Partager

cover art for  La genèse de l’archéologie chinoise - Entretien avec Arnaud Bertrand

Nota Bene

La genèse de l’archéologie chinoise - Entretien avec Arnaud Bertrand

Mes chers camarades, bien le bonjour !

Il n’y a pas longtemps, j’ai reçu en entretien historique Arnaud Bertrand, un archéologue spécialiste de la Chine. On est revenu ensemble sur la genèse de l’archéologie et sur l’histoire des missions archéologiques françaises en Orient, et vous pourrez entendre cet entretien passionnant dans quelques jours sur le podcast. Mais s’il y a des missions archéologiques étrangères, cela ne veut pas dire pour autant que les habitants des pays concernés ne s’intéressaient pas eux-mêmes à l’archéologie ! C’est par exemple le cas de la Chine, où elle était pratiquée dès la fin du XIXe siècle. Je vous propose donc d’écouter Arnaud nous en dire un petit peu plus là-dessus !

Bonne écoute !



More episodes

View all episodes

  • L’Histoire, une histoire de conventions - Entretien avec Julian Cuvilliez

    05:14
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! La musique est très présente dans notre société, et existe sous une multitude de formes distinctes. Mais vous êtes-vous déjà demandés à quoi elle pouvait bien ressembler dans l’Antiquité et au début du Moyen Âge ? Eh bien ça, je vous propose de le découvrir dans un nouvel entretien qui sera disponible ici d’ici quelques jours, en compagnie de Julian Cuvilliez, un archéo-musicologue et luthier à l’Atelier Skald spécialiste de la question. Mais pour l’heure, je vous propose de nous attarder sur un point bien précis dont nous a parlé Julian : les conventions en histoire ! Je m’explique : en histoire, on fait assez souvent des généralités pour mieux s’y retrouver, comme avec la périodisation par exemple : le passage de l’Antiquité au Moyen Âge est assez évident pour nous, mais les gens de l’époque n’en avaient bien évidemment pas conscience ! Ces conventions peuvent être assez pratiques, mais il ne faut pas non plus tomber dans le piège d’en faire des vérités absolues ! Et ça, Julian l’explique très bien, et je lui laisse donc ma place pour en parler, alors bonne écoute !
  • Pirates des Caraïbes : réalité ou fiction ?

    18:15
    Mes chers camarades, bien le bonjour !Costumes, productions animées, films ou parcs d’attractions, la figure du pirate et sa mythique recherche du trésor sont désormais ancrées dans l’imaginaire populaire, appartenant à la Pop Culture au même titre que celle du super-héros. Et le géant Disney n’y est pas pour rien, avec son attraction Pirates des Caraïbes de 1967, adaptée au cinéma à partir de 2003, en cinq films inoubliables ! Mais comment a t-on pu passer de hors-la-loi violents et criminels du 18e siècle, à des modèles iconiques aux 20e et 21e siècles ? C’est parti pour un petit “Vrai ou Faux” de Pirates des Caraïbes !Bonne écoute !
  • William Ireland, le faux Shakespeare

    08:04
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Imaginez Londres sous la neige : nous sommes en décembre 1794, c’est l’époque des fêtes. Et un fiston va offrir à son papa le plus beau cadeau de Noël qu’il ait pu rêver… En voilà, une histoire qui démarre bien ! Nous sommes dans la demeure du graveur Samuel Ireland, homme de lettres et grand amateur d’antiquités. Mais surtout, c’est un immense fan de…William Shakespeare. Au point qu’il a appelé son propre fils William : sans doute pas une coïncidence ! Cette année-là, William Ireland présente à son père un vieil acte d’achat de propriété signé à la main. On peut y lire un nom et un prénom : “William Shakespeare”…Bonne écoute !
  • Comment connait on les Mayas ? - Entretien avec Johann Begel

    01:53:05
    Mes chers camarades, bien le bonjour !Mayas, Incas, Aztèques… Ces civilisations précolombiennes sont bien distinctes, et pourtant ce n’est pas rare qu’on les confonde. Mais d’ailleurs, comment les connaît on ? Si l’histoire et l’archéologie nous apportent beaucoup d’informations, bien d’autres nous sont encore inconnues. Alors comment pourrait on les découvrir ? C’est ce dont je vous propose de parler dans un nouvel entretien historique en compagnie de Johann Begel, un archéologue spécialiste des rituels, des offrandes, des dépôts et de l’architecture maya. On reviendra ensemble sur l’histoire de cette civilisation, sur les sources nous permettant d’en savoir plus à son sujet, mais aussi sur les apports d’une autre discipline : l’ethnologie ! Alors attachez vos ceintures, et direction l’Amérique centrale !Je vous souhaite une bonne écoute sur Nota Bene !
  • Les Mayas, entre pyramides et sacrifices - Entretien avec Johann Begel

