Restez dans le FloW

Partager

AF | #15 - Entretien avec Nadalette La Fonta Six – Écrivaine, passeuse de mots et conférencière

Saison 3, Ép. 15

La première fois que j'ai entendu parler Nadalette La Fonta Six, écrivaine et conférencière, c’était en 2018 lors du TedX Women Champs Élysées à Paris.


Bien ancrée sur ses deux pieds, des béquilles non loin certes, mais une histoire à couper le souffle sur le plan perso comme sur le plan pro, je me suis dit qu'un jour nous échangerions toutes deux sur les temps forts de la vie.


Dans la vie, nous traversons toutes et tous des zones de turbulences et Nadalette en a rencontré plusieurs. Elle les a toutes surmontées ! En tant que pro, en tant que femme, en tant que mère.

Quel chemin de résilience s’est-elle approprié en écoutant sa voix intérieure ?


Non, le cheminement n’est pas toujours facile. Surtout lorsque nous sommes confrontées au harcèlement, aux prédateurs sexuels.

Nadalette aborde avec justesse les réalités du monde de l’entreprise et évoque sa propre histoire, son parcours avec ses problématiques et ses réussites.  

Elle ne joue pas un rôle, elle est JUSTE elle-même.


Dans ce monde d’hommes qu’elle a côtoyés, elle en a vu aussi de formidables. Elle dénonce le mythe de la virilité et sa dictature.


Nous avons aussi parlé de sa renaissance, de sens de la vie, de féminisme mais aussi de maternité, de liens et de transmission.


Ses paroles vivantes parlent de souffle, de bonheur et d’amour. D'amour pour son premier petit-enfant qui, depuis notre enregistrement, est arrivé pour agrandir la famille !


Belle écoute !





******************************** Liens et extraits dans cet épisode ***********************************




======== RÉSEAUX SOCIAUX =========

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux si ce n’est pas encore fait !

Instagram

LinkedIn

Twitter : @Restezdanslefl1

Facebook : restezFloW

Itunes / apple podcast 

Plus d'épisodes

9/10/2021

RDLF | #20 - Un ange gardien, pouquoi ?

Saison 4, Ép. 20
C'est la rentrée !2021 est une rentrée un peu spéciale puisqu'elle est la seconde que nous vivons avec le COVID et je gage qu'il y a bien plus de personnes que nous le pensons qui angoissent d'une rentrée en présentiel.Je sais combien les craintes, les peurs ressenties voire la souffrance qu'il peut y avoir à retrouver LE ou LA collègue qui par son comportement ou sa personnalité rouvre une plaie, sans qu'on ne comprenne vraiment pourquoi. On aimerait traiter nos propres comportements, c'est-à-dire nos réactions, de manière purement professionnelle. Mais ce n'est pas toujours le cas, ce n'est pas si simple !En tant qu'ancienne traumatisée, je peux vous assurer qu'on se sent souvent seul.e face à cela. Mais pas tout le temps ! Et dans mon cas, souvent, j'ai eu de l'aide, du soutien. Pas forcément de structures auxquelles on pense de prime abord ! Non, j'avais une écoute attentive en plus. Une écoute incroyable, secrète.Bien qu'étant une personne intuitive, j'ai toujours vécu des moments extraordinaires où la seule intuition ne suffit pas. Et cela a commencé très tôt dans ma vie. C'est apparu alors que je n'étais qu'une enfant.Être une affranchie grâce à l'extraordinaire dans ma vie Une part de moi, de vous peut-être aussi, appartient au chemin de résilience parcouru au fil des années. Et sur ce chemin, un jour, j’ai été surprise par une voix, par celui qui m’a dit s’appeler Bernard.Cette voix a fait une grande partie de mon éducation à côté de celle de mes parents. Parce que oui, malgré toutes les difficultés rencontrées, malgré mon secret sur ce que je subissais – et vous savez que tout l’amour de nos parents, nos proches lorsqu’on en a, ne suffit malheureusement pas à retirer la souffrance que l’on vit – je ne suis jamais tombée dans une quelconque addiction.Accepter que cela soit votre réalité et que celle-ci n’est partageable avec personne : voilà qui ne fut pas simple. Il y avait le secret de l'inceste et il y avait le secret de cette voix, ce souffle, cette chose invisible et pourtant bien réelle pour moi.Des anges ? Pour qui, pourquoi ?Que m'apprenait cette voix ? Que me permettait-elle ? Est-ce cela, un ange gardien ?Je me suis donc penchée sur la question et suis partie à la recherche d'informations sur les anges gardiens. J'étais décidée à vous embarquer avec moi !Bonne écoute et bonne rentrée, que vous soyez seul.e ou... "accompagné.e" !_________________Associations : Collectif contre le viol : Liste des ouvrages sur les thèmes inceste et viol Protéger l’enfant : Instagram et site webCoabuse : recherche de coabuséVidéos citées :Procès du père Régis Peyard : BFM TV "Procès d'un ancien prêtre pédophile: "Il a plié, il a demandé pardon"Ouvrages cités : Dominique Sigaud : Peau d’âne et l’ogre - ed. Albin MichelCatherine Bonnet : L’enfant cassé - ed. Albin MichelVirginie Peyré : La barque noire - ed. Presses du midiChristine Angot : Le voyage dans l'est - ed. FlammarionHaziel : Initiation à la Kabbale - Ed. BussièreNouveau générique :musique : zero-project - Last dance par Dia Yiannopoulou======== RÉSEAUX SOCIAUX =========Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux si ce n’est pas encore fait !InstagramLinkedInTwitter : @Restezdanslefl1Facebook : restezFloWItunes / apple podcast
7/2/2021

