Partager

cover art for Pourquoi est-ce si difficile de se montrer vulnérable dans l’intimité amoureuse ? (1/2)

Émotions

Pourquoi est-ce si difficile de se montrer vulnérable dans l’intimité amoureuse ? (1/2)

Saison 4, Ep. 23

C’est assez difficile de se dévoiler au tout début d’une relation. Qu’elle commence par un coup de foudre ou qu’elle se développe à tâtons, le jeu de la séduction impose souvent ses règles. Et parmi elles, il y a la quasi-impossibilité de se mettre à nu émotionnellement. Comment à sortir de la performance pour aller vers le partage sincère ? Pourquoi est-ce si difficile de se montrer vulnérable dans l’intimité amoureuse ? 


Dans cet épisode, la journaliste Camille Bichler donne la parole à trois photographes qui ont représenté leur intimité amoureuse à travers leur art et qui ont pu apprendre sur leur relation grâce à ce processus. Karla Hiraldo Voleau, qui a notamment capturé les derniers mois de sa relation avec un homme pour sa série “Another love story” et le couple de Margot Wallard et JH Engström, qui ont documenté leur passion amoureuse dans “Foreign Affair”. Pour comprendre pourquoi on se protège dans une relation et comment naît la confiance, Camille Bichler interroge la philosophe Claire Marin, autrice de Rupture(s) et de Être à sa place


Si le travail de Margot Wallard et JH Engström vous intéresse, vous pourrez le retrouver parmi les œuvres de l’exposition Love Songs. Photographies de l’intime à la Maison Européenne de la Photographie (MEP), jusqu’au 21 août 2022. La série Another love story de Karla Hiraldo Voleau sera quant à elle présentée au Studio de la MEP à partir du 17 juin 2022.


Cet épisode est réalisé en partenariat avec la MEP (La Maison Européenne de la Photographie).

En savoir plus sur l'expositions Love Songs


Émotions est un podcast de Louie Media présenté par Brune Bottero. Cet épisode a été tourné et monté par Camille Bichler. Marine Quéméré en a fait la réalisation. Benoît Daniel s’est occupé de la prise de son. Jean-Baptiste Aubonnet a fait le mixage de cet épisode. Le générique a été composé par Nicolas de Gélis. Marie-Lou Arnould était en charge de la production de cet épisode, accompagnée de Marie Koyouo. La supervision éditoriale était assurée par Maureen Wilson.


Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter.

Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club. Vous y trouverez des bonus, une newsletter, des masterclass, des rencontres avec l'équipe, et bien plus.

More episodes

View all episodes

  • 31. 💬 Émoi|“Pourquoi j’aime m’embrouiller avec les gens dans des interactions anodines ?” La question d’Elsa

    07:20
    Est-ce que ça peut soulager de faire preuve d’agressivité au volant ? Dans ce tout premier épisode d'Émoi, Elsa constate qu’elle tire une certaine satisfaction des embrouilles qu’elle peut avoir sur la route. Le psychothérapeute Saverio Tomasella lui répond et la rassure : c’est parfois très sain de réagir ainsi.Emoi, un nouvel espace dans ÉmotionsVous avez parfois besoin de conseils pour traverser sereinement vo s émotions, pour garder de bonnes relations avec vos proches ou au travail…Émoi est l’espace dans lequel vous nous dites vos émotions et trouvez des pistes pour mieux vivre avec. Comment réagir quand on fait un blocage sur une collègue – quand même ses mimiques les plus discrètes nous irritent ? Comment réapprendre à aimer après une rupture ? A qui et comment partager une émotion vraiment forte, mais sans être envahissant.e ? Dans Émoi, un nouveau format du podcast Émotions, on vous apporte des conseils personnalisés pour essayer de trouver un équilibre émotionnel au quotidien. Et « on », ce sont de passionnants experts en psychologie, sociologie, philosophie, anthropologie… que l’équipe de Louie sollicite pour vous répondre précisément. À l’heure où une publication de Santé publique France montre que la santé mentale des Français se dégrade, en particulier chez les jeunes de 18-24 ans – ils étaient 20,8% à être concernés par la dépression en 2021, contre 11,7% en 2017 – nous espérons que vous trouverez des réponses à vos questions.Comment envoyer une question pour Émoi :Vous pouvez nous envoyer votre note vocale à tout moment, pour poser la question ou demander le conseil dont vous avez besoin. En donnant votre prénom, votre âge et un exemple de situation type qui illustre votre problème : au 06 95 77 27 18 ou par mail à hello@louiemedia.com.
  • 30. Émotions présente Émoi : envoyez-nous vos notes vocales, des expert.e.s y répondent

