Partager

cover art for #68 - Qui gouverne ? Notre liberté en question - FLORE VASSEUR

Sismique

#68 - Qui gouverne ? Notre liberté en question - FLORE VASSEUR

Ep. 68

Snowden, Swartz… Que nous disent les lanceurs d’alerte sur l’information, la liberté, la démocratie ?

Flore Vasseur est auteure, journaliste, réalisatrice et productrice de documentaires. Depuis 20 ans elle s’intéresse en particulier à une question : qui gouverne ? Qui décide de la marche du monde, de l’information qui nous est rendue visible, des algorithmes qui conditionnent nos pensées et nos actes, de ce qui se fait ou non ?

Elle a écrit un livre sur la vie d’Aaron Swartz, le jeune prodige d’internet écrasé par la machine judiciaire américaine, elle a rencontré Edward Snowden et en fait un film ; elle s’intéresse à tous ceux qui dénoncent, à ceux qui s’engagent pour faire bouger les lignes et mettre en lumière les dysfonctionnements de nos sociétés.

Nous parlons ensemble du système médiatique et politique, d’information, de notre goût du confort qui se substitue à notre désir de liberté, mais aussi de joie, de liens, et de ceux qui décident malgré tout de continuer de croire au changement et d’incarner une autre manière d’être au monde.


ITW enregistrée le 4 mars 2021


De quoi parle-t-on ?


01:00 – Qui est Flore Vasseur ?

 

-       Son parcours professionnel : autrice, réalisatrice et productrice,

-       Cheffe d’entreprise à NYC, elle dit avoir été ‘programmée pour être dans l’entreprise’ jusqu’à une bifurcation à l’âge de 27 ans au moment du 11/09 où elle commence à douter de ce qu’elle était et de ce qu’on nous disait sur la marche du monde.

-       Depuis elle s’est mise à tenter de comprendre pourquoi ‘on nous a envoyé des bombes’, elle s’est alors mise à l’écriture avec une question fondamentale : Qui gouverne ? Quelles sont les forces en présence et qui tient nos chaînes ?

-       Puis écriture d’articles, réalisation de documentaires et production de documentaires avec un désir de ‘maîtriser son outil de travail’.


06:00- Quelle analyse du système médiatique actuel dans nos démocraties ?

 

-       La problématique : la consommation de l’information. « A partir du moment où l’information est devenue une marchandise et gratuite, on a tout perdu. »

-       Si c’est gratuit c’est que tu es le produit, principe appliqué à tous les pans de la société.

-       Les journalistes se retrouvent face à un travail mono-tâche, il n’y a plus d’enquêtes, plus d’analyses longues.

-       « Je connaît très peu de journalistes heureux. »

-       On choisit ce métier par idéal et on se retrouve assez vite soumis à la loi du marché.

-       « Je ne dirais pas que c’est un complot, mais le résultat d’un système économique dont on est tous responsables. »

-       La résultante une info calibrée par les algorithmes, neutre, une soupe informationnelle outrancière et addictive.

 

09:00- Qu’est-ce que ça changé cette façon de consommer l’information ?

 

-       « Pour les rédactions, ce qui est devenu important n’est plus sa valeur informative mais sa rapidité. »

-       « Le sens est devenu celui d’être le 1er »

-       « L’information n’est plus un bien commun protégé mais est devenue un consommable comme les autres à publier le plus rapidement et avec le plus de sensationnalisme possible. »

 

10:30 – Le cas d’Aaron Swartz : en quoi son histoire est symptomatique de la manière dont fonctionne le système et du rapport entre pouvoir et information ? 

 

-       Fondateur du réseau Reddit et membre de « Creative Commons ». Il s’est battu pour que l’information soit libre, a été écrasé par le système judiciaire US sous Obama, et s’est suicidé à l’âge de 26 ans.

-       Flore Vasseur a écrit un livre sur Aaron Swartz

-       Elle le décrit grand idéaliste, génie visionnaire à la croisée de la technologie et de la spiritualité

-       Il apprend à lire seul à 3 ans, découvre internet à 8 ans, il commence à coder seul et dit tout de suite qu’il veut être aider.

