Prenons un café

Partager

REPLAY - #26 - Clémence & Anaïs - L'amour pour toutes

Saison 4

Aujourd'hui, je vous propose un Replay d'un épisode sorti il y a 2 ans. Voici ce que j'en disais :


L’histoire que je vous raconte aujourd’hui est peu banale. C’est une histoire d’attente, d’injustice, mais surtout d’amour. Lorsque Clémence et Anaïs se rencontrent, c’est une évidence : elles feront un bout de chemin ensemble. Très vite, elles parlent de fonder une famille.


En France (à l'époque), lorsque deux femmes s’aiment, elles n’ont (n'avaient) pas le droit d’accéder à la Procréation Médicalement Assistée, la loi l’interdit. Alors quand il s’agit de penser à fonder une famille, c’est tout de suite beaucoup plus compliqué. Et quand l’infertilité pointe en plus le bout de son nez, le combat pour la parentalité devient sans pitié.


Ensemble, Clémence et Anaïs ont connu les stimulations hormonales, les inséminations, les FIV, les échecs, et les naissances chez les copains avec à chaque fois cette douleur indescriptible que seules les personnes qui la vivent peuvent comprendre.


Mais parce qu’il n’y a pas de place pour le hasard dans cette vie, la lumière a fini par éclairer leur chemin grâce à l’adoption. Clémence et Anaïs n’ont pas été enceintes, mais elles ont accouché du cœur…


Tu pensais être seul.e à galérer ? Mets tes écouteurs et... Prenons un café !


SUIVRE PRENONS UN CAFÉ SUR :


Plus d'épisodes

5/31/2022

#87 - Marine et Virgile - Donner naissance à la maison

Saison 4, Ép. 87
Tu as envie d’une belle histoire ? De celles pleines de rebondissements avec un happy end à la clé ? C’est exactement ce qui t’attend avec le témoignage de Marine et Virgile. Ces deux-là s’aiment, ça crève les yeux, ça perce même les tympans tellement c’est flagrant. Et de leur belle histoire d’amour sont nés deux enfants : Ulysse en 2020 et Ysée au début de cette année 2022.Dans la vie, Marine est sage-femme en milieu hospitalier, alors des naissances elle en a vu des centaines ! Après avoir accueilli leur fils dans la maternité dans laquelle elle exerce, et avec un excellent souvenir de cette naissance, c’est à la maison qu’avec Virgile, ils ont décidé d’accueillir leur petite fille. Un choix peu banal puisque les naissances à la maison concernent 0,2% des accouchements en France. Il y a évidemment plein de raisons à cela, la première étant probablement le manque de sages-femmes qui acceptent d’assister les accouchements à domicile, et on comprend facilement pourquoi quand on voit le prix très élevé de leurs assurances si elles souhaitent se lancer.Dans cet épisode, Marine et Virgile nous emmènent en immersion dans les 9 mois de préparation à cette naissance, en couple, mais aussi individuellement, jusqu’à ce fameux jour de janvier, où Ysée a vu le jour au sein de son foyer.Tu pensais être seul.e à galérer ? Mets tes écouteurs et… Prenons un caféSUIVRE MARINE :MARINE SUR INSTAGRAMSUIVRE PRENONS UN CAFÉSUR INSTAGRAMSUR FACEBOOK
5/24/2022

#86 - Vanessa - Du rêve de la maternité à la réalité du handicap

Saison 4, Ép. 86
Il y a quelque temps, j’ai eu la chance de faire la connaissance de Vanessa, une femme assez incroyable au parcours qui force le respect. Depuis toujours, elle sait qu’elle sera maman, c’est une évidence. Mais si elle est avec Pierre, son amoureux, depuis le lycée, pas question de se précipiter. Surtout que Pierre a une passion, la mer et la voile, qu’il rêve de transformer en métier et qui l’entraîne en Bretagne, loin de sa lilloise d’adoption. Et puis un jour, c’est décidé : ils se lancent dans l’aventure de la maternité. Après une grossesse parfaite, c’est à la naissance de Maëlle que les choses se compliquent. Les médecins lui découvrent une malformation cardiaque (CIV), qui la mène à une hospitalisation à 2 semaines de vie, puis à une chirurgie cardiaque à 2 mois. L’opération se passe à merveille, le cœur de Maëlle guérit, mais la petite fille n’évolue pas comme les autres bébés. Dès lors les rendez-vous médicaux s'enchaînent, mais aucun diagnostic n’est posé. Maëlle présente un retard moteur et mental important, qui demandent une prise en charge plutôt lourde, mais il n’y a pas de nom pour ce qu’elle a. Dans cet épisode, Vanessa nous raconte sans filtre son quotidien de maman solo d’une enfant différente. Un témoignage important, pour enfin parler de handicap, de ce qui se cache derrière ce mot, et de ces parents qui vivent une parentalité bien loin de ce qu’ils avaient imaginé.Tu pensais être seul.e à galérer ? Mets tes écouteurs et Prenons un café.SUIVRE VANESSA ET PIERRE :VANESSA SUR INSTAGRAMPIERRE SUR INSTAGRAMSUIVRE PRENONS UN CAFÉSUR INSTAGRAMSUR FACEBOOK