    00:58
    Émoi, un nouvel espace dans ÉmotionsVous avez parfois besoin de conseils pour traverser sereinement vos émotions, pour garder de bonnes relations avec vos proches ou au travail…Émoi est l’espace dans lequel vous nous dites vos émotions et trouvez des pistes pour mieux vivre avec. Comment réagir quand on fait un blocage sur une collègue – quand même ses mimiques les plus discrètes nous irritent ? Comment réapprendre à aimer après une rupture ? A qui et comment partager une émotion vraiment forte, mais sans être envahissant.e ? Dans Émoi, un nouveau format du podcast Émotions, on vous apporte des conseils personnalisés pour essayer de trouver un équilibre émotionnel au quotidien. Et « on », ce sont de passionnants experts en psychologie, sociologie, philosophie, anthropologie… que l’équipe de Louie sollicite pour vous répondre précisément. À l’heure où une publication de Santé publique France montre que la santé mentale des Français se dégrade, en particulier chez les jeunes de 18-24 ans – ils étaient 20,8% à être concernés par la dépression en 2021, contre 11,7% en 2017 – nous espérons que vous trouverez des réponses à vos questions.Comment envoyer une question pour Émoi :Vous pouvez nous envoyer votre note vocale à tout moment, pour poser la question ou demander le conseil dont vous avez besoin. En donnant votre prénom, votre âge et un petit exemple de situation type qui illustre votre problème : au 06 95 77 27 18 ou par mail à hello@louiemedia.com.
  • 29. Comment travailler avec des gens qu'on n'aime pas ?

    33:12
    Vous connaissez cette sensation, quand quelqu’un commence à vous taper sur le système, et que vous remarquez soudain leur manière de penser à voix haute, de mâcher trop fort, de respirer même. Ça peut être son ou sa cheffe qu’on n’apprécie pas, un ou une de nos collègues qui nous horripile, ou encore quelqu’un qu’on manage, qui a le don de ne pas respecter les consignes qu’on lui donne.Généralement, quand on a un problème avec quelqu’un au travail, c’est avant tout qu’on ne fonctionne pas de la même manière. Que les façons de faire divergent. Mais alors qu’est-ce qu’on peut faire pour éviter que la relation ne devienne parasitante, et prenne vraiment trop de place ?Dans cet épisode, Raphaëlle Elrkief interroge Justine, qui a vécu un véritable mal-être au travail à cause de collègues qui se sont liguées contre elle, et Marine, confrontée à une nouvelle recrue qui refuse catégoriquement d’admettre qu’il n’a pas fait ce qu’il fallait. Elle s’entretient également avec Jean-Claude Delgènes, spécialiste de la prévention des risques et de l’amélioration des conditions de travail, pour déterminer l’intérêt d’un environnement de travail sain, et pour trouver des techniques pour gérer les tensions dans un monde où les collègues sont de plus en plus omniprésents.Pour aller plus loin : L’étude “Le secret des collectifs heureux” du cabinet TechnologiaEmotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Raphaëlle Elrkief a écrit et tourné cet épisode. Le montage, la réalisation sonore et le mix sont de Louis Jaubart. Louise Hemmerlé est la chargée de production d’Emotions (au travail).
  • 28. Que faire de sa colère au travail ?

