Ultra Talk by Arnaud Manzanini

Partager

Alexia Barrier - Déjà 17 transats effectuées et un Vendée Globe en ligne de mire

Alexia Barrier, navigatrice, a traversé 17 fois l’atlantique en solo ou en équipe.


Le 8 novembre 2020, dans l’après-midi, Alexia va vivre son rêve. Celui de participer au Vendée Globe Challenge.


A 12 ans alors qu’elle suivait une course de voile devant son poste de télévision, elle a su qu’un jour elle ferait le tour du monde en solitaire.


Un rêve qu’elle a mis longtemps à partager car adolescente, terriblement frustrée d’apprendre qu’elle n’avait aucun avenir dans le basket, haut de ses 1 mètre 55. 


Elle apprend sa passion aux côtés de navigateurs d’exception comme Florence Arthaud, qui lui ont transmis la rigueur et l’organisation qu’il faut avoir dans ce type d’aventure.


Alexia apprend puis se lance seule vers la course au large. Ce type de courses trans-océan ou autour du monde.


La manière dont elle parle de son parcours est simple, limpide et hyper inspirant. 


Alexia nous partage également les difficultés qu’elle rencontre pour trouver des partenaires et boucler son budget mais aussi les moments de contemplation qu’elle a eu l’occasion de vivre seule en mer, des hallucinations, du sentiment de peur seule face à la mer démontée. 


Je ne vous cache pas mon admiration face à cette catégorie de sportif. 


Le 8 novembre c’est certain, je regarderai le départ du prochain Vendée Globe, et j’encouragerai Alexia dans son rêve de tour du monde en solitaire. 


Deux mois avant le grand départ du Vendée Globe Challenge, Alexia en grande sportive qu'elle est et afin de travailler son mental sera sur la 3eme édition de la Race Across France, épreuve de cyclisme ultra distance, sur le parcours qui mène de Mandelieu la Napoule au sommet de mythique Ventoux. L’épreuve enregistre cette année un record de participant et se révèle comme le sommet de l’ultra distance sur les routes mythique du Tour de France.


Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour Alexia Barrier


Arnaud Manzanini 

Athlète Ultra Distance 🏻 et Eco Friendly 

➡️ Instagram

www.instagram.com/arnaudmanzanini/

➡️Facebook

www.facebook.com/profile.php?id=100002357958942

➡️Linkedin

www.linkedin.com/in/arnaud-manzanini-5a377341/

➡️ Youtube

www.youtube.com/channel/UCo3_7pzT…iew_as=subscriber

➡️ Race Across France 

www.raceacrossfrance.cc

➡️ Grimpeurs

www.grimpeurs.cc


Comment soutenir ce Podcast ? 

> Parlez à vos amis et partagez en ligne !


Alexia Barrier :

➡️ Site internet :

https://www.alexiasailingteam.com

➡️Facebook

https://www.facebook.com/AlexiaBarrierOfficial/

Plus d'épisodes

11/16/2021

#168 Marion Sicot : "J'ai voulu tricher, mais cette passion du sport, je l'ai dans le coeur, je ne pouvais pas m'arrêter comme ça"

Marion Sicot a connu le suicide sportif tout en étant passée très près du suicide tout court, allant jusqu’à souscrire une assurance décès pour protéger ses proches.Marion Sicot, c’est la toute nouvelle recordwomandu plus grand dénivelépositif parcouru à vélo en 24 heures.Au départ, Marion commence le vélo un peu par hasard, pendant un stage d'été, où, faute de place en stage de foot, elle doit se rabattre sur le vélo, qui ne la tente guère. Et c'est le coup de foudre. La première licence, les premières courses (ratées), puis l'équipe de France. "Des beaux souvenirs" (11:34), "quand on est au départ de courses mythiques comme Liège-Bastogne-Liège, on se dit qu'on a de la chance".Pour élever son niveau, elle a besoin d'un nouveau challenge, et choisit de partir à l'étranger, après "avoir fait le tour" en France (12:40). Une expérience en demi-teinte. Puis c'est la descente aux enfers, avec sa prise d'EPO il y a 2 ans et sa suspension. Pourquoi ce suicide sportif ? "A ce moment-là, je n'arrivais pas à m'arrêter par moi-même. Sans le vélo, je ne suis rien, je ne saurais pas quoi faire. J'ai peur de ce sentiment de vide." (20:20)Quand on lui annonce qu'elle est positive "c'est le chaos, tout s'écroule autour de moi. Je ne sais pas quoi faire." (24:10). Elle essaye de gagner du temps, ment à ses coéquipières, à ses proches, incapable de communiquer, et d'expulser ce poids qu'elle a en elle. Isolée, elle souscrit une assurance décès auprès de sa banque, "je veux mettre un terme à mes jours parce que je n'en peux plus" (31:15). C'est finalement la sortie de l'information dans la presse qui va créer le déclic.Aidée par sa famille et ses amis, elle se reprend en main (32:27). "Je me suis dit : oui j'ai voulu tricher, oui le sport m'a fait du mal, mais cette passion je l'ai dans le coeur, je ne peux pas finir comme ça." Marion s'est reconstruite, faisant preuve decourage et de résilience, habitée par son amour du sport. Via le triathlon, elle a su initier ce rebond, avec l'ironman d'Embrun, puis ce record établi il y a quelques semaines, à l'Alpe d'Huez (36:23). L'écriture d'un livre, pour raconter son histoire, a aussi fait partie de sa thérapie.Aujourd'hui, Marion fait du triathlon son objectif (43:11), avec une qualification aux championnats du monde en ligne de mire.Je ne vous fais pas plus attendre, et laisse place à mon invitée du jour, Marion Sicot.Podcast animé par Arnaud Manzanini.Vous pouvez réagir à cet épisode surnotre page Twitter.Retrouvez tous lespodcasts d'Eurosport iciPour les autres épisodes d'UltraTalk c'est ici, sur :Eurosport Podcast :https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts :https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify :https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer :https://www.deezer.com/en/show/470662