RDLF | #19 - Rebondir - le point 1 an après

Saison 3, Ép. 19
Il y a un an, j’habitais encore Paris, j'avais un job, j'étais salariée et à côté de mon travail je réfléchissais à la possibilité de réaliser des conférences au sujet de la résilience.Je publiais alors un épisode dans la thématique Et la vie pro dans tout ça ? (épisode 15 "Rebondir professionnellement c'est possible") oùje vous partageais mes idées sur notre capacité à rebondir dans la vie lorsqu'on est une personne ayant déjà vécu une résilience, ce que cela provoquait dans ma façon d'appréhender les obstacles de vie.Quelques semaines après cet épisode avant l'été 2020, je me retrouvais bloquée du dos, sur mon lit en vacances au bord de la mer.J'étais forcée de faire le point, de me poser !Comme vous peut-être, j'ai connu pas mal d'épisodes de crises existentielles en quarante ans mais je m'en suis toujours remise et je dirais même que cela m'a aidée à aller toujours plus loin, à croire toujours plus en moi. Pourtant je partais de loin. N'importe quelle personne ayant été violée dans son enfance le sait, l'a vécu.Je cheminais alors dans ma résilience.Nous voilà de nouveau à l'aube de l'été 2021, et cette fois ce sont mes cervicales qui se sont bloquées. Une nouvelle crise de vie est-elle en marche ?Une perte de sens, peut-être ? (oui, parfois malgré tout le travail que l'on fourni, nous vivons une perte de sens.)Ou alors un simple manque de repères, le besoin de vacances qui se font sentir ?Un indice ? 👉 Il est peu probable de sombrer dans ses traumas passés lorsqu'on est une affranchie ! (bon, OK, il est aussi réellement impossible de dire que cela n'arrivera plus jamais. Je défie quiconque de le savoir à moins d'être sur son lit de mort à quelques minutes de retrouver les anges.) 😝Je me souviens très bien de l'époque où ce n'était pas le cas, ou tout, vraiment tout me ramenait à mon ancien trauma, où je survivais.Vous êtes une ancienne victime, un.e résilient.e ou en chemin vers la résilience et vous vous dites que ce n'est pas une mince affaire que vouloir rebondir ! C'est vrai. La situation que nous vivons depuis un an n'aide pas non plus mais il y a toujours moyen de faire face à un nouveau choc ou au moins de se donner le temps d'y faire face.Lorsqu'on vit un vrai et nouveau choc dont on sait qu'à une époque il aurait pu nous faire sombrer et que cette fois cela n'est pas le cas, on se renforce.On va vers un soi meilleur et on l'intègre.C'est possible.Accepter la souffrance pour ce qu'elle est, c'est-à-dire appartenant pleinement au présent est l'une des meilleures preuves qu'on est au-delà de la résilience, que l'on est affranchi.e de son passé.On n'évite pas les questionnements, ni la souffrance (ça n'existe pas, il serait utopique de penser cela), mais on sait à quel vie souffrances et doutes appartiennent. Ce n'est pas la même chose !Ce n'est pas la même énergie par la suite. On est en vie, pas en survie.Être prêt.e à accueillir ses émotions, voilà ce qui est bon.Alors, prêt à faire le point avec moi pour ce dernier épisodede la saison 3 de Restez dans le Flow ?Et si vous n'avez pas encore découvert les épisodes des saisons précédentes, foncez ! Vous comprendrez d'où je pars: de très loin !Bonne écoute et on se retrouve en tête à tête à la rentrée !_________________Extraits :- musique : Novanoma - Gaia ======== RÉSEAUX SOCIAUX =========Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux si ce n’est pas encore fait !InstagramLinkedInTwitter : @Restezdanslefl1Facebook : restezFloWItunes / apple podcast