-       « Il a une vision qui est la sienne mais qui est proche de celle de Teilhard de Chardin qui parle du point oméga. L’internet aurait pu être ça. »

-       « Nous les humains, sommes la forme de vie la plus avancée car nous avons développé une conscience de nous-mêmes, la vie se sert de nous pour donner à l’univers une conscience de lui-même grâce à un cortex globalisé dans lequel tout le monde échange des idées et où la connaissance sera libre. Grâce à cette somme de connaissance, la connaissance va s’élever jusqu’à atteindre le point oméga. »

-       Un siècle après Teilhard de Chardin, Aaron se met à coder avec cette vision-là d’internet (ce cortex globalisé) avec pour objectif la liberté d’expression, partage de l’information. Internet doit être cet outil à disposition des populations pour s’élever.

-       Il rappelle les pères fondateurs du Web à cette vision. Le 11 septembre 2001, il comprend que le Web est récupéré par les gouvernements pour surveiller les populations plutôt que de les émanciper.

-       Aaron rentre en combat à partir de là. Il télécharge notamment des publications scientifiques financées par l’argent public pour les rendre libres en particulier aux universités de l’hémisphère sud

-       Open Guerilla Manifesto qui dit que c’est le devoir de tout chercheur de publier en libre accès.

-       Le FBI le rattrape, il risque 35 ans de prison.

-       Il craque car il réalise que le système a choisi de ne pas adhérer à cette vision, l’émancipation des foules par la libération de la connaissance et d’au contraire organiser la médiocrité.



18:55 – Les lanceurs d’alerte : comment on les définit et à quoi ils servent ?

 

-       « Ce ne sont pas des gens qui veulent faire l’histoire mais qui veulent la permettre »

-       Ce que les lanceurs d’alerte soulèvent est la question suivante : en quoi telle information permet aux populations d’être plus libres ?

-       Ce qui rassemble les lanceurs d’alerte : une idée de justice vissée au corps.

-       Un lanceur d’alerte c’est quelqu’un qui assiste à quelque chose de profondément injuste, qui met en péril la dignité humaine, qui l’abîme dans son intégrité.

-       Il va se mettre en danger pour que l’information se révèle pour identifier ce que cette révélation permet. L’idée de permettre est fondamentale.

-       Un lanceur d’alerte met sa vie en péril au profit des autres, au nom de leur dignité.

 


22:40 – Comment expliquer le traitement réservé aux lanceurs d’alerte ?

 

-       « Ça fait longtemps que le projet politique a cessé de s’intéresser au bien-être de ses citoyens. Le profit est plus important que la vie. C’est ce que dit le système. »

-       « On nous a vendu que la croissance du PIB c’était le bien être, un bien public. »

-       « On a tous cédé à l’illusion collective que la croissance économique allait régler tous nos problèmes. On n’a pas voulu voir les implications écologiques. »

-       « On est dans la queue de ce système, dans les derniers soubresauts de ce système. »

-       « Ceux qui se mettent en travers de la route sont des empêcheurs pour ce système de se déployer : lanceurs d’alerte, journaliste, écrivains. C’est ce que commencent par faire toutes les dictatures, purger. »

-       « Pourquoi ? Tout a été attaqué : ce qu’il y a dans nos assiettes, ce qu’on apprend à nos enfants, la façon dont on se projette dans l’avenir. Ce qui nous reste c’est la pensée critique. »

-       « Le dernier espace libre ce sont nos idées, elles sont attaquées aujourd’hui par les algorithmes. »

-       « Une autre illusion collective : on s’en sortira mieux que le voisin. Le Covid nous rappelle que ce n’est pas possible. Nous sommes tous interdépendants. »

-       « Les lanceurs d’alerte sont mis au pilori car ils empêchent le rebond du système. Il faut les diaboliser pour que la médiocrité organisée ne change pas. »



27:50 – Le cas d’Edward Snowden : son message sur l’état de nos démocraties. 

