Ultra Talk by Arnaud Manzanini

Partager

#169 Adrien Liechti : "-15°C la nuit et +40°C le jour... dans la même journée"

Adrien Liechti est un coureur suisse de cyclisme ultra-distance et coursier à Genève. 


Celui qui vient du voyage à vélo s’est spécialisé dans les épreuves de grand fond, en autosuffisance et sans assistance ; et comme il va nous l’expliquer, sa saison 2022 sera totalement axée vers le "off-road", comprendre hord du bitume. Son aventure la plus difficile est sans aucun doute celle qui l’a emmené à l’écart de toute civilisation au Kirghizistan. 


Son apprentissage, son état d’esprit en foot, un des cyclistes les plus sympathiques des bikepackers.


Son prochain défi : un raid de 4400 km entre les Rocheuses canadiennes et le désert du Nouveau-Mexique. Déroutant et dépaysant. Passionnant ! 


Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invité du jour : Adrien Liechti.


@Arnaud Manzanini


Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.

Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici


Pour les autres épisodes d'Ultra Talk c'est ici, sur :

Eurosport Podcast : https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/

Apple Podcasts : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082

Spotify : https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDs

Deezer : https://www.deezer.com/en/show/470662


Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Plus d'épisodes

1/17/2022

#177 Faustine Merret : "Mon innocence m'a fait manquer des JO"

Cet épisode est le 3e de la capsule "Hors du cadre"sponsorisée par Sportrizer à travers laquelleje rencontre, comme je le fais à mon habitude, des gens ultra ordinaires.Et grâce à Sportrizer, c’est FaustineMerretque j’ai eu la chance de rencontrer."SportRIZER.com, c’est la plateforme qui vous fait découvrir des sports outdoor ! Vous pouvez réserver directement vos sessions en ligne avec des professionnels passionnés. Plus de 7000 activités sont à retrouver, été comme hiver !"Allez vite réserver votre session de sport surSportRIZER.com.Faustine Merret est médaillée d'or aux Jeux Olympiques d'Athènesen planche à voile. A travers notre échange, Faustine nous raconte son parcours qui l'amène à être championne olympique. Comme vous allez l’entendre, il fallait être forte physiquementmais aussi mentalement pour maitriser tous les paramètres, que ce soit la stratégie mais aussi la connaissance parfaite du règlement.C’est juste passionnant d’entendre comment un titre se jouesur l'eau mais aussi en dehors de la surface de l’eau.De l’échec, ayant été précisé d’une olympiade, Faustine a pris de l'expérience, la maturité pour aller chercher l’or olympique.Depuis sa retraite sportive, Faustine partage et enseigne en BretagneMerci a Sportrizerpour ce moment, à François Gabart pour la mise à disposition de ses locaux et à Faustine qui est arrivée comme elle est repartie, avec son van dans lequelse trouvait son vélo.Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invitée du jour: Faustine Merret.@Arnaud ManzaniniVous pouvez réagir à cet épisode surnotre page Twitter.Retrouvez tous lespodcasts d'Eurosport iciPour les autres épisodes d'Ultra Talk c'est ici, sur :Eurosport Podcast :https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts :https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify :https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer :https://www.deezer.com/en/show/470662
1/10/2022

#176 Edgar Grospiron : "Je reviens, je gagne le championnat du monde et j'arrête"

Edgar Grospiron est l'invité d'Arnaud Manzanini dans le podcastUltratalk.Le ski artistique et acrobatique,jusqu’alors confidentiel, fait officiellement son entrée dans la cour des grands au Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Et c’estchez lui, en France, qu’il va devenir champion olympique, lui le double champion du monde.Son arrogance a agacé autant qu’elle à séduit et il a d’ailleurs livré son plus beau numéro quelques jours seulement avant les JOd'Albertville. Précisément à Oberjoch (Allemagne), où se dispute l’ultime épreuve de Coupe du Monde avant la grand-messe olympique. Il arrive en hélicoptère, prend la première place et repart.La roue tourne et Edgar va connaître la blessure… Son retour est juste fantastique digne des plus grands, des grands champions, mais je vous laisse le plaisir de l’écouter vous raconter ce passage.Sa carrière achevée à 26 ans, lui que l’on appelait le"petit branleur" des pistes,prodigue depuis des conseils sur la motivation et la performance."On applaudit le champion qui entre sur scène et on applaudit le coach qui termine son intervention", comme il me l'a confié. "C’est la plus belle des reconnaissances".Il a même participé à l’obtention des JO de Paris, en essuyant les plâtres avec la candidature d’Annecy quelques années plus tôt.Là aussi, l'écouter raconter ce passage est passionnant.Et nous allons également échanger autour de sa pratique du cyclisme mais électrique. J’ai été bluffé lorsque j'ai vu son documentaire où il a,avec les fondateurs de la marque de vélo Moustache, fait le tour du Mont Blanc en vélo électrique.Une sensation de glisse incroyable se dégage de ce documentaire. Un réelle "Game Changer".Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à mon invité du jour : Edgar Grospiron.@Arnaud ManzaniniVous pouvez réagir à cet épisode surnotre page Twitter.Retrouvez tous lespodcasts d'Eurosport iciPour les autres épisodes d'UltraTalk c'est ici, sur :Eurosport Podcast :https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts :https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify :https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer :https://www.deezer.com/en/show/470662
1/3/2022

