Vlan!

Partager

Vlan #135 Se reconnecter à l'intelligence du corps avec Eve Berger Grosjean

Saison 3, Ép. 135

Eve Berger Grosjean est coache, chercheuse, psychomotricienne, autrice d'un ouvrage intitulé l'intelligence du corps et avec elle nous parlons de son sujet favori car il me semble primordial de l'aborder.

Nous malmenons notre corps depuis des décennies dans notre culture, nous l'avons assimilé à une machine que l'on répare et que l'on repose lorsque c'est nécessaire.

Il est profondément mis à mal, nié et épuisé, j'en veux pour preuve les nombreux Burn Outs mai aussi des maladies que l'on pourrait s'épargner tout simplement.

Avec Eve nous abordons cela, l'intelligence de ce qui est une bonne partie de nous: notre corps.

Comment le réintégrer dans notre réflexion, comme reconnecter avec le toucher en particulier après cette crise sanitaire?

C'est notre responsabilité propre de nous recommander avec lui car il est évidemment central et se rappelle à nous parfois de manière violente quand nous l'ignorons de trop.

On y aborde la méditation, le sensible, la proximité, le toucher et tous ces éléments essentiels.

Je suis certain que cette écoute vous parlera et j'ai hâte d'avoir vos retours bien sur.

Plus d'épisodes

6/2/2020

Vlan #134 Remettre en question ses croyances sur les psychédéliques avec Stéphanie Chayet

Saison 3, Ép. 134
Stéphanie Chayet est journaliste et vit à NYC, elle s’est intéressée de près aux psychotropes.Le titre de son livre, «Phantastica - ces substances interdisent qui guérissent» donne le ton, on sent bien que Stéphanie va totalement déconstruire toutes les croyances que l’on peut avoir sur les champignons, le LSD et plus généralement les psychédéliques.Sujets facile de moquerie ou de critiques mais quand on s’intéresse très sérieusement au sujet, on réalise que des substances addictives et mortelles sont disponibles au grand public: l’alcool, le sucre, le tabac et d’autres, parfois moins dangereuse car sans dose mortelle sont interdites et qu’il faut différencier la cocaine, l’héroine et les psychotropes.Stéphanie s’est intéressé au sujet pour un long papier qu’elle a produit par le magazine Le Monde il y a 5 ans mais aussi parce qu’elle a malheureusement eu un cancer et s’est posé des questions pour sa propre santé.Stéphanie a particulièrement analysé les 4 principales substances psychédéliques «classiques»: le L.S.D,la Mescaline, la psilocybine et la D.M.T.Elle nous fait état de tout ce qu’il nous est interdit d’entendre en France car il est interdit de parler des vertus de ces substances même si la loi n’est pas appliquée stricto sensu.C’est intéressant que quand il s’agit de climat tout le monde s’accorde à penser que nous devons absolument écouter les scientifiques mais que ce n’est plus le cas quand il s’agit de ces substances.On parle beaucoup avec Stéphanie des vertus thérapeutiques de ces substances en particulier, la dépression, la détresse psychédélique lié à un diagnostique de cancer, la dépendance à l’alcool ou au tabac. D’autres maladies sont à l’étude comme l’anorexie mentale ou Alzheimer.Je pense que cet épisode va remettre en question beaucoup de vos croyances et générer pas mal de conversations chez vous, en tous cas, c’est mon souhait: sortir de son propre cadre de croyances, être ouvert.e et se questionner.