Partager

cover art for Prendre la parole en public : comment dépasser sa peur ?

Émotions

Prendre la parole en public : comment dépasser sa peur ?

Saison 6, Ep. 9

“Je deviens écarlate, mon cœur s'emballe et ma voix est complètement bloquée dans ma gorge.” En plein JT, la journaliste Françoise Laborde est tétanisée par la peur de parler à un public. Et pourtant, la présentatrice a continué de présenter le journal de France 2 pendant près de 10 ans. D’où vient cette paralysie qui nous submerge quand des yeux sont rivés sur nous ? Et comment faire pour dépasser ce calvaire ?

La journaliste Héloïse Weisz a trouvé la solution, se cacher derrière un micro (pour l’instant). Elle rencontre Carine Nagot, coach en prise de parole, et Sylvain Begon, formateur en prise de parole et doctorant en sociologie à l’université de St-Etienne, qui racontent leur expérience et livrent leurs méthodes pour vaincre cette peur. Jean-Luc Martinot, pédopsychiatre et directeur de recherche à l’Inserm, explique cette émotion et nous amène à nous questionner sur sa source. 


Un épisode à retrouver dans nos podcasts Emotions et Travail (en cours).


Pour aller plus loin : 


Émotions est un podcast produit par Louie Media. Héloïse Weisz a écrit, tourné et monté cet épisode. La réalisation sonore est de Clémence Reliat. Lena Coutrot est la chargée de production d’Emotions, accompagnée d’Elsa Berthault.

More episodes

View all episodes

  • 22. Sortir du perfectionnisme et se réconcilier avec l'"assez bien"

    29:49
    Souvent, le perfectionnisme est une affaire de confiance en soi : faute de réussir à se satisfaire de son propre travail, on cherche toujours à l’améliorer. Cet épisode que vous écoutez, est-il jamais vraiment terminé ? Est-ce qu’il n’y a pas encore moyen de l’améliorer ? Ce texte que vous lisez, si je repasse dessus 10 fois, 100 fois, est-ce qu’une faute va soudain me sauter aux yeux ? Voilà que le temps passe, que la fatigue s’accumule, et que nos attentes personnelles sont de plus en plus extravagantes et hors de portée. Et si le perfectionnisme était vraiment un défaut professionnel ? Et dans ce cas, comment s’en défaire ? Dans cet épisode, la journaliste Camille Jourdan rencontre Alain, fabricant de globes terrestres, dont la rigueur et le perfectionnisme sont inhérents à son métier d’artisan de luxe. Elle interroge aussi son amie Sophie, consultante, qui tente de faire les choses parfaitement tout le temps, et dont l’expérience de la maternité a remis ce fonctionnement en question. Finalement, la philosophe franco-américaine Marina Van Zuylen évoque les bienfaits et les risques liés au perfectionnisme dans le travail, et fait appel aux enseignements de la philosophie pour revaloriser le “assez bien”. Pour aller plus loin : Le livre “Les vertus minuscules” de la philosophe Marine Van Zuylen aux éditions FlammarionLe livre “La fille de la supérette” de Sayaka Murata aux éditions FolioLe livre “La Chef” de Marie NDiaye aux éditions GallimardEmotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Camille Jourdan a écrit et tourné cet épisode. Le montage et la réalisation sonore sont de Louis Jaubart. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. Louise Hemmerlé est la chargée de production d'Emotions (au travail), accompagnée d’Elsa Berthault.
  • 21. Comment booster sa confiance en soi au travail ?