 

-       Edward Snowden est l’homme qui a révélé au monde l’arsenal de surveillance déployé par les États-Unis depuis des années s’est retourné contres ses alliés mais aussi sur la population américaine elle-même.

-       Il a trouvé une forme d’asile politique en Russie, il y est ‘coincé’.

-       Flore Vasseur a interviewé Snowden pour le documentaire ‘Meeting Snowden’ sur le sujet de la faillite démocratique et non sur la technologie.

-       Flore Vasseur était accompagnée de Brigitta Jonsdottir (député icelandaise ex proche de Wikileaks) et Larry Lessig (inventeur des Creative Commons et ‘père spirituel’ d’Aaron Swartz).

-       L’objectif était de comprendre ce qui reste à faire avec cette démocratie.

-       Le message d’Edward Snowden : la loi du marché dont on est tous complices.

 

 

33:40 – Comment Snowden réagit à l’apathie des populations devant le confort technologique ?

 

-       La grande phrase de Snowden est : « On préfère le confort à l’humanité »

-       « Tant que c’est pratique et confortable finalement ça me va et c’est comme ça que le système vous tient. » 

-       Le côté pratique l’emporte sur l’utilitaire. Ça veut dire qu’on vous manipule

-       L’effet « Tant que je n’ai rien à me reprocher. » alors que pour être libre il faut pouvoir avoir des endroits sûrs dans lesquels on peut déployer sa pensée.

-       Cumul d’illusions : J’ai tous les droits, après moi le déluge et personne ne viendra me chercher moi.

 

37:30 – Qu’est ce qui se joue pour nous citoyens ? Qui gouverne ?

 

-       « Une bataille de tous les jours : aujourd’hui j’ai un smartphone, j’ai craqué, j’ai gagné en confort et j’ai perdu autre chose. » 

-       « C’est un arbitrage permanent entre le confort et la liberté. Il est d’autant plus insidieux qu’il est indolore. On est récompensé à lâcher sa liberté » 

-       « Pourtant on perd en capacité cognitive (exemple de Google Maps et notre capacité a nous orientes seuls), capacité qu’on ne récupèrera pas. »

-       « On perd notre capacité à élaborer notre propre pensée. »

-       Au profit de qui ? « C’est l’économie de l’attention (Social Dilemma) avec l’objectif de maximiser notre temps en ligne pour récupérer le maximum d’informations sur nous. »

-       « Tant que le business est au-dessus de tout ce qui nous dirige, alors la question du confort l’emportera sur toute autre considération à effet lointain et indolore. »

 

 

41:19 –Que faire en tant que simple citoyen ? Quels sont les leviers pour sortir de cette situation ?

 

Des gestes pratiques :

-       « Si vous êtes fou d’info, il faut se poser la question de pourquoi. L’info c’est une drogue. C’est de la dopamine sécrétée. » 

-       « Si vous n’arrivez pas à décrocher. Toujours triangulariser les informations avec 3 sources différentes. » 

-       « Protéger vos conversations. Oubliez Gmail et allez sur Proton » 

-       « Encouragez les médias payants comme Mediapart, les valorisez. »

-       « La presse n’est pas libre car elle est financée par la publicité donc quand on paye l’information on met dehors les annonceurs et on garantit que les journalistes fonctionnent sans censure. »

-       « Qui gouverne aujourd’hui ? La peur. Aujourd’hui on en a le meilleur exemple avec la Covid, la presse en fait des feuilletons. »

-       « Quand du business est fait sur un sujet, il faut déclencher les warnings. Je suis en train d’être pris au piège d’une manipulation. »

-       « Faites-vous des désintox d’infobésité. Créez des moments sans infos, c’est une question d’hygiène personnelle. »

-       « Lisez des écrivains qui racontent une autre version de l’histoire. Des gens qui protègent leur indépendance et leur pensée libre. Comprenez que c’est précieux. »

 

 

De manière plus générale :

