L'envert du décor

Partager

Le bilan carbone, cette machine à culpabiliser

Saison 1, Ép. 53

L'empreinte carbone, vous connaissez? Si vous avez suivi ce podcast, aucun doute que la réponse est positive. Cette manière d'estimer la pollution dont nous sommes personnellement responsables est aujourd'hui très utilisée, tant par les pouvoirs publics que par les entreprises. Et pourtant...rapporter ses activités, son mode de vie à à des tonnes de CO2 dégagées est loin d'être la panacée. II se pourrait même que ce soit contre-productif, comme vous pouvez le découvrir dans cet ultime (!) épisode de l'Enver(t) du décor, le podcast environnement du service sciences du HuffPost. Merci de votre fidélité, et restez abonné, pour une saison 2 pleine de surprises!


-----


Les sources utilisées:


Un article du Guardian sur l'origine de l'empreinte carbone

Le consortium récent (incluant Total) sur la "sobriété énergétique"

Une étude sur la responsabilité des industriels dans le réchauffement climatique

Une analyse parue dans Libération sur l'empreinte carbone

Plus d'épisodes

6/10/2022

Ne croyez pas que le bio soit LA solution pour vous et la planète

Saison 1, Ép. 51
Un tiers des fruits produits en Europe seraient contaminés par des pesticides, selon une étude de l’ONG Pesticide Action Network Europe publiée le 24 mai dernier. Ce chiffre montre à quel point les résidus de pesticides contaminent nos fruits et légumes.Pour la santé de la planète, sur le papier, l’agriculture biologique est plus respectueuse de l’environnement, du bien être animal et de la biodiversité que la conventionnelle. Il est vrai que ce mode d’agriculture qui n’utilise pas de pesticides a de nombreuses vertus. Mais il y a un ver dans la pomme, même bio: le labour détruit la biodiversité tout comme les pesticides.Alors c’est quoi une agriculture “vraiment” durable? Est-ce que des cultures sans pesticide et sans labour pourront nourrir les presque 10 milliards d’êtres humains que nous serons en 2050? On vous explique tout dans ce nouvel épisode du podcast environnement du HuffPost, L’Enver(t) du décor. Les sources utilisées :Cette interview du nutritionniste Arnaud Cocaul sur les bénéfices du bio sur la santé pour Le Parisien https://www.bing.com/search?q=Arnaud+Cocaul+(Le+Parisien+%2C+manger+bio%2C+c’est+souvent+meilleur+pour+la+santé+…+mais+pas+toujours)&cvid=66f06d15011845bc858bcef3790b97e2&aqs=edge..69i57.660j0j1&pglt=43&FORM=ANNTA1&PC=ASTSCet article de l’Inrae pour imaginer une agriculture bio à grande échelle : L’azote : un élément clé pour le développement de l’agriculture biologique | INRAE INSTITCette étude qui réfléchit à comment nourrir 9.5 milliards d’humains en 2050: Une agriculture biologique pour nourrir l’Europe en 2050 | CNRSCette autre étude qui émet des pistes pour une alimentation plus durable: Strategies for feeding the world more sustainably with organic agriculture | Nature CommunicationsCette étude qui révèle que manger moins de viande, plus utile que le bio pour la planète : Improvement of diet sustainability with increased level of organic food in the diet: findings from the BioNutriNet cohort | The American Journal of Clinical Nutrition | Oxford Academic (oup.com)