    23:06
    La confiance en soi, c’est une sorte d’incantation magique, un concept tout aussi nébuleux que gratifiant. Le remède qui nous permettrait de transformer positivement chaque expérience de notre parcours professionnel. Demander une augmentation, réussir un entretien d’embauche, mais aussi imposer ses idées en réunion ou ne pas se laisser miner par les échanges désagréables que l’on a eu avec un client ou un supérieur hiérarchique. A tout cela, une solution, la confiance en soi.Alors à quoi sert la confiance en soi au travail, et comment endosser cette posture ? Dans cet épisode, Sara Forever, drag queen, explique comment son corps est devenu un outil pour convaincre, fasciner, et ne jamais manquer de confiance en elle. La chanteuse Yseult, elle, nous explique quelles réactions elle a pu avoir dans le monde professionnel à cause de sa confiance en elle. Et enfin Danièle Linhart, sociologue, nous explique pourquoi il est de plus en plus compliqué d’avoir confiance en soi au travail. Pour aller plus loin : Le livre “La comédie humaine au travail” de Daniele Linhart aux éditions ErèsL’essai “Confidence Culture” de Shani Orgad et Rosalind Gill aux éditions Duke University PressLe TedTalk “Your body language may shape who you are” d’Amy CuddyEmotions (au travail) est un podcast produit par Louie Media. Raphaëlle Elkrief a écrit et tourné cet épisode. Le montage et la réalisation sonore sont de Louis Jaubart. Le mix a été fait par le studio La Fugitive. L’enregistrement a été fait à Sodasound. Louise Hemmerlé est la chargée de production d'Emotions (au travail), accompagnée d’Elsa Berthault.
  • 20. Découvrez Émotions (au travail)

    01:03
    Quand on tape « émotions au travail » dans la barre de recherche de n’importe quel navigateur, la quasi totalité des résultats qui sortent sont titrés : « Comment gérer ses émotions au travail ?». Comme si les émotions étaient quelque chose, qu’il fallait contrôler et contenir un maximum, qu'il fallait travailler.. sur soi. Comme si le travail, ce n’était pas fait de la joie de rire avec ses collègues, de la satisfaction quand on arrive à être efficace, de la fierté quand on accomplit un projet, d’empathie, de désir, mais aussi, parfois, de lassitude, de colère, de conflits, qui généralement font quand même drôlement avancer les choses. A partir du 12 février dans Emotions, découvrez Emotions (au travail), des épisodes pour faire la part belle aux émotions dans notre vie professionnelle. Que nous apprennent-elles, quelle place leur donner et comment les exprimer dans nos vies de bureau ? A très vite !
  • 19. (Bonjour) Tristesse : comment l’accueillir pour aller mieux ?

    28:48
    Refouler sa tristesse est plus dangereux qu’on ne le pense. A force de trop garder les choses pour soi, on finit parfois par ne plus pouvoir, vouloir ou savoir comment les exprimer. La tristesse prend alors de plus en plus de place, de temps, d’énergie… Pourtant, exprimer ses sentiments douloureux est bon pour la santé, et c’est prouvé scientifiquement. Est-ce que vous avez déjà pleuré dans un bus, la tête appuyée contre la vitre, une musique mélancolique dans les oreilles ? Et est-ce que vous vous souvenez à quel point ça fait du bien de se reconnecter à ses émotions ? On se sent presque libéré·es, quand on arrive enfin à les exprimer.Mais alors, pourquoi peut-on avoir honte de laisser couler ses larmes, même devant ses proches ? Pourquoi a-t-on a parfois tant de mal à exprimer sa tristesse ? Et comment faire pour qu’elle soit une force plutôt qu’une faiblesse ?Dans cet épisode, la journaliste Léna Couffin interroge son ami Roberto sur le blocage émotionnel qui l’empêche de pleurer, quand bien même il en meurt d’envie. Elle revient aussi avec la journaliste Helen Russell sur le tabou qui entoure la tristesse, et détaille ses bienfaits avec la neuropsychologue et psychologue clinicienne Ginevra Uguccioni. Finalement, l’autrice Morgane Ortin se livre sur sa propre relation à la tristesse, et raconte la soirée organisée à l’occasion du lancement de son livre “Le Club des larmes” lors de laquelle elle a rendu toute sa beauté au fait de pleurer à plusieurs.Pour aller plus loin : Le livre “How to be sad” de la journaliste Helen Russell aux éditions 4th EstateLe livre “Le Club des larmes” de Morgane Ortin aux éditions LeducL’étude “The Paradox of Music-Evoked Sadness: An Online Survey", publiée dans le journal PLOS ONEL’étude “The Psychological Health Benefits of Accepting Negative Emotions and Thoughts: Laboratory, Diary, and Longitudinal Evidence” de l’Université de Berkeley, publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology en 2018Léna Couffin a tourné, écrit et monté cet épisode. La réalisation sonore est signée Thomas Rozès. Le générique est réalisé par Clémence Reliat, à partir d'un extrait d’En Sommeil de Jaune. Lena Coutrot est la productrice d'Émotions, accompagnée d’Elsa Berthault. Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter. Si vous aussi vous voulez nous raconter votre histoire, écrivez-nous en remplissant ce formulaire. Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club.
  • 18. Idéalisation : comment faire descendre nos parents de leur piédestal ?