-       « On doit réfléchir à moins faire et plus être. »

-       « Être c’est la question de la relation à l’autre. On est privé aujourd’hui soi-disant de liens avec les autres. Mais ça veut dire quoi être en lien ? Est-ce que ce n’est pas justement dans ce moment où nous sommes coupés des autres que l’on ne peut pas se poser la question de la valeur de chacune de nos relations ? »

-       « N’est-ce pas le moment d’un grand nettoyage, de se demande qui on est, ce que l’on fait de nos journées ? »

-       « C’est le moment de décrocher des applis et d’aller sonner chez le voisin, de faire des choses mais en ultra proximité. »

-       « Nous sommes en pleine crise psychique. On ne résoudra pas la crise climatique si nous même nous n’avons pas une hygiène intérieure différente. »

-       « L’infobésité par exemple il faut qu’on l’adresse mais ce n’est pas seulement en la dénonçant car là on remet une pièce dans le jukebox. »

-       « Plutôt aller voir les alternatives et qui construit des choses magiques. »

-       « Pour le moment la peur fait plus vendre que l’espoir. »

 

 

49:37 – Comment les jeunes générations vivent l’époque ?

 

-       Film de Flore Vasseur en court de finalisation « Bigger than us ».

-       « Le rôle de chacun c’est de permettre, c’est même plus de faire. Permettre à la vie de continuer, aux autres de se déployer, à la vie de grandir. »

-       « L’idée c’est de faire avec, et non plus contre »

-       A la base du documentaire c’était un reportage sur une jeune fille, Melati, de 16 ans à Bali qui était en train de faire interdire les sacs plastiques sur son île.

-       « Je pensais que ce serait un épiphénomène mais dans les mots de cette jeune fille, j’ai entendu toute la sagesse d’un Snowden »

-       « Je me suis rendue compte qu’il y avait plein de jeunes qui réparaient ce que notre les générations précédentes avaient dévasté. »

-       « Le docu porte sur les jeunes activistes sur différents sujets, l’environnement comme la crise migratoire, les conséquences d’un monde qui a suivi le profit à la vie. »

-       « 80 % de la jeunesse habite hors des pays riches. Si vous voulez regarder ce qui se passe, il faut aller regarder ailleurs. Peut-être que les pays dits en voie de développement sont en avance de phase parce que précisément leurs sociétés se sont déjà effondrées. »

-       « Cherchons en nous-mêmes nos raisons d’exister. »

-       « Ces jeunes nous disent ce que c’est que vivre aujourd’hui. Magnifiques de dignité, de vitalité et d’envie de vivre. »

-       « Ça vient transcender tous nos sujets très ethno-centrés. »

-       « La question du moment est : quelles sont les raisons d’espérer ? Qu’est-ce que je peux être ? Où sont les leviers d’action ? »

-       « Ce qu’ils nous disent tous c’est de l’engagement pour les autres en ultra proximité. »

-       « Les histoires de changer le monde, c’était les années 80, c’était le monde d’avant. Là il faut sortir sa boîte à outils pour le réparer. »

-       « Ils ont une audace, ils sont malins, ils sont joyeux parce qu’ils sont dans la vie. »

-       « Tout engoncés qu’on soit dans ce que nous dicte l’algo, on a quitté la vie. La question de la connexion au monde passe profondément par la relation à l’autre et ce dans son environnement immédiat. »

-       « La question centrale aujourd’hui est celle de la joie. Un truc est sûr, ça ne passera pas par la techno. Ça ne s’appelle pas la joie, ça s’appelle la drogue. »

