Calcio espresso

Partager

Calcio Espresso spécial Nazionale

Saison 1, Ép. 9

Suite au dernier match international de l’année 2020, nous consacrons ce 9e épisode de notre podcast à la Nazionale.

Après l’effondrement de novembre 2017 et cette élimination en barrage par la Suède, privant l’Italie de sa première Coupe du monde depuis 1958, la Squadra Azzurra s’est vite reconstruite. 

Roberto Mancini, nommé en mai 2018, a rapidement installé ces idées de jeu modernes et une nouvelle génération de joueurs avec Donnarumma, Barella, Chiesa, Bernardeschi, Sensi ou encore récemment Locatelli et Bastoni tout en s’appuyant sur des cadres Bonucci, Chiellini, Florenzi, Jorghino, Verratti, Insigne…

Invaincue depuis 22 matches (dont 17 victoires), l’Italie s’est qualifiée pour l’Euro 2020 (reporté en 2021, avec sa phase de groupes à Rome, si le format dans 12 pays n’est pas changé par l’Uefa d’ici là), a assuré sa place de tête de série pour le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2022, et a remporté son groupe de Nations League. L’Italie organisera même le final four en octobre 2021 à Turin et Milan (contre la France, l’Espagne et la Belgique). 


Deux regards affutés sur le football italien cette semaine : Andrea Chazy, journaliste à So Foot et Michele Tossani, match analyst, sont nos invités pour analyser le jeu et l’évolution de l’équipe de Roberto Mancini et pour se projeter sur une année 2021 qui devrait être passionnante.


Puis notre espresso avec la présentation du livre « contro il calcio moderno » de Pierluigi Spagnolo (la chronique ici), un clin d’oeil à Giovanni Trapattoni qui promeut l’usage du masque et un retour sur « Mi chicano Francesco Totti » (notre chronique sur le film-documentaire), diffusé à la télévision depuis cette semaine sur Sky en Italie.

Plus d'épisodes