    24:58
    La colère, dans le milieu du travail, est omniprésente. La colère peut exploser pour une cafetière qui ne répond plus ou pour un client qui ne règle pas ses factures. Elle peut être illégitime, mais aussi légitime. Quoi qu’il arrive, son expression n’est pas forcément acceptée au travail, ou en tous cas, c’est une acceptation à géométrie variable, en fonction de si vous êtes une femme, un homme, un.e chef.fe ou non… Mais alors qu’est-ce qu’on fait quand on a les fils qui se touchent, qu’on voit rouge, et qu’on n’est pas en mesure, à l’instant T, d’exprimer les choses avec rondeur, avec le ton à la bonne octave et la poker face de circonstances ?Dans cet épisode, Raphaëlle Elkrief s’entretient avec le médecin psychiatre Jérôme Palazzolo pour tenter de comprendre à quoi sert la colère, et comment faire pour l’exprimer de façon sensée. Elle interroge aussi la philosophe Sophie Galabru pour comprendre pourquoi la colère a si mauvaise réputation, et pourquoi celle-ci connaît une condamnation à géométrie variable selon que l’on est une femme, un homme, et selon notre position dans la hiérarchie. Raphaëlle Elkrief s’appuie aussi sur l’exemple de Leïla, dont le patron colérique empoisonne ses relations au travail, et celui de Déborah, pour qui le fait d’exprimer sa colère fait au contraire partie intégrante de sa vocation d’avocate.Pour aller plus loin : Le livre “Le visage de nos colères” de Sophie Galabru aux éditions FlammarionLe livre “Le prix des sentiments” de Harali Rothschild aux éditions La DécouverteEmotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Raphaëlle Elkrief a écrit et tourné cet épisode. Le montage, la réalisation sonore et le mix sont de Louis Jaubart. Louise Hemmerlé est la chargée de production d’Emotions (au travail). 
  • 27. Râler fait-il du bien ?

    17:55
    9h30. Il y avait trop de monde sur la ligne de métro. Les clients et leurs mails qui commencent par « sauf erreur de ma part ». Les N+2 qui mettent la pression. La pause déj que l’on a pas eu le temps de prendre comme on voulait ou la réunion de 18h qui déborde sur le planning qu’on s’était fixé. En partageant 7 à 8h par jour dans des environnements décloisonnés, nos journées deviennent des parodies du tube  «Ça m’énerve» d’Helmut Fritz que l’on scandait en soirée dans les années 2000. Faites l’exercice autour de vous. Vous devriez pouvoir assez facilement pointer le râleur du bureau, le Jean-Pierre Bacri de l’open space. A moins que ce ne soit vous ? Certains experts avancent qu’on râle en moyenne entre 15 et 30 fois par jour. Alors est-ce que râler nous fait du bien, pour évacuer ce qui nous plombe, ou est-ce que c’est au contraire un poison, pour nous-mêmes et pour les autres ? Emotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Raphaëlle Elkrief a écrit et tourné cet épisode. Le montage, la réalisation sonore et le mix sont de Louis Jaubart. Louise Hemmerlé est la chargée de production d’Emotions (au travail). 
  • 26. Courage : comment le trouver pour dire les choses

    32:53
    Nous sommes tous.tes confrontées à des situations, insignifiantes ou dramatiques, où on a les mots au bord des lèvres et on n’arrive pas à les sortir. Dire à un·e ami·e que sa manie d’arriver en retard nous embête, dire à un·e partenaire sexuel·le ce qui nous plaît au lit, se déclarer à un·e crush ou parler à sa famille d’un secret qui nous pèse terriblement… C’est terrifiant. Il faut un courage incroyable pour sortir de cette paralysie et ouvrir la boîte de Pandore. On ne connaît pas les conséquences que ça aura. C’est un saut dans le vide, et on est souvent prêt à tout pour éviter LA discussion difficile. Pourquoi est-ce si difficile de dire les choses ? Et comment trouver le courage ?Dans cet épisode, Antonella Francini discute avec son ami Colin qui a préféré déménager et se faire souffrir pendant des semaines plutôt que d’oser avouer à sa coloc qu’il voulait passer plus de temps avec elle. Elle s’entretient également avec Nathalie Achard, spécialiste de la communication non violente, pour savoir quand et comment prendre le taureau par les cornes, face à une situation qui nous dérange. Comment répondre à nos besoins tout en considérant ceux de notre interlocuteur·rice ?Pour aller plus loin :- Le livre “Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs)” de Marshall B. Rosenberg aux Éditions La Découverte- Le livre “ La Communication NonViolente au quotidien” de Marshall B. Rosenberg aux Editions Jouvence- Le livre “La communication non violente: à l'usage de ceux qui veulent changer le monde”, Nathalie Achard- Le film “Juste la fin du monde” de Xavier Dolan- Le film “Speak” de Jessica SharzerAntonella Francini a tourné, écrit et monté cet épisode. La réalisation sonore est signée Thomas Rozès. Le générique est réalisé par Clémence Reliat, à partir d'un extrait d’En Sommeil de Jaune. Lena Coutrot est la productrice d'Émotions.Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter.Si vous aussi vous voulez nous raconter votre histoire, écrivez-nous en remplissant ce formulaire. Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club.
  • 25. Être aigri.e : ma quête pour trouver la vie aussi belle que Monica Bellucci

