On peut plus rien dire

Partager

Pornographie : comment sortir de l’hypocrisie ?

Saison 1, Ép. 12

Peut-on dire que la pornographie dominante est de la propagande patriarcale ? Comment se débarrasser de l’idée que le sexe salit les femmes ? Comment la pornographie peut-elle aider à construire un imaginaire sexuel qui soit excitant et égalitaire ?


Judith Duportail reçoit Carmina, réalisatrice de films pornographique féministe, Ludivine Demol, chercheuse et Niels Rahou, scénariste de Skam.


CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Elisa Grenet. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.



Plus d'épisodes

5/6/2022

La parole libère-t-elle vraiment ?

Saison 1, Ép. 29
Depuis #MeToo, est-il exact de dire que la parole se libère ? La réponse de la société est-elle à la hauteur ? Comment faire confiance à la justice quand on sait qu’une plainte pour viol a bien davantage de probabilité de ne pas aboutir ? La libération de la parole est-elle devenue une nouvelle injonction ?Judith Duportail reçoit Marine Turchi, journaliste au pole enquête de Médiapart, Cécile Delarue, journaliste et autrice, chargée de la communication au sein du collectif #MeToo Média et Fiona Texeire collaboratrice d’élu·es et instigatrice du mouvement #MeToo politique.Ressources citées :Le podcast Y’a pas mort d’hommes, de Fiona Texeire et Hélène Goutany (Programme B, 2021-2022)Le livreFaute de preuves. Enquête sur la justice face aux révélations #MeToo, de Marine Turchi (éd. Seuil, 2021)Et pour porter plainte autrement, vous pouvez retrouver ici un modèle de lettre plainte à adresser au Procureur de la République.CRÉDITS : On peut plus rien dire est un podcast de Binge Audio animé par Judith Duportail. Réalisation : Thomas Chalvidas. Production et édition : Charlotte Baix. Générique : Josselin Bordat (musique) et Bonnie Banane (voix). Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.