    38:47
    On peut avoir franchi le cap de la majorité il y a des années mais toujours trouver difficile de faire ses propres choix de vie, d’assumer ses convictions politiques ou d’ignorer complètement l’avis de ses parents. Pendant l’enfance, on veut les rendre fiers et en retour, ils nous semblent (presque) parfaits… Jusqu’au jour où on se rend compte qu’en fait, c’est loin d’être le cas. Soudain, leurs gestes d’affections nous semblent étouffants et leurs opinions complètement dépassées. Mais le temps continue de passer, et on peut rester imprégné·e de l’envie de bien faire et de la peur de les décevoir. Alors pourquoi idéalise-t-on ses parents ? Et comment faire pour s’émanciper de ce regard surplombant et enfin construire une relation d'égal à égal avec eux ?Dans cet épisode, la journaliste Manon de la Selle rencontre l’autrice Emma Becker, qui, pour y parvenir, a quitté la France, commencé un projet d'écriture et travaillé dans une maison close. Elle interroge également Claire et Axel sur l’impact de ces blocages dans leur vie de jeunes adultes, et s’entretient avec le psychiatre et psychanalyste Alain Vanier ainsi que la philosophe Susan Neiman pour explorer les chemins qui devraient nous mener à nous-mêmes.Pour aller plus loin : Les livres “Alice” (éditions Denoël) et “La Maison” (éditions Flammarion) de Emma BeckerLe livre “La Gloire de mon père” de Marcel Pagnol (éditions Grasset)L’essai “Grandir, éloge de l’âge adulte à une époque qui nous infantilise” de Susan Neiman (éditions Premier Parallèle)Le livre “Etat des Lieux” de Déborah Levy (éditions du sous-sol)Et si les questions liées à la parentalité vous intéressent, que vous soyez des enfants ou des parents, on vous conseille d’écouter Faites des gosses, un podcast de Louie Media présenté par Marine Revol.Manon de la Selle a tourné et écrit cet épisode. Hervé Triquet était au montage, à la réalisation sonore et au mix. Nicolas Berger et Anaïs Ysebaert ont lu les extraits de La Gloire de mon Père et d’État des lieux. Laurence Malonda a fait le doublage de Susan Neiman. Le générique est un extrait d’En Sommeil de Jaune. Lena Coutrot est la productrice d'Émotions, accompagnée d’Elsa Berthault. Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter. Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club.Extraits : Requiem, Axel Chevalier, 2022Le Petit dinosaure et la vallée des Merveilles, Don Bluth, 1989
  • 17. Pourquoi reproduisons-nous toujours les mêmes erreurs ? [COUP DE ♥️]

    53:58
    REDIFFUSION. En ce début d'année, on vous propose de (re)découvrir des épisodes pour faire le plein d'énergie ! Cet épisode a été diffusé pour la première fois le 5 septembre 2022.Être attirée par les bad boys, tout en sachant que ça ne mène nulle part. Retourner quatre, cinq, six fois avec son ex parce qu’on ne veut pas être seul·e. Se mettre en situation d’échec dans tous ses projets de travail. Dans cet épisode, Jeanne-Marie Desnos se demande pourquoi nous reproduisons toujours les mêmes erreurs. Elle donne la parole à Cory, une jeune femme qui n’a longtemps pas pu s’empêcher de mentir à ses ami.es; au psychiatre Jean Cottraux et à la docteure et professeure en neurosciences Samah Karaki, pour répondre à cette question : peut-on réussir à se libérer de nos comportements répétitifs ?Pour en savoir plus : Le livre de Jean Cottraux sur la répétition des scénarios de vieLe livre de Jean Cottraux sur la sortie des émotions négativesLe sketch de Fanny Ruwet Le film Un jour sans finLa thérapie des schémas, approche cognitive des troubles de la personnalité Le cerveau et la pensée : un livre pour en savoir plus sur les sciences cognitives.Système 2 - Comment développer notre esprit critique ? : un podcast où intervient aussi Samah Karaki. Lena Coutrot est la productrice d'Émotions, accompagnée d’Elsa Berthault. Louise Hemmerlé a assuré le suivi éditorial de cet épisode et la supervision éditoriale et de production était assurée par Maureen Wilson. Marine Quéméré a réalisé cet épisode, Ruben Perez s’est occupé de la prise de son, Jean-Baptiste Aubonnet était au mix et c’est Nicolas de Gélis qui a composé le générique d’Émotions.La retranscription de cet épisode est disponible ici.Suivez Louie Media sur Instagram, Facebook, Twitter. Et si vous souhaitez soutenir Louie, n'hésitez pas à vous abonner au Club.
  • 16. Faut-il repousser ses limites ? [COUP DE ♥️]

