Partager

cover art for Les Avengers du Moyen Âge : les 9 Preux et Preuses

Nota Bene

Les Avengers du Moyen Âge : les 9 Preux et Preuses

Je ne sais pas si vous avez remarqué comme le veut la tradition mais quand on joue aux cartes, il faut un sacré coup de bol pour avoir les quatre rois. Et même, si on y réfléchit un peu à ce que représentent ces cartes, c’est carrément impossible ! Parce qu'avant d’être des cartes, c’étaient des personnages historiques : Le cœur, Charlemagne ; le carreau, c’est Jules César ; le pique, le roi David et le trèfle, Alexandre le Grand !


Quatre hommes qui ont vécu dans quatre pays très différents, sur une période de 18 siècles ! Impossible de les réunir donc. Mais si je vous disais...que c’est déjà arrivé ? Et si nos quatre rois étaient les membres d’une confrérie secrète, un ordre de super-héros venu tout droit du Moyen Âge ? Je vous explique !

More episodes

View all episodes

  • Pourrait on être payé en monnaie de singe pour faire une nuit blanche ?

    05:26
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! On continue aujourd’hui notre série sur les expressions anciennes bizarres : penchons nous déjà sur le fait de “payer en monnaie de singe”, mais aussi de “faire une nuit blanche”. Deux phrases qu’on a parfois du mal à comprendre, mais vous verrez que ça a un sens historique très ancien !Bonne écoute !
  • Comment lire d'anciens documents ? - Entretien avec Marc Smith

    01:46:40
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Quand on est étudiant en histoire et qu’on s’intéresse au Moyen Âge ou à l’Époque moderne, on se heurte parfois à un obstacle de taille : la paléographie, l’étude des écritures anciennes. C’est sûr que ce n’est pas toujours évident de réussir à déchiffrer ce qu’ils écrivaient à l’époque ! Et pourtant, la paléographie, c’est passionnant, et ça peut permettre d’apprendre pas mal de choses sur les documents, ou plus généralement sur l’époque où ils ont été écrits ! Pour y voir plus clair, j’ai reçu dans un nouvel entretien historique Marc Smith, qui est un paléographe, un historien et un archiviste spécialiste de l’évolution de l’alphabet latin sur la longue durée. On va revenir ensemble sur la paléographie, l’histoire de l’alphabet latin, tout en abordant un exemple concret : celui de l’arobase… Étonnant non ? Eh bien finalement, pas tant que ça, et je vous laisse le découvrir avec Marc ! Alors bonne écoute sur Nota Bene !
  • Dater un texte à partir de son écriture, c'est possible ? - Entretien avec Marc Smith

    05:50
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Parfois, quand vous sortez de chez le médecin, réussir à lire l’ordonnance qu’il vient de vous donner relève du véritable exploit ! Mais saviez-vous que les historiens sont confrontés à des défis similaires pour déchiffrer les textes du passé ? Ça constitue même une discipline à part entière, la paléographie, l’étude des écritures anciennes. Pour en savoir plus à ce sujet, j’ai reçu récemment en entretien Marc Smith, qui est professeur de paléographie à l’École des Chartes. On est revenu ensemble sur la paléographie, sur l’histoire de l’alphabet latin, ou encore sur celle de l’arobase. Mais tout ça, vous le découvrirez quand l’entretien complet sera disponible sur le podcast d’ici quelques jours. Pour l’heure, je vous propose de nous attarder sur l’un des domaines de la paléographie, qui permet de dater un texte rien qu’en voyant l’aspect de l’écriture… Mais concrètement, comment cela fonctionne t-il ? Eh bien je vous laisse le découvrir, alors bonne écoute !
  • La légende noire de Violette Morris

    15:00
    Mes chers camarades, bien le bonjour !On vous a déjà dit que le sport de haut niveau demande des sacrifices ? Ça reste cool tant qu’on parle d’adapter son sommeil ou son alimentation… mais bien hardcore quand il faut subir des blessures, renoncer à sa vie sociale ou familiale. Aujourd'hui, on parle de Violette Morris : c'est l’une des personnes les plus “originales” jamais abordées sur le podcast, car elle ne rentre dans aucune case. Mais ça, vous le verrez dans l'épisode !Bonne écoute !
  • Avoir un nom à coucher dehors, c'est de quoi se faire poser un lapin !