More episodes

View all episodes

  • 131. 🇬🇧 Au-delà de l'intelligence humaine - JAMES BRIDLE

    01:16:50
    Notre ignorance et notre arrogance : “nous ne comprenons pas les intelligences qui nous entourent”. Animaux, plantes et machines...James Bridle est un auteur, artiste et penseur de la technique dont le travail porte essentiellement sur les liens entre la technologie, cognition et société.Cette conversation est en lien avec son sujet de recherche et je suis appuyé sur son dernier livre « Toutes les intelligences du monde »pour préparer l’interview.James nous invite à questionner la manière dont nous définissons l’intelligence et à nous rendre compte que nous ne comprenons quasiment rien à l’intelligence du monde vivant qui nous entoure. Pour lui, le développement des technologies numériques, des réseaux et des IA est l’occasion d’imaginer que d’autres formes de communications et d’intelligences sont possibles et que nous ferions bien de nous intéresser de plus près à toutes celles qui nous entourent déjà. Personnellement j’ai beaucoup aimé cette conversation qui m’a fait prendre du recul sur l’arrogance des humains envers les autres formes de vie et aussi envers nos ancêtres. En extrapolant, on peut imaginer que ce sentiment de supériorité nous permet de justifier plus ou moins consciemment la destruction ou l’exploitation de tous ce qui n’est pas nous.On parle de plantes qui entendent et mémorisent, de poulpe qui s’évade, du réseau secret des forêts, de la difficulté à délimiter notre propre personne, du langage comme limite à la compréhension de la complexité du monde, des origines animales de l’alphabet, de surprenantes découvertes archéologiques, de mise en réseau, des développements inexplorés de l’IA, d’IA en tant qu’ouverture vers d’autres formes d’intelligences, des pistes de changement de paradigme à grande échelle.Interview enregistrée le 16 novembre 2023NB : L’épisode est en anglais, vous pouvez retrouver le résumé et la vidéo sous-titrée sur sismique.frCet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici : https://www.cyberghostvpn.com/SismiqueDe quoi parle-t-on00:00 Introduction03:39 Émergence de Nouvelles Formes d'Intelligence07:47 Définition de l'Intelligence10:43 Évolution de l'Intelligence et l'exception humaine13:34 Variations Culturelles dans la Définition de l'Intelligence17:22 Défis dans la Compréhension de l'Intelligence dans la Nature20:19 Poulpes et Intelligence27:37 Évolution et Égalité29:09 Langage et Séparation du Monde48:34 La Complexité de la Communication55:37 Les Capacités Étonnantes de l'IA57:28 Déterminisme Technologique et Pouvoir01:06:43 Le Pouvoir et l'Impact des Corporations01:10:07 Faire Face à la Complexité01:13:53 Reconnexion avec d'Autres Formes d'Intelligence01:17:55 Accès à une Conscience Différente01:20:27 Livres Recommandés---Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.
  • BONUS. La comptabilité structure le monde - ALEXANDRE RAMBAUD

    01:05:34
    Ce qu'on ne compte pas ne compte pas... Alexandre Rambaud est chercheur enseignant à Agro-Paris-Tech, docteur en mathématiques et en science de gestionNous plongeons dans l’univers de la comptabilité pour comprendre son rôle dans la représentation, la classification et la gestion de l’économie à travers les civilisations, et comment elle façonne notre monde actuel. Nous redécouvrons la comptabilité, non seulement comme un outil de gestion, mais aussi comme un levier puissant pour la transition écologique.Rediffusion d'un épisode du podcast Reboot Business sur la transition des organisation (https://podcast.ausha.co/reboot-business)De quoi parle-t-on ?00:00 Introduction04:10 La comptabilité comme problème de représentation et classification09:08 Les systèmes comptables pour organiser dans la complexité14:24 La comptabilité comme outil performant qui structure le monde19:46 Perte de lien avec le monde physique23:13 L’évolution de la comptabilité à la Renaissance25:50 La comptabilité moderne et sa relation avec la nature31:56 Évolution de la comptabilité au fil du temps34:37 La comptabilité et la création de valeur pour les actionnaires36:38 Qui décide des règles comptables41:58 L’avenir de l’Union européenne dans la financiarisation de l’économie44:43 La transition écologique des entreprises et son lien avec la comptabilité49:51 Projet CARE : Un système comptable intégré pour la durabilité1:00:34 L’importance de changer les normes comptablesCet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici : https://www.cyberghostvpn.com/Sismique---Sismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 SOUTENEZ le projet !Patreon: https://www.patreon.com/sismiquepodcastTipeee : https://fr.tipeee.com/sismiquepodcastPaypal : https://www.paypal.com/paypalme/juliendevaureix
  • 130. Peuples racines : quels messages pour nous ? - ÉRIC JULIEN

