrir une jeune entreprise québécoise innovante.Aujourd’hui, Lowbirth Games, une jeune pousse montréalaise qui conçoit des jeux vidéos.L’entreprise est composée de personnes expérimentées ou formées en jeu vidéo, mais qui sont majoritairement de femmes ou des personnes issues de communautés marginalisées.Plutôt que des jeux d’action, d’aventure, de combat ou de stratégie, ce studio de création se spécialise dans les jeux narratifs, qui racontent une histoire, et les jeux de mystère. Ce sont des genres plutôt négligés par les grands studios, mais pourtant très populaires dans les domaines du livre, du cinéma, des séries vidéo et des balados - particulièrement auprès des femmes.Dans le premier jeu du studio, qui doit sortir l’an prochain, le joueur (ou la joueuse) prendra le rôle d’une femme de chambre, qui essaie de découvrir l’auteur d’un crime commis dans l’hôtel où elle travaille. Donc un rôle très atypique pour un jeu vidéo.
9/24/2022

À retenir: l'inflation ralentit plus vite au Canada / 500 millions $ pour les femmes en affaires

Chaque fin de semaine, dans un épisode «à retenir», Patrick Pierra, éditeur d’InfoBref et animateur du balado InfoBref Affaires, demande à Fabien Major et Alain McKenna ce qu’il faut retenir de 2 événements saillants dans l’actualité économique et financière de la semaine qui s’achève.L’épisode dure une dizaine de minutes. Il est disponible le samedi matin en audio dans le flux balado InfoBref Affaires dans les applications de balado, et en vidéo dans la chaine YouTube d’InfoBref.---------Pour l’essentiel des nouvelles Affaires, Politique et Techno nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux INFOLETTRES gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettresPour voir en VIDÉO l’épisode hebdomadaire «à retenir cette semaine»: https://bit.ly/infobref-youtubePour écouter en AUDIO les bulletins de nouvelles matinaux InfoBref Affaires du lundi au vendredi et les épisodes récapitulatifs «à retenir» la fin de semaine:- Apple Podcasts: https://apple.co/3BWK6j1  - Spotify: https://spoti.fi/3SiIdme - Google Balados: https://bit.ly/IBA-googlebalados  - Amazon Music: https://amzn.to/3C5j9dfPour des COMMENTAIRES ET SUGGESTIONS, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.comDe Fabien Major:- balado Le Planif: https://baladoleplanif.com/- chroniques Conseils pour vos FINANCES dans InfoBref Votre argent: https://infobref.com/auteur/fabien-major/ D’Alain McKenna:- balado Une tasse de Tech: https://www.985fm.ca/balados/456963/une-tasse-de-tech - chroniques Meilleurs produits TECHNO dans InfoBref Votre argent: https://infobref.com/auteur/alain-mckenna/ 
9/23/2022

Vendredi 23 septembre | L'essentiel des nouvelles: un scientifique montréalais à l’honneur / un fromage peut être végétal