    25:55
    En sortant de chez vous, vous marchez dans une flaque : super ! Pile le jour où vous aviez prévu une jolie tenue ! Et puis le métro est en retard, évidemment, sinon c’est pas drôle… Ah, et maintenant, la pluie ! Bon, ce n’était qu’une averse… Mais c’est le soleil qui vous aveugle maintenant ! On peut pas être tranquille un instant ? Et puis l’amour, là, il arrive quand ? Pourquoi vous n’y avez pas droit, vous, aux belles histoires, aux paillettes et à l’âme sœur ? Elle attend quoi la vie pour vous offrir ce qu’elle a de plus beau ? Comment ça se fait qu’autour de vous, le monde ait cette couleur terne et morne, et pourquoi les autres ne se rendent compte de rien ?L’aigreur, c’est se concentrer sur tout ce qui pourrait mal se passer, sans jamais voir la vie du bon côté. Mais alors, comment faire pour arrêter d’être aigri·e, et réapprendre à trouver la vie aussi belle que Monica Bellucci ? Dans cet épisode, la journaliste Marine Normand s’interroge sur sa propre aigreur, et tente de comprendre les origines et les raisons de ce sentiment qui l’anime au quotidien. Elle file la métaphore avec Valentin, spécialiste de l’aigreur, la vraie, celle des cornichons et du vinaigre, et interroge ses amis pour savoir ce qu’ils pensent de sa vision de la vie pessimiste et décalée. Marine Normand s’entretient également avec Aurélia Peyrical, doctorante en philosophie, et Christine Barois, psychiatre, pour savoir une bonne fois pour toute si l’aigreur a une utilité, et comment faire pour y échapper.Marine Normand a tourné et écrit cet épisode. Le montage est de sa sœur trop cool, Eloise Normand, et la réalisation sonore est de Clémence Reliat. Lena Coutrot s’est occupée de la production de cet épisode. Un grand merci au docteur Christine Barois, qui sort le 24 avril 2024 aux Editions Leduc « Pas besoin d’être danois pour être heureux chez soi », Aurélia Peyrical pour son temps et Valentin de la Fermentation Générale (https://www.instagram.com/fermentationgenerale/) pour avoir parlé choucroute en mode tranquille.Pour aller plus loin :- On s’inscrit à la newsletter de Marine  - On regarde Tatie Danielle, le Grinch ou bien Daria- On écoute Désenchantée de Mylène Farmer- On lit cet article de la revue Nature qui montre que quand on est malheureux bah c’est pas bien pour la santé  - Et on boit de l’eau.Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter. Si vous aussi vous voulez nous raconter votre histoire, écrivez-nous en remplissant ce formulaire. Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club.
  • 24. Peur du ridicule : comment (enfin) se détacher de la crainte d'être moqué.e ?