    01:21:03
    Il existe des sociétés où la violence est identifiée, canalisée, où les jeunes sont élevés en harmonie avec la nature et d'où la pauvreté est absente. Des sociétés hautement démocratiques, solidaires, en quête permanente d'équilibre et de paix. C'est le cas de la société des Indiens Kogis, derniers héritiers des grandes civilisations précolombiennes du continent sud-américain. Repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie), ils tentent de préserver leur mémoire et leur équilibre face aux agressions de la modernité (guérilla, narcotrafiquants, pilleurs de tombes...). Sauvé de la mort par les Indiens Kogis, Éric Julien les connait bien et travaille depuis des années à les aider à récupérer une partie de leurs terres et à faire connaitre leur culture.Eric Julien est aussi une sorte d’ambassadeur de la culture Kogi en France où il a fait venir récemment certains membres de la tribu pour leur demander de “diagnostiquer” la santé d’un territoire et échanger avec des scientifiques.Dans cet épisode nous parlons de la culture Kogi, de leur vision du monde, de leur rapport d’étonnement au contact de notre civilisation et de nos territoires, de leurs pouvoirs qui nous échappent. Les Kogis nous invitent à changer de regard sur nos propres perceptions du monde et nos certitudes et à questionner nos modes de vie.Interview enregistrée le 16 janvier 2024Cet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici : https://www.cyberghostvpn.com/SismiqueChapitres0:00:00 Introduction0:03:14 Premières impressions et émerveillement face à la culture Kogi0:09:26 Les valeurs fondamentales des Kogis : vivre en paix ensemble0:16:00 Leur capacité à lire le territoire et le corps humain0:27:29 Les pierres, à l'origine de la vie pour les Kogi0:30:33 L'enfant dans le noir0:36:46 Le regard des Kogis sur le rapport féminin-masculin0:43:27 Le regard des Kogis sur la crise écologique0:47:29 Différentes pistes pour un changement de rapport au monde0:56:14 L'accélération vers un monde virtuel et la résurgence du New Age1:09:58 La spiritualité à travers l'eau et l'alimentation1:19:59 La difficulté de comprendre et d'affronter ses peurs---Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 SOUTENEZ le projet !Patreon: https://www.patreon.com/sismiquepodcastTipeee : https://fr.tipeee.com/sismiquepodcastPaypal : https://www.paypal.com/paypalme/juliendevaureix
  • 129.🇬🇧 The connections we need to see - NORA BATESON

    01:27:08
    Nora Bateson is an award-winning filmmaker, writer and educator, as well as President of the International Bateson Institute, based in Sweden. Her work asks the question “How we can improve our perception of the complexity we live within, so we may improve our interaction with the world?”.Nora Bateson est une cinéaste, écrivaine et éducatrice primée, ainsi que la présidente de l'Institut international Bateson, basé en Suède. Son travail pose la question suivante : "Comment pouvons-nous améliorer notre perception de la complexité dans laquelle nous vivons, afin d'améliorer notre interaction avec le monde ?L’épisode est en anglais, vous pouvez retrouver le résumé et la vidéo sous-titrée sur sismique.frInterview enregistrée le 16 octobre 2023Cet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici : https://www.cyberghostvpn.com/SismiqueChapitres0:00:00 Introduction0:03:24 The Complexity of the World0:08:45 Shifting Relational Conditions in Living Systems0:14:21 Understanding Systemic Process - Who Are You?0:15:42 The Paradox of Complexity and Communication0:18:19 The Journey of Learning Systems Thinking0:23:11 The Problem with Oversimplifying Complex Issues0:29:27 The Ghosts of Linear Efficiency and Loss of Relational Processes0:33:06 Loss of Connection: Civilization, Capitalism, and Culture0:35:27 Importance of Understanding Society and Earth as Complex Systems0:35:43 Understanding Systemic Process in Relationships0:39:07 Tending to Complex Issues in Society0:50:04 The Challenge of Matching Responses to Problems1:03:26 A Prayer to the Possible1:06:15 The Art of Action for Nth Order Response1:11:17 Living Intergenerationally: Learning from Each Other1:15:02 False Hope and its Dangerous Manifestations1:16:24 The Power of Possibility1:16:45 Unexpected Power of the WAP Song1:22:07 Parenting in the Polycrisis: Choosing the Context for Children1:25:35 Nurturing Courage and Finding Strength in the Storm---Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 SOUTENEZ le projet !Patreon: https://www.patreon.com/sismiquepodcastTipeee : https://fr.tipeee.com/sismiquepodcastPaypal : https://www.paypal.com/paypalme/juliendevaureix
  • [EXTRAITS] 128 - Frédéric Laloux