Pour plus de détails sur ces nouvelles et pour d’autres nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux infolettres gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettres Pour voir en vidéo notre épisode hebdomadaire «à retenir cette semaine»: https://bit.ly/infobref-youtubePour des commentaires et suggestions, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.com ---TEXTE COMPLET[ni révisé ni corrigé à des fins de publication]Un Montréalais a remporté l’un des plus grands prix scientifiques au monde, pour une technologie de pointeLe professeur Gilles Brassard, de l’Université de Montréal, est l’un des 4 récipiendaires du prix Breakthrough en physique fondamentale, considéré comme l’un des plus grands prix scientifiques au monde. Il est assorti d’une bourse de 3 millions $US. Cette reconnaissance lui est décernée pour ses recherches en informatique quantique. Cette technologie utilise les lois de la mécanique quantique pour résoudre des problèmes qui dépassent les capacités de calcul des ordinateurs classiques. Gilles Brassard en est un pionnier. Il a notamment participé à la conception de la première technique de cryptographie quantique; et, lui et d’autres collègues ont réussi, grâce à la téléportation quantique, à téléporter des photons sur une courte distance. ---Le nombre de prestataires de l’assurance-emploi a augmenté de 7,4% au Québec et de 2,9% au Canada entre juin et juillet. C’est, selon Statistique Canada, la première hausse depuis le début de la pandémie qui n’est pas liée à un resserrement des mesures sanitaires.La direction de Real Ventures, une des principales firmes montréalaises de capital de risque, perd une de ses figures connues dans le monde l’investissement. Janet Bannister, qui était associée directrice, quitte son rôle de directrice. Elle reste associée, mais indique qu’elle réduira graduellement son implication dans la firme.Meta est condamnée à payer 175 millions $US à l’application américaine Voxer. Voxer accusait Meta d’avoir violé ses brevets en copiant sa messagerie de type walkie-talkie pour l’intégrer, il y a plusieurs années, aux fonctionnalités de diffusion en direct de Facebook et d’Instagram. --Peut-on parler de «fromage» pour un produit végétal? Il semble bien que oui.La Ville de Montréal avait intenté il y a 4 ans une poursuite contre une entreprise montréalaise de produits végétaliens, parce qu’elle utilisait le mot «fromage» sur l’emballage d’une tartinade de noix de cajou. La Ville alléguait que l’utilisation du mot «fromage» ne peut pas, en vertu d’une règle fédérale, décrire un produit qui n’est pas fait de lait de vache. Un tribunal municipal avait tranché en faveur de la Ville de Montréal. L’entreprise avait porté la cause en appel. Selon elle, l’appellation de son produit, qu’elle décrivait comme un «Fromage à la crème de noix de cajou de culture non laitière», était suffisamment précise sur le fait que le produit ne contenait pas de lait.Un juge de la Cour supérieure vient de lui donner raison. Cela pourrait créer un précédent au sein de l’industrie alimentaire. 
9/22/2022

Jeudi 22 septembre | L'essentiel des nouvelles: la Fed hausse ses taux / changements de comportements pour l’épicerie

Pour plus de détails sur ces nouvelles et pour d’autres nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux infolettres gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettres Pour des commentaires et suggestions, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.com ---Texte complet[ni révisé ni corrigé à des fins de publication]La Réserve fédérale américaine, qu'on appelle communément la Fed, a décidé hier une cinquième hausse de son taux directeur depuis le début de l’année. La hausse de est 0,75%. Elle porte ses taux à une fourchette de 3 à 3,25%. Ce n’est pas la dernière hausse. elles vont continuer «jusqu’à ce que le travail soit fait», a dit le président de la Fed Jerome Powell.Par “faire le travail”, Jerome Powell veut dire: ramener l’inflation à 2%, alors qu'elle était à 8,5% en juillet.La Fed prévoit que ses taux pourraient monter jusqu’à 4,4% cette année et 4,6% l’an prochain, avant de redescendre à partir de 2024. Ils pourraient descendre à 2,9%, soit à peine en dessous de leur niveau actuel, mais seulement en 2025, dans 3 ans. Les Québécois s’adaptent à la hausse des prix en épicerieSelon un sondage de l’Université Dalhousie, d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, l’inflation des produits alimentaires semble avoir modifié certains comportements des Québécois.Ainsi, dans la dernière année: 29% ont utilisé davantage les programmes de fidélité pour payer leurs courses27% ont consulté plus souvent les circulaires 21% ont utilisé plus de coupons rabais 16% ont acheté plus souvent leur nourriture dans des magasins à bas prix; et 14% ont commencé à faire pousser leurs propres légumes.Encore l’inflation, mais vue du côté des salaires cette fois: les employeurs du Québec comptent augmenter les salaires de leurs employés de 4,1% en moyenne l’an prochain, selon une enquête de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés. C'est la première fois depuis 2008 que les employeurs prévoient une hausse moyenne de salaires aussi élevée. Le taux de propriété a un peu diminué au Québec au cours des 10 dernières années, selon des données du dernier recensement. En 2011, 61,2% des ménages québécois possédaient leur logement. En 2021, la proportion était descendue à 59,9%.Spotify se lance sur le marché des livres audios. Les utilisateurs américains de la plateforme suédoise d’écoute en continu ont maintenant accès à un catalogue de plus de 300 000 livres audios. L’écoute de ces livres n’est pas incluse dans l’abonnement standard: chaque livre audio est vendu individuellement.Enfin, La Banque de développement du Canada (la BDC) lance un programme de 500 millions $ pour les femmes en affairesCe programme s’appelle Excelles  - EXCELLES et il offre du financement et du soutien aux entreprises canadiennes dirigées par des femmes. La majorité de ce montant, soit 300 millions $, alimentera un fonds d’investissement qui va investir dans des entreprises canadiennes principalement en technologie et dirigées par des femmes.
9/21/2022