    41:11
    REDIFFUSION. En ce début d'année, on vous propose de (re)découvrir des épisodes pour faire le plein d'énergie ! Cet épisode a été diffusé pour la première fois le 15 mars 2023. Vous avez prévu de courir trente minutes avec un·e ami·e ce matin. Vous courez trente minutes et vous vous arrêtez, tandis que votre partenaire de course décide de repartir pour une heure supplémentaire. Il pleut, c’est le week-end et en rentrant chez vous pour faire la sieste, vous vous demandez : de quoi est faite cette personne qui semble ne jamais avoir la flemme ? Qui sont celles et ceux qui se fixent constamment des objectifs ? Comment ces personnes alimentent-elles leur moteur intérieur ? Et est-il toujours souhaitable de repousser ses limites ? Pour répondre à ces questions, la journaliste Marion Bothorel rencontre Johan, un triathlète de 27 ans qui s’est relevé d’une blessure de manière spectaculaire et Dorith, que la spirale de la compétition au travail a mené à devenir meilleure vendeuse de France. Elle échange avec Jérôme Laurin, enseignant-chercheur en physiologie de l’exercice et neurosciences à la faculté des sciences du sport, à l’Université d’Aix-Marseille. Elle discute aussi avec Marie-Claire Villeval, chercheuse et spécialiste du travail. Pour aller plus loin : Le documentaire “Meru”, réalisé par Jimmy Chin et sorti en 2018L’ouvrage “Haro sur la compétition” d’Hugues Bersini, paru en 2010 aux éditions PufMarion Bothorel a écrit, tourné et monté cet épisode. Clémence Reliat était à la réalisation sonore. Lena Coutrot est en charge de la production d’Émotions, accompagnée d’Elsa Berthault. Nicolas de Gélis a composé la musique du générique d’Émotions, et il a été réalisé par Anna Buy.
  • 15. Pourquoi faire rire les autres nous réchauffe-t-il le coeur ? [COUP DE ♥️]