    05:33
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Qui sont les Mayas ? C’est une excellente question, car on a souvent tendance à les confondre avec d’autres civilisations précolombiennes. Alors pour en savoir plus sur eux, j’ai reçu en entretien Johann Begel, un archéologue spécialiste des rites mayas. Et cet entretien, eh bien vous pourrez l’entendre dans quelques jours sur le podcast. Mais en attendant, qu’est-ce qui vous vient en tête quand on parle de ce peuple ? Car ce n’est pas rare que certaines idées nous viennent immédiatement quand on pense à eux, comme les fameuses pyramides, ou encore les sacrifices humains. Et justement, je vous propose d’écouter Johann remettre les pendules à l’heure concernant ces deux aspects de cette civilisation, alors bonne écoute !
  • Enquête : qui est vraiment le comte de Saint-Germain ?

    17:00
    Mes chers camarades, bien le bonjour !Pourquoi est-ce qu’une enquête policière, c’est si difficile ? Tout simplement parce que le coupable se cache. Et une enquête historique alors ? Là c’est différent : le temps s’est chargé d’effacer les indices et les traces d’une personne disparue depuis longtemps. Aujourd’hui, on relève donc le défi : on va traquer une personne oubliée de l’histoire, et qui en plus déjà à l’époque voulait échapper à ses contemporains ! C’est le comte de Saint-Germain, qui mentait sur ses origines et sa date de naissance, car il voulait faire croire qu’il était… immortel ! Bonne écoute !
  • Réussir à joindre les deux bouts, est-ce que ce n'est pas découvrir le pot aux roses ?

    07:02
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Aujourd’hui on va se pencher sur deux vieilles expressions de la langue française, qui cachent toute une histoire vraiment passionnante. Souvent je me suis demandé pourquoi on parle de “joindre les deux bouts” ? Des bouts de quoi, des bouts de ficelles ? Pareil, pour “révéler le pot aux roses” : pourquoi des roses ? Et pourquoi dans un pot ? Qu’est-ce que ces fleurs, gamelles et bouts de corde viennent faire là ? Pour le savoir, on va remonter jusqu’à l’Ancien Régime, et même jusqu’à l’Antiquité !Bonne écoute !
  • Patrimoine vs catastrophe : comment le sauver ? - Entretien avec Anthony Zurawski

    01:45:25
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Le 15 avril 2019 avait lieu l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Bien que tragique, cet incident n’est pas isolé, et le patrimoine est régulièrement confronté à des catastrophes, le contexte climatique actuel n’aidant pas. Mais dans ce cas, est-il possible de le sauver, et si oui comment ? Peut-on éviter ces catastrophes, ou au moins atténuer leur impact sur le patrimoine ? Pour en savoir plus sur ces questions et découvrir les solutions existantes, j’ai reçu dans un nouvel entretien Anthony Zurawski, qui est responsable du GASP, le Groupe d’Aide en cas de Sinistre Patrimonial en Normandie, et spécialiste de la question. Trève de bavardages, je vous propose donc de l’écouter dans cet entretien passionnant. Je vous souhaite une bonne écoute sur Nota Bene !
  • Évacuer des œuvres d'art pendant la Seconde Guerre mondiale ? - Entretien avec Anthony Zurawski

    04:55
    Mes chers camarades, bien le bonjour ! Dans quelques jours sortira sur le podcast un nouvel entretien avec Anthony Zurawski. On reviendra ensemble sur la préservation du patrimoine face aux catastrophes, notamment avec les enjeux climatiques actuels. Mais cette volonté de sauver les biens culturels, elle n’est pas nouvelle, et on la retrouve dans le passé, par exemple en contexte de guerre. Prenons le cas de la Seconde Guerre mondiale par exemple : dès le début du conflit, et avec l’approche rapide des Allemands, des centaines d’œuvres ont été évacuées hors de Paris. Alors comment cela s’est-il passé, et comment cela a-t-il évolué durant l’occupation ? C’est ce que je vous propose de découvrir maintenant, alors bonne écoute !