Mercredi 21 septembre | L'essentiel des nouvelles: inflation / postes vacants / YouTube Shorts

Pour plus de détails sur ces nouvelles et pour d’autres nouvelles: https://infobref.comPour vous abonner aux infolettres gratuites d’InfoBref: https://infobref.com/infolettres Pour des commentaires et suggestions, ou pour commanditer InfoBref Affaires: editeur@infobref.com ---Texte complet[ni révisé ni corrigé à des fins de publication]L’inflation continue à ralentir au CanadaAu mois d’août, le taux annuel d’inflation a été de 7%, soit 0,6% de moins qu’en juillet et 1,1% de moins qu’en juin. Au Québec, le taux annuel d’inflation a aussi ralenti, mais légèrement: il est descendu de 7,3% en juillet à 7,1% en août.Statistique Canada explique ce ralentissement par les prix de l’essence, qui ont baissé.En excluant l’essence, le ralentissement de la hausse des prix est plus modéré.Et quand on considère uniquement le prix du panier d'épicerie, en fait, l’inflation continue d’accélérer au lieu de ralentir.Dans l'ensemble du Canada, le prix des aliments a augmenté en août de 10,8% sur un an, soit la plus forte hausse annuelle depuis 1981. Le nombre de postes vacants au Canada a presque atteint 1 million au deuxième trimestre. Les employeurs ont cherché à pourvoir 997 000 postes, un sommet jamais atteint selon Statistique Canada. 25% des postes vacants étaient au Québec, alors que le poids démographique du Québec dans le Canada n’est que de 23%. C'est une autre preuve que la pénurie de main-d'œuvre est particulièrement aiguë au Québec.La nouvelle convention collective des professionnels de Loto-Québec, qu’ils ont entérinée lundi, illustre de nouvelles réalités du marché du travail avec des clauses qu’on n’aurait probablement pas vues il y a quelques années.Ainsi, ils pourront faire du télétravail presque tout le temps. La convention ne les oblige à se présenter au bureau que 4 jours par mois. Quant à leur salaire, une prime s’ajoutera à l’augmentation annuelle régulière en cas de période d’inflation. C'est le cas en ce moment, alors cette année, cette prime représentera 6,5% de leurs salaires.Walmart va investir 100 millions $ pour construire un premier centre de traitement des commandes au Québec, à Vaudreuil-Dorion, en Montérégie. Ce centre doit ouvrir en 2024. Il devrait permettre à la chaîne américaine de magasins d’expédier chaque année 20 millions de produits au Québec et dans les provinces de l’Atlantique. Enfin, YouTube intensifie sa concurrence contre TikTok, en essayant d’attirer les créateurs de courtes vidéos qui font le succès de TikTok.Le service de diffusion vidéo affilié à Google a annoncé hier des changements à son Programme Partenaire destiné aux créateurs de contenu, dont un qui concerne YouTube Shorts.YouTube Shorts regroupe des vidéos qui ne dépassent pas une minute, et sont majoritairement orientés vers le divertissement. Shorts est la réponse de YouTube à l’application chinoise TikTok, qui a bâti son succès sur des vidéos très courtes.Les créateurs qui utilisent la plateforme Shorts, qui ont au moins 1000 abonnés et dont les vidéos ont généré au moins 10 millions de vues dans les 3 derniers mois pourront désormais recevoir 45% des revenus publicitaires liés à leurs vidéos. Ce mode de rémunération est beaucoup plus avantageux pour les créateurs que celui de TikTok, parce que la plateforme chinoise ne partage pas ses revenus publicitaires avec les créateurs.