Restez dans le FloW

Partager

AF | #8 - Entretien avec Lucile Paul-Chevance

Saison 3, Ép. 8

Lucile, je l’ai d’abord entendue en novembre 2019 dans Métamorphose , le podcast d’Anne Ghesquière, alors qu’elle abordait la thématique ô combien délicate du rapport à l’argent ! 

L’argent fait-il le bonheur ou comment vivre une vie d’abondance ? 

Comme le dit Anne Ghesquière, Lucile y parle « cash pour nous aider à  comprendre et à fluidifier notre rapport à l’argent, que l’on soit dépensier, en manque d’argent ou incapable de le gérer, que l’on ait déjà des ressources importantes ou non. »

Du coup, forcément, je devais l’inviter moi aussi à prendre la parole au sujet de ce lien que peuvent avoir des femmes anciennement traumatisées avec l’argent. 

« Le  bonheur, ça se passe à l’intérieur. Ça ne se passe pas dans ce que l’on  possède, de ce que l’on achète ou de l’objectif que l’on atteint.


Dans cet épisode

Nous avons parlé de notre relation à l’argent qui, en général, est basée à 99% sur du manque. 

Nous avons aussi parlé de cette course permanente à plus d’argent pour plus de bonheur. Ce qui est totalement vain et illusoire. Ou encore de s’accorder plus de liberté, plus de sécurité et plus de valeur afin que l’argent vienne soutenir cela.

Nous n’avons pas évité le problème des personnes ayant connu des violences dans leur passé et les biais que cela implique dans leur vie actuelle. 

Beaucoup de femmes sont concernées par un passé plus ou moins traumatisant et celui-ci se répercute sur leur relation à l’argent.

Lucile vous raconte comment, elle aussi, a connu le manque d’argent et la manière dont elle y a fait face. 

Dès qu’elle a enclenché un travail sur elle, elle a augmenté ses revenus ! Cela a tout de suite été une conséquence. 

Pour elle, travailler sur l’argent « est un acte de résilience phénoménal parce que c’est aller se détacher, c’est travailler sur sa  liberté, sur sa sécurité et sur sa valeur. »

Et vous, vous en êtes où avec l’argent ?


Écoutez et devenez plus apaisé.e dans votre relation à l’argent avec Lucile ! 

Si vous souhaitez contacter Lucile, cliquez ici : Lucile Paul-Chevance


—————- Liens ——————-




*********** 

J’espère que cet épisode vous plaira !  En attendant, n’hésitez pas à  partager ceux que vous  préférez et à me rejoindre sur les réseaux  sociaux si ce n’est pas encore fait !   

· Twitter : @Restezdanslefl1 

· Instagram : @restezdansleflow_podcast 

· Facebook : restezFloW 

· Itunes / apple podcast  

Plus d'épisodes

2/4/2021

RDLF | #18 - 25 ans : le besoin d'entreprendre

Saison 3, Ép. 18
Pour ce nouvel épisode de l'un des temps forts de ma vie, j’étais déterminée à vous parler de mes vingt-cinq ans, l'âge auquel j'ai voulu créer une entreprise pour la première fois, l'âge auquel j'ai échoué... Et puis j'ai été rattrapée par l'actualité ! Le livre de Camille Kouchner, le hashtag #MetooInceste partout sur les réseaux sociaux, l'annonce de l’ultime livre de Gabriel Matzneff et pour couronner le tout le dépôt de plainte de la fille de Richard Berry.J'en suis venue à me demander : là où les hommes sont des hommes de pouvoir ou bien tout simplement ont le pouvoir, là où les hommes sont dit puissants, où se trouvent les femmes ?Qu’est-ce qu’une femme puissante, qu’est-ce qu’une femme de pouvoir ? Mais j'ai vite compris qu'il me faudrait des semaines pour arriver à démêler cette question que je pensais pourtant relativement simple à la base ! (oui, c'est ça, riez)Quid des anonymes ? De vous, de moi ?Au final, le plus simple est tout de même de vous parler de mes passages à l'action et de la création sans jamais oublier combien nous sommes des personnes en puissance et combien nous sommes des personnes en capacité de s'empouvoirer ! S'empouvoirer ? Encore une invention féminine ?Écoutez, vous comprendrez !***********Si cet épisode vous a plus, n’hésitez pas à le noter ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Itunes / apple podcast et à le partager autour de vous 😃 🙏🙏🙏Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux si ce n’est pas encore fait !· Twitter : @Restezdanslefl1· Instagram : @restezdansleflow_podcast· Facebook : restezFloW· Itunes / apple podcast
1/10/2021

AF | #10 - Entretien avec Orane Gueneau

Saison 3, Ép. 10
Orane, la première fois que je l’ai vue c’était dans un bar à Rennes il y a cinq ans. Un bar où j’aimais beaucoup me rendre avant même qu'elle n'en devienne la bistrotière, la gérante : Lapart des anges.Le nom me plaisait, le lieu me plaisait et surtout je n’avais pas le choix puisque c’était devenu le QG de mon compagnon lorsque nous habitions Paris et que nous nous rendions sur Rennes pour voir ses enfants !Aujourd’hui j’habite Rennes et ce bar, devenu un lieu LGBTQI+ (comprenez un lieulesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers, intersexeset plus)est toujours mon QG. Il fait bon y travailler en journée. Comme le dit le guide Le petit futé : "c'est le troquet dans lequel on se sent systématiquement bien. Dans son univers décalé, arty mais non consensuel, son caractère si typique (qui) fait qu'on ne s'en lasse jamais. Antre féministe qui donne la part belle à la communauté LGBTQ, c'est typiquement l'endroit dans lequel les tabous ne passent pas la porte! La bibliothèque et les expositions d'œuvres sur les murs donnent le ton, sans équivoque! "Mais ce n'est pas pour parler café, thé, alcool et petits gâteaux que nous nous sommes entretenues avec Orane !Non, en fait nous avons parlé photographie et musique mais surtout création et fédération des femmes artistes à travers l'association féministe la Roz'ven et le label qu'Orane a créé avec d'autres artistes : Black Lilith Records dont vous pourrez entendre quelques extraits dans l'émission.Avec Orane, nous nous savons combien il est important de comprendre qu’à travers «le faire» la résilience de tous les trauma vécues par les unes et les autres existe. Le combat continue pour que tout un chacun.e arrive à dépasser ses propres obstacles, à continuer de dépasser des traumatismes lorsqu’il y en a et que ceux-ci ne résument pas à eux-seuls une personne, un.e artiste - quel que soit son genre - mais la construisent, la renforcent.Conclusion : continuez à créer pour faire bouger les lignes ! Allez-y, foncez !—————- Liens ——————-Guide Le petit futésur La part des angesPour écouter une interview de La Roz’ven : sur la radio rennaise C-LabSite de l’association Roz’ven***********Si cet épisode vous a plus, n’hésitez pas à le noter ⭐⭐⭐⭐⭐ sur Itunes / apple podcast et à le partager autour de vous 😃 🙏🙏🙏Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux si ce n’est pas encore fait !· Twitter : @Restezdanslefl1· Instagram : @restezdansleflow_podcast· Facebook : restezFloW· Itunes / apple podcast