    10:30
    Extraits de l'épisode 128 avec Frédéric Laloux.Prendre conscience des enjeux, traverser les émotions et se mettre en mouvement. Un processus de transformation collective avec “the Week”Cet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici : https://www.cyberghostvpn.com/Sismique----Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 SOUTENEZ le projet !Patreon: https://www.patreon.com/sismiquepodcastTipeee : https://fr.tipeee.com/sismiquepodcastPaypal : https://www.paypal.com/paypalme/juliendevaureix
  • 128. Dépasser l’angoisse écologique - FRÉDÉRIC LALOUX

    01:15:54
    Prendre conscience des enjeux, traverser les émotions et se mettre en mouvement. Un processus de transformation collective avec “the Week”Je discute avec Frédéric Laloux, auteur de "Reinventing Organizations". Il nous présente son nouvel outil, The Week, qui permet de sensibiliser aux enjeux écologiques à travers des films et des discussions émotionnelles.Quand on prend conscience de la gravité de la situation, on se sent souvent démunis, en décalage par rapport à notre entourage qui n’a pas forcément pris le temps de s’informer ou qui parfois même refuse de regarder la réalité en face.J’ai vécu ça personnellement, je continue de le vivre et cet écart dans l’information est souvent très dur à dépasser.Ça m'intéressait de parler de ça avec Frédéric, de son expérience de prise de conscience, et de sa réflexion sur comment faire avancer les débats malgré les angoisses, malgré le déni et dans un contexte où toute la réalité est perçue comme relative à chacun.Interview enregistrée le 7 novembre 2023Cet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici :https://www.cyberghostvpn.com/SismiqueDe quoi parle-t-on ?0:00:00 Introduction0:04:00 Prise de conscience de la crise environnementale en 20190:07:10 Le U émotionnel et le sentiment de clarté0:11:29 La genèse du projet "The Week" et son objectif0:12:46 Un parcours pour se saisir du sujet du changement climatique0:14:46 Les messages anxiogènes de la presse et des documentaires.0:18:27 Réveiller les consciences individuelles0:25:23 Prise de conscience des souffrances et désensibilisation0:30:30 Malgré les alertes, rien ne change, besoin de changement d'histoire0:34:51 L'exemple du système alimentaire et l'émergence d'une nouvelle logique0:37:29 Une logique environnementale qui recrée du lien social0:42:18 Les causes de l'inaction face aux changements climatiques0:46:11 L'importance d'être soutenu par ses proches0:49:21 Les projections mentales sur 20500:52:23 Différences culturelles entre Européens et Américains sur le sujet0:58:59 L'influence d'une expérience partagée sur une entreprise1:01:48 Course entre destruction et éveil des consciences1:04:12 Réunion avec Tim Cook et ses collègues chez Apple1:07:42 La réinvention du business model et les enjeux actuels1:14:15 Un outsider propose un nouveau modèle de transition----Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 Et pensez à soutenir le projet avec un don : https://linktr.ee/sismique
  • #inspiration - Edgar Morin