    06:21
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! On continue sur notre lancée, à la recherche des racines historiques des expressions françaises un peu bizarres. Le temps est passé par là, et on est nombreux à avoir oublier ce que voulait dire à l’origine “avoir un nom à coucher dehors”, ou “poser un lapin”. Mais patience, on découvre ça tout de suite, alors bonne écoute !
  • L'impact de l'industrie sur la santé aux 19e et 20e siècles - Entretien avec Judith Rainhorn

    01:46:22
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Quand on parle histoire et industrie, à quoi pensez-vous ? De mon côté, l’une des premières choses me venant en tête est la révolution industrielle ayant eu lieu au 19e siècle. Mais au-delà de ça, ce phénomène reste un peu flou pour moi : finalement, qu’est-ce que la révolution industrielle ? Pourquoi l’industrie s’est-elle concentrée dans les villes ? Et quels impacts a eu son développement sur la santé des travailleurs et sur l’environnement urbain ? Pour en savoir plus, j’ai reçu dans un nouvel entretien Judith Rainhorn, qui est spécialiste de l’histoire du travail et de la santé au travail, ainsi que de l’histoire environnementale des mondes urbains aux 19e et 20e siècles. On est revenu ensemble sur ces questions, en abordant aussi des cas précis comme celui du plomb et de l’arsenic. Alors trêve de bavardages, je vous souhaite une bonne écoute sur Nota Bene !
  • Les enfants au travail dans les usines au XIXe siècle - Entretien avec Judith Rainhorn

    07:22
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! J’ai reçu il y a quelque temps en entretien l’historienne Judith Rainhorn, qui est une spécialiste de la santé au travail aux XIXe et XXe siècles. On a abordé ensemble l’histoire de la révolution industrielle, de l’installation de l’industrie en ville, et des conséquences que cela a eu sur l’environnement urbain et sur la santé des travailleurs. Mais avant d’aller plus loin quand l’entretien intégral sera disponible dans quelques jours, je vous propose de nous attarder maintenant sur un point majeur : concrètement, à quoi ressemblaient les conditions de travail dans les usines à cette époque ? Étaient-elles fort différentes de celles que l’on connaît actuellement, et si oui en quoi ? Comment ont-elles évolué tout au long du XIXe siècle ? C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui, en nous attardant sur un exemple bien précis : celui des enfants ! Alors bonne écoute !
  • Comment s'insultait on au Moyen Âge ?

    15:01
    Mes chers bougres, ribauds, paillards, mécréants, bien le bonjour ! Ah, c’est vrai que ça sonne un peu plus insultant que “camarades”... mais surtout, ça sonne très médiéval ! Le Moyen Âge, beaucoup se le représentent comme dans le film “Les Visiteurs”, avec des Godefroy et des Jacquouille sales et violents. Souvent on pense guerre, massacre, viol… et donc, logiquement, insulte. Et de fait, l'ancien français permet des créations lexicales très imagées, qui sonnent presque comme une langue étrangère à nos oreilles. Du coup, au-delà du cliché, c’était quoi les vraies insultes médiévales ? Déjà faut reconnaître un truc : en la matière, le Moyen Âge a été très, très créatif !Bonne écoute !
  • Savoir pourquoi l'argent n'a pas d'odeur, c'est une autre paire de manches !

    06:14
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Je vous propose de partir à la découverte des origines des expressions anciennes : aujourd’hui on découvre pourquoi l’argent n’a pas d’odeur, et qu’est-ce qu’on veut dire quand on parle d’une “autre paire de manche” !Bonne écoute !