    49:53
    REDIFFUSION. En ce début d'année, on vous propose de (re)découvrir des épisodes pour faire le plein d'énergie ! Cet épisode a été diffusé pour la première fois le 4 avril 2022.Comme pour les grands singes, le rire a un intérêt tout particulier dans l’évolution de notre espèce. Par exemple, vous saviez que l’humour, c’était une tactique super rentable en termes de temps et d’efforts, pour créer du lien dans un groupe ? En moyenne, nous rions quinze à vingt fois par jour, et une conversation typique de dix minutes comprendrait environ cinq épisodes de rire ou de sourire. C’est ce qu’avance la neuropsychologue Sylvie Chokron. Et ça nous fait du bien : rire libère des endorphines, ça nous aide à décompenser lors de moments difficiles… Mais pourquoi aimons-nous faire rire les autres ? Et pourquoi est-ce si valorisant, alors que l’humour, c’est censé être léger, anodin ? Qu’est-ce que l’on cherche vraiment dans le regard de l’autre, quand on fait une blague ?Dans cet épisode, la journaliste Lena Coutrot nous fait entendre les témoignages de non pas un, mais deux Fabien. Le premier, Fabien Strobel, est comédien de théâtre d’improvisation, et le second, Fabien Limousin, réalisateur et scénariste en cinéma d’animation. Faire rire, c’est leur métier. Mais si leurs moyens d’expression diffèrent, sont-ils animés par des mécanismes bien différents ? Afin de comprendre la fonction de l’humour dans nos interactions, Lena Coutrot fait appel à l’expertise de Romain Di Stasi, doctorant en psychologie du développement et en neurosciences à l’Université Paris Nanterre, qui analyse son rôle dans l’apprentissage social des bébés. Elle interroge aussi le chercheur Guillaume Dezecache, maître de conférences en psychologie à l’université Clermont-Auvergne, qui s’est intéressé à la communication chez les primates… car le rire n’est pas le propre de l’homme ! Le chercheur nous explique l’intérêt tout particulier du rire dans l’évolution de notre espèce.Pour en savoir plus :- Projet EmoLearn (thèse de Romain di Stasi) : Projet porté par des chercheurs de l'Université Paris Nanterre évaluant l'effet de l'humour sur l'apprentissage des bébés. Si vous avez un bébé entre 14 et 22 mois, n'hésitez pas à les contacter pour participer à l'étude !- Sur les réseaux sociaux, difficile d'avoir plus de 200 amis, Damien Leloup, Le Monde, 2011- Les vertus du rire, Janet M. Gibson, The Conversation, 2021Émotions est un podcast de Louie Media. Cet épisode a été tourné et monté par Lena Coutrot. Marine Quéméré en a fait la réalisation. Benoît Daniel s’est occupé de la prise de son. Jean-Baptiste Aubonnet a fait le mixage de cet épisode. Le générique a été composé par Nicolas de Gélis. Camille Bichler était en charge de la production de cet épisode, accompagnée de Marie Koyouo. La supervision éditoriale était assurée par Maureen Wilson.Si cet épisode vous a plu et que vous vous intéressez au rire et à sa complexité, nous vous recommandons l’écoute de “Qu’est ce qui fait que parfois on est le seul à ne pas rire ?”, un ancien épisode disponible ici.
  • 14. La tendresse : pourquoi faut-il lui faire une place ? [COUP DE ♥️]

    39:00
    REDIFFUSION. En ce début d'année, on vous propose de (re)découvrir des épisodes pour faire le plein d'énergie ! Cet épisode a été diffusé pour la première fois le 17 février 2020.Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez fait preuve de tendresse envers quelqu’un.e ? Du dernier geste doux et affectueux que vous avez donné à une personne à laquelle vous tenez ? Des mots attentionnés que quelqu’un.e vous a récemment adressé ? Dans cet épisode d'Émotions, nous avons voulu nous intéresser à ces moments de tendresse, qui mêlent amour et douceur. C’est quoi exactement la tendresse ? Pourquoi est-elle importante dans notre enfance, puis plus tard, quand on devient adultes ? Pour le savoir, Paloma Soria Brown a rencontré la psychologue clinicienne Laurence Kouznetsov, qui a mené une étude sur la tendresse auprès des nouveaux nés dans le milieu hospitalier. Elle a aussi discuté avec la psychanalyste Marie-Dominique Amy, qui est spécialiste des relations parents-enfants et qui a écrit de nombreux livres sur le sujet. Vous entendrez également les récits touchants de Rachel, qui fait du don d’actes de tendresse un véritable acte politique, et de Gaël, un père de 37 ans, qui a pris conscience que les moments au cours desquels il coiffait sa fille étaient des rituels de tendresse, qui ont soudé leur relation.Pour en savoir plus : La dermatologue et psychanalyste Sylvie Consoli, autrice de La tendresse, publié chez Odile JacobLe psychanalyste Sandor Ferenczi, auteur de Confusion de langue entre les adultes et l’enfant. Le langage de la tendresse et de la passion, publié chez Payot.La psychologue Marie de Hennezel et le psychiatre Philippe Gutton, auteurs de Et si vieillir libérait la tendresse…, publié chez InPress.La psychanalyste Marie-Dominique Amy, autrice de La Sécurité Affective De L'enfant publié aux éditions Jouvence.Le psychothérapeute Gérald Pagès, auteur de Le grand livre de la tendresse, publié chez Albin Michel.Le court-métrage Hair Love, réalisé et écrit par Matthew A. Cherry Et vous, quelle place accordez-vous à la tendresse dans vos vies ? Racontez-le nous à hello@louiemedia.com