    20:53
    Edgar Morin est un précurseur et un vulgarisateur de premier plan en ce qui concerne les concepts d'organisation, de système et de complexité.Il est considéré comme l'une des figures intellectuelles les plus importantes du 20e siècle en France et a influencé de nombreux domaines de la pensée contemporaine.Dans ce court épisode, je lis sa dernière chronique publiée dans le journal Le Monde ce lundi 22 janvier, ainsi que deux passages de son livre "La Voie".Cet épisode est soutenu par Cyberghost VPN. Pour bénéficier de l'offre c'est ici :https://www.cyberghostvpn.com/Sismique----Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 Et pensez à soutenir le projet avec un don : https://linktr.ee/sismique
  • 127. Entretien avec une IA - CHAT GPT

    01:17:53
    CHAT GPT a été un des grands phénomènes de 2023 et l'IA conversationnelle d'Open AI continue de se déployer et de s'améliorer à une vitesse folle. Ce nouveau type d'outil ouvre des perspectives incroyables et aussi bien que des questions existentielles profondes pour nos sociétés.Dans cet épisode, je n'interroge pas un expert sur ces sujets importants, je donne à voir à quoi ressemble une conversation avec Chat GPT.Nous "parlons" d'IA évidemment, d'intelligence, d'économie, de géopolitique, de philosophie, bref de tous les thèmes qui m'animent en général, juste pour voir ce qui ressort de ces algorithmes... A vous de juger.Interview produite le 10 janvier 2023. Image de couverture générée avec MidjourneyVoix générée avec Maila.aiDéroulé de l'épisode:0:00:00 Présentation de ChatGPT, un agent conversationnel basé sur l'IA0:04:09 L'ère de l'interaction naturelle entre humains et machines0:07:56 Les biais possibles dans ChatGPT et leur minimisation0:11:17 Les biais potentiels dans les réponses de ChatGPT0:14:37 Révolution de l'IA générative dans différents domaines0:17:38 Différence entre l'intelligence humaine et l'IA0:20:50 Les grands défis actuels pour l'humanité0:21:53 Les structures et dynamiques qui conditionnent notre présent et notre avenir0:25:47 Les principaux problèmes du système économique actuel0:29:05 Clarification sur les problèmes associés au capitalisme contemporain0:31:49 Évasion fiscale et manque de concurrence0:35:51 Obstacles à la mise en place d'un tel système0:39:40 Les externalités négatives de la quête de progrès0:43:03 Capacité de l'humanité à s'organiser collectivement pour changer de modèle0:46:36 Rechercher des solutions pragmatiques et travailler ensemble pour un avenir meilleur0:50:49 Éthique et régulation des IA génératives0:54:40 Forger ensemble un avenir de lumière et de paix0:58:00 Amour et compassion vs pouvoir et réalpolitik1:01:17 Tolérance et confrontation constructive face à l'injustice1:04:27 Débat sur le bombardement d'Hiroshima et de Nagasaki1:08:20 Un mythe commun pour l'humanité au XXIe siècle1:12:08 Un nouveau mythe : l'histoire de la Terre-Mère1:15:57 L'enjeu des enjeux pour l'humanité au XXIe siècle----Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 Et pensez à soutenir le projet avec un don : https://linktr.ee/sismique
  • #inspiration - Albert Camus

    14:48
    Discours d'Albert Camus lors de la remise de son prix Nobel de littérature en 1957.Un vieux discours qui résonne toujours et trouve une certaine pertinence à l'ère de la post-vérité et alors que les vieux démons semblent être de retour.----Retrouvez tous les épisodes et les résumés sur www.sismique.frSismique est un podcast indépendant créé et animé par Julien Devaureix.👉 Suivez Sismique sur : Twitter, Instagram, Facebook, Linkedin👉 Rejoignez le serveur DISCORD SISMIQUE👉 Et pensez à soutenir le projet avec un don : https://linktr.ee/sismique