French Expat

Partager

Myrtille Courtney : je suis partie malgré la maladie de ma Maman

Saison 3

Partir vivre à l’étranger s’impose parfois à nous comme une évidence. Mais si évidence il y a, partir n’est jamais simple. “Choisir c’est renoncer” dit le dicton. Mais renoncer à quoi ? Myrtille est étudiante en fin d’études lorsque sa Maman alors âgée de 60 ans est diagnostiquée de la maladie d’Alzheimer. A l’époque, cette fille unique vit le début d’une grande histoire d’amour avec Derek, un bel américain, qui est aujourd’hui devenu son mari. C’était il y a 10 ans.


Aujourd’hui Myrtille vit à Houston au Texas avec son mari et ses deux petites filles. Elle vit loin de sa Maman, qu’elle aime pourtant tendrement. Dans cet épisode, Myrtille revient avec beaucoup de recul et de transparence sur les 10 dernières années de sa vie. Comment est-on l’enfant d’un parent malade ? Comment accepter de vivre sa vie, que la vie continue ? Comment parvient-on à partir ? Comment vivre la distance quand on ne peut plus s’appeler, échanger, s’entendre, se voir, se toucher, se sentir ? Impactée par le travel ban, Myrtille n’a pas vu sa maman depuis quelques années. Voici un épisode fort en émotions sur le lien parent-enfant.


Cet été, French Expat vous fait revivre les grands moments des saisons précédentes dans les épisodes du mois d’août. L’occasion de redécouvrir des épisodes qui ont marqué notre communauté !


Suivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : 



Production :

Plus d'épisodes

9/26/2022

S'ouvrir au monde au lycée international de Boston (ISB-LIB)

Saison 4, Ép. 4
Aujourd’hui et comme la semaine dernière, je prends la direction de Cambridge, petite ville universitaire accolée à Boston pour le dernier volet de notre série sur les écoles bilingues. J’ai rendez-vous à l’ISB-LIB, International School of Boston ou Lycée International de Boston. Quand j’ai commencé à faire des recherches sur les écoles bilingues de Boston, c’est en fait la seule que je connaissais, et celle dans laquelle de nombreux expatriés envoient leurs enfants.L’ISB a été fondée en 1962 par Marie Madeleine Berry. C'était à l'époque un jardin d’enfants et l’établissement était alors situé ailleurs en banlieue de Boston dans le sous-sol d’une église. Presque comme l’EFGB dont nous parlions mardi dernier. Après pas mal de déménagements autour de la métropole de Boston, l'école grandit et étoffe les cursus scolaires avec une école élémentaire puis un collège et enfin un lycée. Depuis 2006, elle est homologuée par les autorités françaises.Merci à Mehdi Lazar et Caroline Marlard ainsi qu'à l'équipe enseignante et aux enfants pour leur participation et leur accueil chaleureux.Retrouvez tous les podcasts de French Morning à www.frenchmorning.com/podcastSuivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : 🎙 sur Instagram www.instagram.com/frenchexpatlepodcast/ 🎙 sur Facebook fb.me/frenchexpatlepodcast 🎙 sur LinkedIn www.linkedin.com/company/french-expat-le-podcast/ 🎙 sur Twitter https://twitter.com/felp_podcastProduction :🎧 Enregistrement, édition et réalisation par Anne-Fleur Andrle🎧 Habillage sonore et mixage par Alice Krief
9/19/2022

Donner du sens au français pour ne pas le perdre dans une école communautaire, l'EFGB

Saison 4, Ép. 3
Aujourd’hui, c’est direction la ville de Cambridge, accolée à Boston toujours aux Etats-Unis que je vous amène. Si le nom de la ville ne vous dit rien, peut-être que certaines de ses universités vous rappelleront quelque chose : si je dis Harvard ou le MIT par exemple ?J’ai choisi de me rendre dans cette école car son histoire et son approche m’ont interpellée. L’EFGB aussi connue sous le nom de Ecole Française de Greater Boston n’a pas toujours été une école traditionnelle. Il s’agit d’une école communautaire initialement créée il y a une quinzaine d’années par des parents d’élèves français installés dans la région de Boston qui souhaitaient offrir des alternatives financièrement abordables aux familles afin d’apprendre le français à leurs enfants. Initialement des cours de français “after school” après l’école donc, c’est aujourd’hui une école multi campus qui propose une scolarité de la petite section de maternelle au CM2.Merci à Hervé Seux (cofondateur de l'école) ainsi qu'à l'équipe enseignante et aux enfants pour leur participation et leur accueil chaleureux.Retrouvez tous les podcasts de French Morning à www.frenchmorning.com/podcastSuivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : 🎙 sur Instagram www.instagram.com/frenchexpatlepodcast/ 🎙 sur Facebook fb.me/frenchexpatlepodcast 🎙 sur LinkedIn www.linkedin.com/company/french-expat-le-podcast/ 🎙 sur Twitter https://twitter.com/felp_podcastProduction :🎧 Enregistrement, édition et réalisation par Anne-Fleur Andrle🎧 Habillage sonore et mixage par Alice Krief
9/12/2022

Apprendre le français du monde à la Milton Public School

Saison 4, Ép. 2
Qu’il s’agisse d’un retour à l’école ou toute première fois sur les bancs pour apprendre, la rentrée est synonyme de renouveau, de découverte et parfois aussi … de saut dans l’inconnu. C’est d’ailleurs souvent le cas pour les expats et immigrés qui s’installent à l’étranger de manière temporaire ou permanente, et qui s’interrogent comment permettre à leurs enfants d’apprendre la langue locale tout en maîtrisant le français, ou qui aimeraient que leurs enfants nés à l’étranger apprennent la langue de Molière ou tout simplement qui s’interrogent : quel est le meilleur choix et surtout, quelles sont les options ? Au cours des trois prochains épisodes, French Expat vous propose de plonger dans trois systèmes scolaires que l’on trouve aux Etats-Unis (mais pas que) afin que vous puissiez vous faire un avis par vous-même.Dans ce tout premier épisode, je vous emmène du côté de Milton dans le Massachusetts. J’ai choisi de me rendre dans cette ville cossue de Nouvelle Angleterre pour découvrir le programme d’immersion en langue française de la Milton Public School, l’école publique locale. Un programme d’immersion complète allant du CP ou 1st grade à la fin du lycée et … complètement gratuit.Avec les interventions de Zeina Hamada, director of World Languages at Milton School District ; Marianne Le Bigot, reading specialist ; Emmanuelle Segal, maîtresse de 1st grade (équivalent du CP).Retrouvez tous les podcasts de French Morning à www.frenchmorning.com/podcastSuivez les coulisses de French Expat Le Podcast sur les réseaux sociaux : 🎙 sur Instagram www.instagram.com/frenchexpatlepodcast/ 🎙 sur Facebook fb.me/frenchexpatlepodcast 🎙 sur LinkedIn www.linkedin.com/company/french-expat-le-podcast/ 🎙 sur Twitter https://twitter.com/felp_podcastProduction :🎧 Enregistrement, édition et réalisation par Anne-Fleur Andrle🎧 Habillage sonore et mixage par Alice Krief