Partager

Mordant Téléphone Maison

Bouffe & confiné.e.s

Le temps de ce confinement, la newsletter Mordant devient sonore. Tous les deux jours, Elisabeth Debourse appelle un·e confiné·e pour parler de bouffe et de société.
Dernier Épisode5/19/2020

Quentin : Indécision, photo culinaire et retour à la terre

Saison 1, Ép. 19
Quentin Mailet clôture cette parenthèse qu’a constitué Mordant Téléphone Maison pendant le confinement, soit une diversion sonore pour continuer à rencontrer les gens de la bouffe, d’ici et d’ailleurs — une bulle dans la bulle. Un épisode un peu plus long, parce que Quentin incarne parfaitement tout ce que cette série voulait partager : des portraits de personnes parfois méconnues et sensibles aux grandes questions qui lient bouffe et société. Mais aussi parce que ce photographe a eu plusieurs vies, entre des études qui l’ont emmené en Asie, une carrière de chef aux côté de Nicolas Decloedt du restaurant Humus & Hortense et un quotidien sur le terrain, appareil photo à la main.Dans cet épisode, Quentin raconte son parcours, la charge de travail de l’Horeca et le moment où il a décidé de faire un pas de côté pour se concentrer sur la photographie, ainsi que son implication dans une meilleure valorisation des paysans. Il cite notamment Emmanuelle Gerin, photographe avec qui il forme le collectif Equinox Light, Steven Desair d’Eatmosphere, le projet Terroir et les maraîchers Stéphane Longlune et Dries Delanote. Le dernier projet de Quentin en date s’intitule Dag Boer/Jour Fermier.Mordant, c’est plus qu’un podcast confiné. C’est avant toutune newsletter bouffe et société, envoyée toutes les semaines.Abonnez-vouset n’hésitez pas à partager cet épisode.
5/19/2020

Quentin : Indécision, photo culinaire et retour à la terre

Saison 1, Ép. 19
Quentin Mailet clôture cette parenthèse qu’a constitué Mordant Téléphone Maison pendant le confinement, soit une diversion sonore pour continuer à rencontrer les gens de la bouffe, d’ici et d’ailleurs — une bulle dans la bulle. Un épisode un peu plus long, parce que Quentin incarne parfaitement tout ce que cette série voulait partager : des portraits de personnes parfois méconnues et sensibles aux grandes questions qui lient bouffe et société. Mais aussi parce que ce photographe a eu plusieurs vies, entre des études qui l’ont emmené en Asie, une carrière de chef aux côté de Nicolas Decloedt du restaurant Humus & Hortense et un quotidien sur le terrain, appareil photo à la main.Dans cet épisode, Quentin raconte son parcours, la charge de travail de l’Horeca et le moment où il a décidé de faire un pas de côté pour se concentrer sur la photographie, ainsi que son implication dans une meilleure valorisation des paysans. Il cite notamment Emmanuelle Gerin, photographe avec qui il forme le collectif Equinox Light, Steven Desair d’Eatmosphere, le projet Terroir et les maraîchers Stéphane Longlune et Dries Delanote. Le dernier projet de Quentin en date s’intitule Dag Boer/Jour Fermier.Mordant, c’est plus qu’un podcast confiné. C’est avant toutune newsletter bouffe et société, envoyée toutes les semaines.Abonnez-vouset n’hésitez pas à partager cet épisode.