Partager

Néo Géo Nova

L'émission culte de tous les amoureux de sono mondiale.

Néo Géo vous invite à vivre de nouvelles immersions dominicales dans l'actualité culturelle et sociale de la planète. Un tour de la sono mondiale en 180 minutes, un magazine présenté par Bintou Simporé et le worldcrew de
Dernier Épisode9/27/2022

Rencontre : plongez dans “Le Tumulte” du libanais Selim Nassib

Suivre un personnage durant trois moments de sa vie à Beyrouth (Liban). C’est ce que propose le journaliste et écrivain Selim Nassib, avec le héros de son roman “Le Tumulte” (416 pages, sorti le 26 août aux éditions de l’Olivier). De son passage à l’âge adulte, à la naissance de ses convictions politiques en 1968, puis de sa couverture de la guerre civile libanaise (et de l’invasion du pays par l’armée israélienne en 1982) comme journaliste, Selim Nassib dépeint le ressenti d’une jeunesse libanaise, celle des années 1970 et 1980. Pour lui, écrire en s’inspirant de sa vie n’est pas une biographie. Car “le fait d’inventer un personnage de semi-fiction permet d’intégrer d’autres personnages réels comme de pure invention. De cette façon, créer des situations dans le prolongement de ce que j’ai vraiment vécu, qui n’ont rien à voir. Le tout fait ce livre. Tantôt, on sent que c’est vécu, tantôt on sent que cette frontière du réel tend à disparaître… ».Connu sous le nom d’“Oncle Selim” à Radio Nova (lors de ses collaborations dans Néo Géo), Selim Nassib est né en 1946 à Beyrouth. Installé en France depuis 1969, il est à de nombreuses reprises retourné au Liban pour couvrir la guerre civile comme journaliste pour plusieurs journaux dont Libération. Il publie son premier  roman en 1991, L’hommes assis (Balland, 137 pages), anthologie de contes sur les relations entre juifs d'Israël et palestiniens. Suivrons les livres Le fou de Beyrouth, Oum et Un amant en Palestine et, récemment, L’Histoire de M (co-écrit avec la cinéaste Yolande Zauberman. “Le Tumulte” est son dernier roman, sorti cet été aux éditions de l’Olivier. 
9/27/2022

Rencontre : plongez dans “Le Tumulte” du libanais Selim Nassib

Suivre un personnage durant trois moments de sa vie à Beyrouth (Liban). C’est ce que propose le journaliste et écrivain Selim Nassib, avec le héros de son roman “Le Tumulte” (416 pages, sorti le 26 août aux éditions de l’Olivier). De son passage à l’âge adulte, à la naissance de ses convictions politiques en 1968, puis de sa couverture de la guerre civile libanaise (et de l’invasion du pays par l’armée israélienne en 1982) comme journaliste, Selim Nassib dépeint le ressenti d’une jeunesse libanaise, celle des années 1970 et 1980. Pour lui, écrire en s’inspirant de sa vie n’est pas une biographie. Car “le fait d’inventer un personnage de semi-fiction permet d’intégrer d’autres personnages réels comme de pure invention. De cette façon, créer des situations dans le prolongement de ce que j’ai vraiment vécu, qui n’ont rien à voir. Le tout fait ce livre. Tantôt, on sent que c’est vécu, tantôt on sent que cette frontière du réel tend à disparaître… ».Connu sous le nom d’“Oncle Selim” à Radio Nova (lors de ses collaborations dans Néo Géo), Selim Nassib est né en 1946 à Beyrouth. Installé en France depuis 1969, il est à de nombreuses reprises retourné au Liban pour couvrir la guerre civile comme journaliste pour plusieurs journaux dont Libération. Il publie son premier  roman en 1991, L’hommes assis (Balland, 137 pages), anthologie de contes sur les relations entre juifs d'Israël et palestiniens. Suivrons les livres Le fou de Beyrouth, Oum et Un amant en Palestine et, récemment, L’Histoire de M (co-écrit avec la cinéaste Yolande Zauberman. “Le Tumulte” est son dernier roman, sorti cet été aux éditions de l’Olivier. 
9/26/2022