#175 Camille Bruyas : "Mentalement, il faut accepter les 50 derniers kilomètres de l'UTMB"

Avant toutje tenaisà vous souhaiter une merveilleuse et "ultra ordinaire" année 2022.Si mon test PCR est négatif ce vendredi, je prendrai la direction du grand Nord. Si vous avez suivi il y un an l’aventure en Laponie, par -45°C, je vais cette foistenter le périple en partant du nord de la Suède pour traverser la Finlande, puis la Norvège et enfin atteindre le Cap Nord, probablement à ski avec le velo sur le dos.Puis suivre l’aventure,rendez-vous sur mon compte Instagram avec un live chaque soir à 20h.Pour cette aventure, le Nord me sera indiqué par une boussole sur ma montre Suunto 9 peak, alors autant vousdire que je suis équipé de la meilleure des manières.J’ai longuement hésité avec la Suunto 7 qui est est la seule à avoir un fond decarte en couleur, mais aussi le suivi sommeil, l’itinéraire Komoot, et des tas d’autres astuces. Bref, elle est parfaite pour des aventures à la journée mais il me fallait une montre pour des aventureslongues distanceset pour cela, le meilleur choix est la Suunto 9 peak, la dernière de chez Suunto avec plus de 1670 heures d’autonomie.L’aventure comme ici.Mais revenons-en à mon invitée du jour. Camille Bruyas est l’étoile montante du trail en France. Elle a terminé deuxième pour sa première participation à l’Ultra-trail du Mont-Blanc. Et j'ai eu la chance de la rencontrer grâce à Sunnto.Pas à pas, année après année, elle gagne sur des distances de plus en plus longue.Les Italiens l’ont découverte cette année quand elle a successivement remporté la 16eédition duPorte di Pietra,106 km et 5600 m de dénivelé positif puis l'Ultra-trail de Lavaredo (120 km, 5800 m de dénivelé positif en 14 h 6 min) dans les Dolomites.Nous, les Français, la connaissions déjà parce qu'elle avait remporté la mythique SaintéLyon (76 km en 6 h 54 min) en 2019 mais elle s'est désormais fait un nom au niveau international.Celle qui a débuté le trail à la Réunion pédale aussi, et pour garder l’équilibre entre vie pro et vie perso, elle s’est prise de passion pour le yoga. Vous l’entendrez mais Camille a cette capacité que beaucoup de sportifs n’ont pas, cellede savoir écouter son corps, et déceler quand il a besoin de se régénérer, et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche.La tête sur les épaules, très bien entourée par le team Salomon, elle garde le cap pour partir en 2022 à la conquête de l’Amérique.Je ne vous fais pas plus attendre et laisse place à celle qui a toujours le sourire en courant : Camille Bruyas.Arnaud ManzaniniVous pouvez réagir à cet épisode surnotre page Twitter.Retrouvez tous lespodcasts d'Eurosport iciPour les autres épisodes d'Ultra Talk c'est ici, sur :Eurosport Podcast :https://podcasts.eurosport.fr/arnaud-manzanini-ultra-talk-arnaud-manzanini/Apple Podcasts :https://podcasts.apple.com/fr/podcast/ultra-talk-by-arnaud-manzanini/id1446344082Spotify :https://open.spotify.com/show/4puD008eRaAyMJGa5otLDsDeezer :https://www.deezer.com/en/show/470662