Podcast Story

Partager

ROMY SCHNEIDER

Romy Schneider a eu une enfance marquée par...le nazisme...comme tous les européens de sa génération, me direz-vous.

Certes.

Mais Romy, elle, a eu pour voisin...Adolf Hitler !


Les premières années de Romy Schneider seront marquées par le sceau de l’histoire. La grande.

Elle hérite d’un lourd héritage: la culpabilité. 

Celle de sa génération pour les crimes nazis. Mais aussi une culpabilité personnelle. Celle de la sympathie et de la proximité de ses parents pour Hitler lui-même. 

Plus tard elle donnera des prénoms hébraïques à ses deux enfants, David et Sarah.

Souvent elle endossera des rôles de victime de la violence du régime nazi au cinéma.


La vie comme un film. 

Une tragédie. 

Déjà.


Texte et voix: Sophie Kaufmann


Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY

Plus d'épisodes

12/7/2022

LA PSYCHANALYSE

Mardi 20 mai 2020. 9 heures du matin. Lydia est une jeune femme de 22 ans. Elle a un regard timide, légèrement fuyant, compensé par un sourire malicieux. Ce matin, elle a rendez-vous avec un homme qu’elle ne connaît pas, qu’elle n’a jamais vu. Arrivée devant chez lui, elle attend un instant puis sonne à la porte. Il ouvre, et la précède à l’intérieur de la maison. Elle traverse une entrée et se retrouve dans une grande pièce. Elle regarde le canapé face au fauteuil dans lequel il vient de s’asseoir. Elle demande :  Alors, c’est ça, ma place ?Il répond :  Si vous voulez bien.Elle fait quelque pas dans la pièce, scrute le décor, puis dit doucement : J’adore observer l’intérieur des gens, je fais des études d’archi, donc c’est un peu mon truc. Enfin bon... Je vous raconte ma vie. Remarquez, c’est fait pour ça, non ? Les gens, ils viennent ici pour pleurnicher sur leur vie, c’est ça ? L’homme reste silencieux. La jeune femme se lance.Elle est originaire de Lille où vivent encore ses parents qui s’occupent de son petit frère autiste. Et puis un long silence s’impose. Son regard se perd dans ses pensées. Elle sait qu’elle est venue aujourd’hui pour parler de son « secret », mais elle n’y arrive pas. Soudain, des larmes se mettent à embuer son regard, elle prend un carnet dans son sac à main et écrit un mot. Elle détache la page et la tend à l’homme. Il la lit, la pose à côté de son fauteuil, et d’une voix douce lui demande : De quel cancer s’agit-il ? Elle lui répond : J’avais juste besoin de le dire à quelqu’un. Texte : Bertrand BichaudVoix : Michel ÉliasEncore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY