Vlan!

Partager

Vlan #113 Revenir au temps long pour comprendre le monde avec Christian Grataloup

Saison 3, Ép. 113

Christian Grataloup est geo historien, ancien professeur à Science Po Paris et auteur de nombreux ouvrages nous amène dans le temps long pour nous permettre de mieux comprendre comment notre monde fonctionne aujourd'hui.

Si vous avez lu et aimé Sapiens d'Harari vous devriez adorer cette conversation qui dure plus longtemps que d'habitude mais qui aurait pu durer tellement plus longtemps tant j'ai aimé discuter et échanger avec Christian.

Nous revenons ensemble sur l'histoire de Sapiens, la manière dont il s'est étalé sur l'intégralité du globe, sa conquête du monde.

Nous revenons aussi sur les différences physiques entre les humains, sur le concept de race, sur les raisons de l'esclavagisme des noirs et sur l'histoire de l'esclavagisme de manière générale.

Christian Grataloup nous explique comment les Chinois bien avant les Européens faisaient du commerce avec l'Afrique avec des moyens bien plus conséquent que Christophe Colomb et casse énormément d'idées reçues.

Un épisode un peu long mais profondément passionnant.

Plus d'épisodes

6/9/2020

[HORS SERIE] Ecologie et mode de vie: comment réagir sans tout sacrifier?

Saison 3, Ép. 135
Ceci est un épisode un peu (très particulier) car je vous y parle de mon livre: insoutenable Paradis qui sort demain le 10 juin 2020.Pour nombreux et nombreuses d’entres vous, vous me suivez depuis plusieurs mois voire plusieurs année et ce bouquin c’est aussi grâce à vous.Cet épisode n’est pas une interview, je vous y raconte seul mon livre et j’espère que ce format différent vous plaira.Ce n’est pas le livre du podcast comme on pourrait l’imaginer, c’est une structuration de la manière dont je pense le monde et en particulier l’écologie et nos modes de vie moderne.Si sur Vlan, cela peut vous sembler étrange que je passe d’un sujet à l’autre, ici vous allez comprendre comment tout est lié.Ce livre est dédié aux personnes qui ont une conscience écologique mais qui ne sont pas nécessairement militants.C’est un livre positif emprunt de vulnérabilité, qui s’adresse aux personnes avec une conscience écologique mais qui ne sont pas militants et cherchent à savoir où commencer.J’y aborde des réponses apaisées, positives, humanistes pour repenser notre modèle de société.A l’instar du podcast, ce livre est un acte politique, j’essaie à ma petite mesure d’accompagner le mouvement en cours, de l’accélérer et c’est pourquoi ce livre est important pour moi.Je vais vraiment avoir besoin de votre aide pour le promouvoir alors j’espère que vous accepterez de partager autour de vous voire d’acheter le livre si cela vous donne envie. Merci mille fois de votre soutien dans les commentaires sur Apple, sur Facebook, Instagram, Linkedin ou Twitter voire par email parfois.
6/2/2020

Vlan #134 Remettre en question ses croyances sur les psychédéliques avec Stéphanie Chayet

Saison 3, Ép. 134
Stéphanie Chayet est journaliste et vit à NYC, elle s’est intéressée de près aux psychotropes.Le titre de son livre, «Phantastica - ces substances interdisent qui guérissent» donne le ton, on sent bien que Stéphanie va totalement déconstruire toutes les croyances que l’on peut avoir sur les champignons, le LSD et plus généralement les psychédéliques.Sujets facile de moquerie ou de critiques mais quand on s’intéresse très sérieusement au sujet, on réalise que des substances addictives et mortelles sont disponibles au grand public: l’alcool, le sucre, le tabac et d’autres, parfois moins dangereuse car sans dose mortelle sont interdites et qu’il faut différencier la cocaine, l’héroine et les psychotropes.Stéphanie s’est intéressé au sujet pour un long papier qu’elle a produit par le magazine Le Monde il y a 5 ans mais aussi parce qu’elle a malheureusement eu un cancer et s’est posé des questions pour sa propre santé.Stéphanie a particulièrement analysé les 4 principales substances psychédéliques «classiques»: le L.S.D,la Mescaline, la psilocybine et la D.M.T.Elle nous fait état de tout ce qu’il nous est interdit d’entendre en France car il est interdit de parler des vertus de ces substances même si la loi n’est pas appliquée stricto sensu.C’est intéressant que quand il s’agit de climat tout le monde s’accorde à penser que nous devons absolument écouter les scientifiques mais que ce n’est plus le cas quand il s’agit de ces substances.On parle beaucoup avec Stéphanie des vertus thérapeutiques de ces substances en particulier, la dépression, la détresse psychédélique lié à un diagnostique de cancer, la dépendance à l’alcool ou au tabac. D’autres maladies sont à l’étude comme l’anorexie mentale ou Alzheimer.Je pense que cet épisode va remettre en question beaucoup de vos croyances et générer pas mal de conversations chez vous, en tous cas, c’est mon souhait: sortir de son propre cadre de croyances, être ouvert.e et se questionner.