Ultra Talk by Arnaud Manzanini

Partager

Myriam Guillot-Boisset - Cette femme vit sur une autre planète !

On pourrait dire que Myriam Guillot-Boisset vit sur une autre planète. Myriam est une athlète professionnelle, elle vit de son sport et des gains qu’elle gagne en compétition. 


Deux fois Championne du Monde SPARTAN (2011 et 2013)

Numéro 1 du classement mondial d’élite Spartan (2018)

Trois fois numéro un des courses internationales multisports (2018)


Du haut de ses 1m55, Myriam bat des records sportifs dans une discipline de sport extrême, et ce en s'alimentant à 95 % de fruits. Sa philosophie de santé au naturel appliquée depuis plus de dix ans lui permet d'accomplir des exploits.


Myriam Guillot-Boisset, dite « Mimi », a été sacrée N.1 mondiale, et athlète de l'année en 2018 en Chine, avec 19 courses d'affilée tout en haut du podium, et une seule à la seconde place. Et c'est très récemment qu'elle a été sacrée championne Spartan Afrique et Moyen-Orient. C'est grâce à tous ces titres qu'elle vient tout juste d'intégrer l'équipe Spartan professionnelle internationale. 


Mimi et son sourire légendaire n'ont pas fini de traverser les continents et de nous couper le souffle avec des exploits prodigieux.


À 40 ans, Myriam nous prouve qu’à cet âge, le corps n'est pas vieux !


Myriam passionnée par le corps humain a pris conscience que sa santé dépend de son alimentation et est progressivement devenue végétarienne, puis végétalienne, et enfin fruto-végétarienne cru. 


Myriam nous explique dans notre conversation, sa pratique, son mode de vie, les difficultés de son statut de sportive professionnelle, son envie de gagner le million de dollars mais aussi le programme quartz pour un sport sain. 


Cet échange est passionnant. 


Je ne vous fait pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour Myriam Guillot-Boisset 



Arnaud Manzanini 

Athlète Ultra Distance 🚴🏻 et Eco Friendly 🌱

➡️ Instagram

www.instagram.com/arnaudmanzanini/

➡️Facebook

www.facebook.com/profile.php?id=100002357958942

➡️Linkedin

www.linkedin.com/in/arnaud-manzanini-5a377341/

➡️ Youtube

www.youtube.com/channel/UCo3_7pzT…iew_as=subscriber

➡️ Race Across France 

www.raceacrossfrance.cc

➡️ Grimpeurs

www.grimpeurs.cc


Comment soutenir ce Podcast ? 

> Parlez à vos amis et partagez en ligne !


Myriam Guillot-Boisset  :

➡️ Site internet :

https://myriametjacky.com

➡️Facebook

https://www.facebook.com/mimiguillotboisset

➡️ Programme Quartz

https://www.quartzprogram.org/fr/accueil/

Plus d'épisodes

4/26/2021

Bénédicte Perron - Au nom du père, de l’Ironman et du Norseman !

L’histoire de Bénédicte Perron est faite de haut de bas, de très haut et de très bas même. Benedicte fait du sport de manière assidue et son potentiel attire les recruteurs, à tel point qu’à 16 ans, elle quitte sa Bretagne natale et sa famillepour Montpellier, où elle va alors être confrontée à l’exigence du très haut niveau.Un an plus tard, elle est de nouveau en Bretagne et vit comme une étudiante lambda. Le triathlon et les rêves de podium ne sont plus d'actualité.Bénédicte met alors toute son énergie non plus dans les entraînements mais dans ses études.Et puis un jour, trois ans après avoir renoncé à une carrière, elle annonce son retour à son père toujours dans ses pas et se présente à Nice juste pour le plaisir. Le plaisir de finir. Le plaisir mène parfois à la performance puisque c’est Kona qu’elle se fixe comme objectif à peine revenu.Une année 2018 impressionnante l’attend : championne d’Europe de sa catégorie, 4e à Kona, le tout suivi par la chaîne Ironman.Vous entendez la difficulté qui a été la sienne pour gérer émotionnellement cette saison, faite de réussite.Et le sommet est peut être pour cette année 2021 puisque Bénédicte sait se donner les moyens de réussir et surtout elle sait désormais ce qui lui convient pour être au top physiquement et mentalement.A travers notre conversation, Bénédicte nous détaille son parcours et les émotionsque peuvent entraîner le sport de haut niveaumais aussi ses échecs et ses réussites.Bénédicte Perron est venue à bout de la course réputée la plus dure au monde, le Norseman, en Norvège et avec Hawaï, ce sont les deux courses mythiques pour les triathlètes.Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour, Bénédicte Perron.ArnaudTous les épisodes sur :Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer: https://www.deezer.com/en/show/470662
4/19/2021

Éric Leblacher - « Avoir la jambe en 5 morceaux, ça fait mal, très mal ! »