    29:52
    Vous êtes, comme tous les êtres humains, fondamentalement et irrémédiablement ridicules. Vous risquez de vous casser la gueule dans les escaliers, en plein date. D’appeler votre boss Maman. De vous balader toute la journée avec du persil coincé entre les dents. A tout moment, et pour toujours, le risque est là : vous allez paraître ridicule, c’est inévitable. Mais puisque l’on se moque forcément de vous derrière votre dos, comment faire pour arrêter d’en avoir peur et vivre sa vie librement ?Dans cet épisode, la romancière Joy Majdalani s’interroge sur sa propre peur du ridicule en partant du roast qu’elle a demandé pour son enterrement de vie de jeune fille. Elle discute avec deux de ses amis, Fred et Marvin, qui utilisent le théâtre pour combattre chacun à leur manière la peur du ridicule. L’un y voit un moyen de s’accepter tel qu’il est, tandis que l’autre cherche à provoquer les rires exprès, pour rire de lui-même, avec le public. Joy Majdalani s’entretient finalement avec les docteurs René Proyer et Christophe Panichelli pour discuter du rôle central de l’humour pour désamorcer notre peur du ridicule. Car quoi qu’il arrive, le ridicule ne tue pas.Pour aller plus loin : Le livre “La thérapie par le rire” de Christophe Panichelli aux éditions Mardaga L’étude “Were they really laughed at? That much? Gelotophobes and their history of perceived derisibility.” publiée dans la revue HumorL’étude “Extending the study of gelotophobia: On gelotophiles and katagelasticists” L’article de Michael Titze publié dans le Humor & Health Journal"The Pinocchio Complex: Overcoming the fear of laughter". L’adaptation française du questionnaire GELOPH <15> Le site du docteur Michael Titze : de nombreuses ressources sur la gélotophobie et l’humordrama Le roast d’Obama par Conan O’Brien au White House Correspondent dinner de 2013 diffusé par la chaîne de télévision C-SpanLe compte Instagram du Slip, la troupe d’improvisation de Fred Merci au théâtre Antibea, à Antibes, pour les extraits de la soirée stand up de Marvin Joy Majdalani a tourné et écrit cet épisode. Le montage est de Louise Tavera, et la réalisation sonore est signée Thomas Rozès. Le générique est réalisé par Clémence Reliat, à partir d'un extrait d’En Sommeil de Jaune. Lena Coutrot est la productrice d'Émotions, accompagnée d’Elsa Berthault. Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter.
  • 23. Syndrome de l'imposteur : comment le déjouer ?

    29:07
    Vous aussi vous avez cette petite voix dans votre tête qui vous chuchote constamment que vous n’êtes pas à la hauteur ? “Je ne suis pas capable de faire ce qu’on me demande, qu’est-ce que je fais là, comment ils ont pu me faire confiance ? J’ai réussi à les tromper, ils vont s’en apercevoir et me virer…” Le syndrôme de l’imposteur nous pousse à croire qu’on n’a aucune légitimité, que notre entourage s’est trompé sur notre compte, et que nos succès sont, au mieux, des coups de chance. Mais qu’est-ce qui nous pousse à réfléchir ainsi ? Est-ce qu’on a raison de douter de nous-mêmes ? Et comment combattre ce syndrôme qui nous freine dans nos projets, voire nous empêche d’avancer ?Dans cet épisode, la journaliste Marion Bothorel rencontre Cécile, une brillante ingénieure de recherche, qui a passé toutes ses études et sa carrière à douter de ses capacités. Marion Bothorel s’entretient également avec Kévin Chassangre, docteur en psychopathologie et auteur du livre “Le syndrôme de l’imposteur”, pour tenter de théoriser le syndrôme et identifier les différentes façons de le déjouer, afin de rétablir l’image brouillée que l’on a de nous-mêmes.Pour aller plus loin : Le livre “Le syndrome de l’imposteur, les clés pour changer d’état d’esprit !” de Kévin Chassangre, aux éditions MardagaL’article “The Imposter Phenomenon in High Achieving Women: Dynamics and Therapeutic Intervention” de Pauline Rose Clance et Suzanne ImesEmotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Marion Bothorel a écrit et tourné cet épisode. Le montage et la réalisation sonore sont de Louis Jaubart. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Louise Hemmerlé est la chargée de production d’Emotions (au travail), accompagnée d’Elsa Berthault.