“Le Tumulte” de Selim Nassib et les nouveautés reggae de Judah Roger

UN VENT D'AILLEURS Dans cette première émission de l’automne, Un Vent d’Ailleurs souffle depuis le Portugal avec Bintou Simporé, pour deux événements entre Porto et Lisbonne ! Premier arrêt dans la capitale, pour “Margens Atlânticas” (marges atlantiques), une rétrospective proposée par l’Institut français au Portugal, dédiée aux documentaires de la cinéaste française lusophone Ariel de Bigault. De la toile de cinéma à celles des peintures de l’artiste portugais Fransisco Vidal , inspirées par ces  films , il n’y a qu’un pas, puisqu’une exposition est proposée jusqu’au 27 septembre, à l’espace Espelho d’Água. Direction Porto ensuite, avec le Mimo Festival qui s’achevait ce 25 septembre. D'ICI ET D'AILLEURS Suivre un personnage durant trois moments de sa vie à Beyrouth (Liban). C’est ce que propose le journaliste et écrivain Selim Nassib, avec le héros de son roman “Le Tumulte” (416 pages, sorti le 26 août aux éditions de l’Olivier). De son passage à l’âge adulte, à la naissance de ses convictions politiques en 1968, puis de sa couverture de la guerre civile libanaise (et de l’invasion du pays par l’armée israélienne en 1982) comme journaliste, Selim Nassib dépeint le ressenti d’une jeunesse libanaise, celle des années 1970 et 1980. LE SAC À MALICES Toujours au micro de Bintou Simporé, Selim Nassib ouvre le “Sac à Malices” dans lequel il puise aussi bien des livres que du sumac (épice orientale). Également dans ses trouvailles : une carte de la ville de Beyrouth. Sur celle-ci, il remonte le temps et pointe les lieux mythiques de son enfance. LE COUP DE CŒUR Littérature internationale toujours dans Néo Géo, cette fois au Brésil, avec le livre Cauchemar brésilien (368 pages, paru le 7 septembre chez Grasset) du journaliste Bruno Meyerfeld, correspondant du Monde au Brésil. LE CLASSICO Pour ce Classico, notre journalise Flavien Larcade revient sur les différentes versions d’un titre composé par le producteur afro-américain et légende de la Motown, Lamont Dozier (décédé le 8 août dernier) en 1977 : “Going Back To My Roots”. Une chanson en référence aux racines africaines du producteur et à sa ville, Détroit, qu’il quittera pour s’installer à Las Vegas. Worldmix : le retour des trouvailles reggae de Judah Roger Néo Géo reprend ses bonnes habitudes avec avec la sélection des derniers sons reggae de notre expert en la matière : Judah Roger !
9/19/2022

L’intégral : le “Bumayé”du chanteur sénégalais Lass

VENT D’AILLEURS Un Vent d’Ailleurs souffle depuis l’Ouganda, où la Dj et habituée des ondes de Nova Missy Ness nous appelle à l’occasion  de l’édition 2022 du Nyege Nyege Festival ! Missy Ness y mixait ce dimanche 18 septembre, dernier jour de ce festival installé cette année aux bords des chutes d’Itanda (Ouganda). D’ICI ET D’AILLEURS Vous les écoutez depuis un moment sur les ondes de Radio nova, les morceaux de Lass sont dans nos oreilles et notre cœur. Sorti en juin dernier sur le label Chapter Two Records, “Bumayé” se veut comme un écho à son parcours, de sa ville natale de Mbatal (Sénégal) à son arrivée en France. LE SAC À MALICES Après s’être confié sur les débuts de sa carrière de chanteur, Lass tire du Sac à Malices de Bintou Simporé nombre de disques et objets qui ont façonné ses inspirations. De Daara J (avec qui il a passé quelques bons moments en studio) à l’Orchestra Baobab, Lass plonge avec extase dans son passé musical pour Néo Géo ! COUP DE CŒUR Coup de cœur de Bintou Simporé cette semaine pour la revue Off To mag ! Créée par notre consœur et Nova friend Liz Gomis, chaque exemplaire du magazine est consacré à une capitale du continent africain et ses coulisses culturelles. Dans ce dernier numéro, découvrez les dessous de la ville de Dar es Salaam, capitale économique de la Tanzanie. LE CLASSICO Pour ce nouveau Classico, David Bola, le nouveau MC des matinées de Nova (Alpha Beta Nova, 9H-Midi)  livre à vos tympans les différentes versions d’un titre culte “Tour de France “ du groupe pionnier de l’éléctro Kraftwerk. Ils étaient de passage au festival Rock en Seine ce mois-ci, l’occasion de revenir sur ce lien si particulier entre le groupe et l’hexagone. LE LIVE Après avoir évoqué son passé et la genèse de ce premier album, Lass en joue trois extraits en version acoustique dans le Salon de Musique de Néo Géo ! Accompagné du guitariste Matthieu Chevalet, la voix de Lass résonne puissamment pour ces versions d’un disque hommage à son parcours et ses proches.
9/12/2022