Eric Leblacherest authentique dans chacune de ses rencontres à toute heure du jour ou de la nuit, vous allez l'entendre.Coureur professionnel pendant cinq ans, il a même levé les bras chez les professionnels. Il est même le seul, se vante encore Marc Madiot, à lui avoir refusé un renouvellement de contrat ne trouvant plus de sens dans ce qu’il faisait.Eric parle dans cet épisode ouvertement dopage et pour l'anecdote il a terminé 33e d'un Tour d'Espagne et si on enlève tout ceux qui on été confondu dans une affaire de dopage quelques mois années plus tard, il aurait été 14e !Sa vision du dopage va en surprendre plus d’un.Et puis il a continué sa vie de sportif mais aussi et sa vie de famille. La famille c’est son socle.L’accident arrive et les médecins lui annoncent que s'il remarche normalement un jour, il sera chanceux. 15 mois plus tard, il s’impose sur les 24 h du Mans vélo et s’oriente vers le long, tous sports confondus, puisqu’il devient finisher de l’UTMB et gagne le Tour du Mont-Blanc cycliste.Son temps de référencesurle marathon est de 2h41. Il réalise le premier record de l'ascension de l'Alpe-d'Huez en moins de 24 heures sans assistance. Il compte 14 ascensions en 22 heures et 11 minutes. Il devient aussi Champion de France de duathlon grande distance, finisher du Marathon des Sables.En 2020, il participe à La Race Across France, épreuve cycliste de 2 500km sans assistance, de Mandelieu au Touquet. Après 6 jours 6 heures24 minutes et 53 secondes, il prend la 6eplace.Son parcours est, vous l’aurez compris, ultra ordinaire et je ne vous fais pas attendre plus longtemps et laisse place à mon invité du jour : Eric Leblacher.
4/12/2021

Sarah Marquis : "Chaque expédition change une partie de moi"

Sarah Marquis !Je n’en reviens toujours pas. Dix-huit mois après ma première prise de contact, j’ai passé du temps avec Sarah. Certes juste une heure, certes par visio mais passer du temps avec celle qui a été élue aventurière de l’année en 2013, nominée "Aventurière" au National Geographicen 2014, et dont The New York Times Magazine a publié son portrait l’année suivante et qui est aussi une des 30 femmes les plus influentes du monde, est une heure que vaut de l’or.En fait c'est exactement ce que l'on attend d’un coach quand on fait appel à lui, quelqu'un qui sait trouver les clés pour qu’à la sortie du rendez-vous, vous soyez au top, aligné avec vous même.C’est certainement l’état dans lequel vous serez dans une heure !Et si la vérité était en fait la simplicité d’être soi, le courage d’assumer qui l’on est, d’oser écouter l’animal qui dort en nous ?Avec Sarah nos routes se sont déjà croisées mais à 13 ans d’intervalle. Elle était à pied lors d'une traversée de l'Amérique du nord au sud, et moi à vélo lors de la traversée du continent nord américain d’ouest en est. C’était sa première grande aventure et moi ma première épreuve ultra.Cepoint de rencontre virtuelleétait le tout début de l'aventure pour moi maispour elle, le sprint finaldu mythiquePacific Crest Trail, consistant àtraverserles États-Unis de la frontière canadienne à la frontière mexicaine : 4260 km en 4 mois et 6 jours. Cette expédition l’a ensuite propulsé au rang d'aventurière, d’exploratrice avec, entre autres, une aventure qui l'a fait dormir dehors pendant 3 ans, 1000 jours et 1000 nuits pour relier la Sibérie à l'Australie. Comme les navigateurs, comme les alpinistes, là ou l’être humain ne peut survivre, vous pouvez croiser Sarah.Sa dernière aventure l’a amené là où l'être humain n’était jamais aller,sur la côte ouest de la Tasmanie,où il n'y a aucun signe de civilisation mais une forêt primaire dense sans accès, sans échappatoire.Là où elle a découvert des buissons horizontaux etoùelle a terminé son parcours l’épaule fracturée, un sac de35 kg malgré tout sur le dos.Elle a été frappée par la dengue au milieu de la jungle au Laos, puis attaquée la nuit par des trafiquants de drogue armés de fusils... Des anecdotes, elle en a plusieurs pour chacune de ses aventures.Vous allez voyager avec nous, mais surtout avec Sarah tellement ses mots vont vous transporter en Sibérie, en Australie, au Chili.Sur son site vous pourrez lire les phrases suivantes:"Sarah nous dévoile ses clefs mentales et la philosophie requise pour accéder à la 'résilience'. Elle vous racontera ses épreuves et ses victoires. Mais avant tout ses techniques pour se régénérer et être capable de faire 'le pas de plus'. Le monde de demain demande une vision nouvelle avec un ajustement au 'développement durable'. Sarah qui a pour mission de créer le lien entre les Hommes et la Nature vous l’apportera un pas après l’autre."Vous retrouvez en quelques instant tout cela aussi dans cet épisode ainsi que nos échanges sur le pourquoi, le fameux pourquoi, la force de l’intuition qui est pour elle une force redoutable et bien évidemment le rôle des partenaires et les relations qu’elle a su entretenir et faire évoluer.Je sais que vous êtes très impatient d’écouter cet épisode alors je ne vous laisse pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour : madame Sarah Marquis.ArnaudPhoto © Krystle WrightTous les épisodes sur :Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer :https://www.deezer.com/en/show/470662