Les “Deux secondes d’air qui brûle“de Diaty Diallo et le worldmix estival de Néo Géo

VENT D'AILLEURS Un Vent d’Ailleurs souffle depuis la ville de Séoul (Corée du Sud), où notre collaborateur François Dayre a posé ses valises. Avec lui, immersion dans les rues, quartiers et bonnes adresses de cette ville “tentaculaire, remplie de contrastes, jamais endormie” si bien que la musique, elle non plus, ne s’arrête jamais. D’ICI ET D’AILLEURS Dans son premier roman “Secondes d’air qui brule” (Éditions du Seuil, 176 pages) l’écrivaine Diaty Diallo évoque le parcours d’une bande d’ami(e)s confronté(e)s aux violences et harcèlements des policiers. Un ouvrage dans lequel on suit le quotidien d’Astor, Chérif, Issa Demba et Nil, dont le quotidien, fait de rendez-vous entre Paris et la banlieue, se trouve chamboulé lorsque l’un d’eux se fait abattre. LE SAC À MALICESCette semaine, c’est au tour de notre invitée Diaty Diallo de se plonger dans le “Sac à malices” de Bintou Simporé ! Elle y trouve notamment des vinyles qui font partie de la playlist qui accompagne ce livre : l’album “James Blake” par James Blake,  “The Bells” et “Casa”, de Jeff Mills (1998) qui inspirent Nil, l’un des protagonistes du roman.COUP DE CŒUR Coup de cœur de Bintou Simporé cette semaine pour la chanteuse  Idylle Mamba ! L’artiste vient présenter le dernier projet auquel elle collabore : le groupe Electric Mamba, avec qui elle sera en concert le 17 septembre à Lyon (Halle Tony Garnier). LE CLASSICO Notre chroniqueur Hugues Marly prolonge l’été, et remonte le temps grâce aux différentes versions de “What You Won’t Do For Love” de Caldwell, d’abord par 2Pac (sortie en 1997, un an après sa mort par le duo de producteurs Soulshock & Karlin), puis, plus récemment, par la chanteuse irano-suédoise Snoh Aalegra. Worldmix : les nouveautés estivales de la sono mondialeDiffusé auparavant de 9h 30 à 10 h dans Néo Géo, le worldmix change d’heure, mais pas de formule ! Pour cette première sélection de la saison, Bintou Simporé vous a préparé un panel des musiques qui lui ont tapé dans le creux de l’oreille cet été ! À retrouver : Derya Yıldırım & Grup Şimşek, Vieux Farka Touré avec Khruangbin, Al-Qasar, Bibi Tanga & the Selenites et Beyoncé ! 
9/8/2022

Rencontre avec Jean-Claude Barny, pour la sortie en version numérique du film “Nèg Maron”

Pour Néo Géo, le réalisateur Jean-Claude Barny retrace l’écriture du film “Nèg Maron”. Sorti en 2005, il raconte l’histoire de deux amis, Josua et Silex, deux jeunes à la dérive dans d’un quartier populaire de la Guadeloupe. Un récit “de crimes, de trahison et de vengeance”, chamboulé par un cambriolage qui tourne mal. Le film ressort dans une version numérique inédite, présentée pour la première fois au Festival International de Films de la Diaspora Africaine à Paris (FIFDA). La co-fondatrice de cet événement, Diarah N’Daw-Spech, est également au micro de Bintou Simporé, pour évoquer cette édition 2022, et les projections et rencontres de ce dimanche 4 septembre (jour de clôture). Né en 1965 à Pointe-à-Pitre, Jean-Claude Barny fait ses premières armes au cinéma en réalisant en 1994 le court-métrage Putain de Porte, dans lequel figurent Vincent Cassel, Benoît Magimel, Mathieu Kassovitz et Léa Drucker. Son premier long-métrage, Nèg Marron, sort en 2005, et soulève les enjeux sociaux d’une jeunesse antillaise laissée pour compte. Suivrons les films Tropiques amers (2007), Rose et le soldat (2015) et Le Gang des Antillais (2016). Dans son cinéma, il cherche à donner “sa vision” des Antilles, de ses habitants, et à bouleverser les représentations faites auparavant par l’industrie du cinéma. Installé dorénavant en Côte d'Ivoire, Jean-Claude Barny prépare un projet de documentaire sur l’intellectuel martiniquais anti-colonialiste Franz Fanon.