Les enfants vont bien

Partager

Solène: Coming out - Outée par son ex

Saison 3, Ép. 80

Je crois que c'est la pire situation envisageable. Se faire outer, ne pas maitriser l'annonce, que l'on sait sensible, à ses proches.


Solene a vécu cela lorsqu'elle a quitté son ex pour former un couple avec Noémie. Elle en était sure, elle ne pouvait plus se rendre malade à rester avec un homme qui ne lui convenait pas, Noémie était la femme de sa vie. Alors elle a assumé, elle a taper du poing et elle a pris les bonnes décisions, celles qui lui permettaient à elle, de vivre la vie qu'elle avait choisi de mener.


Je laisse découvrir leur histoire et je vous souhaite une bonne écoute.


------------------------------------------------------------------


Music by @apredhomme - Always OK via @hellothematic




Plus d'épisodes

11/14/2022

Charlotte: Retrouver des nuits douces

Saison 4, Ép. 8
Je vous retrouve cette semaine avec une professionnelle que j’aurais vraiment aimé rencontrer plus tôt. Il faut devenir parents pour comprendre que le sommeil est un vrai sujet, qui nécessite l’intervention d’un spécialiste quand les parents ne sont plus en état de gérer et de prendre le recul nécessaire. Priver un être vivant de sommeil est une véritable torture, utilisée d’ailleurs comme telle dans bien des conflits. Juliette a souvent eu des difficultés à l’endormissement jusqu’au jour ou les triplées sont nées. Ce jour là précisément, Aude lui a dit d’aller au lit et elle s’est mise au garde à vous, comme si elle avait pris conscience de son nouveau statut de grande sœur de 3 petites sœurs! Et puis, on est clairement passées au level du dessus avec la découverte des « nuits » si on peut encore appeler ce temps nocture ainsi, avec des triplees. Un bib toutes les 2 ou 3h, multiplié par 3 = des quarts pour chacune et une organisation militaire pour essayer de se préserver… sauf que les filles ont fait leurs nuits à 27 mois! Oui 27! Et là il n’était plus question de prise de hauteur et de bienveillance dans la gestion des nuits. Mais jamais, jamais nous n’avons eu le reflex de consulter alors que cela aurait été salvateur! Alors je vous propose de découvrir Charlotte, du compte Instagram @lesnuitsdouces. Charlotte est magicienne du sommeil des bébés et est surtout pleine de bons conseils pour les parents épuisés. Et pour cause, elle aussi est passée par la! L’idée est que nous la retrouvions régulièrement sur le podcast pour qu’elle réponde à vos questions. Nous avons prévu, dans ce premier épisode, de poser les bases du sommeil et de vous apporter les tips les plus utiles. Sur le compte Instagram du podcast, @lesenfantsvontbienpodcast, j’ouvrirai une boîte à question ce lundi pour que vous puissiez poser vos questions à Charlotte concernant le sommeil de vos enfants, et elle y répondra sur plusieurs épisodes. Je vous souhaite une bonne écoute. -----------------------------------------Vous pouvez retrouver Charlotte sur son compte Instagram @lesnuitsdouces, sur des ateliers en visio ou à l’aire familiale, ou en consultation en visio. Pour ma part, Charlotte est une belle rencontre, elle nous a aidé à régler les soucis de sommeil d’Apolline qui, à 7 ans, avait toujours des difficultés à l’endormissement et surtout avaient de fréquents réveils nocturnes. Elle comme nous étions démunies. Et oui Charlotte, ainsi que Sandra Bouneaud qui est consultante IBCLC et praticienne en communication connectée (ça aussi il faudra que je vous en reparle) m’ont incité à me présenter aux responsables de l’Aire Familiale qui est un cabinet pluridisciplinaire sur Bordeaux, dans lequel vous pouvez retrouver un grand nombre de spécialités médicales, paramédicales et de soins, pour tous les âges de la vie. J’ai tenté! J’ai osé devrais-je dire, sauter le pas, parce que ce n’est pas simple de pratiquer un métier méconnu, de le présenter auprès de professions réglementées, d’envisager ne pas être considérée comme une concurrente mais comme une praticienne complémentaire. Être Doula aujourd’hui comme sûrement encore demain, est un métier très controversé, souvent rapproché de l’ésotérisme, alors que notre métier est on ne peut plus encré. Il s'agit de soutien à l’état brut! Émotionnel comme organisationnel, durant tous les stades de vie de la femme. J’ai su convaincre, mais clairement, les sages-femmes du cabinet étaient déjà au fait, et aujourd’hui je fais partie de cette belle équipe!Alors Merci Charlotte et Sandra.
11/7/2022

Caroline & Léa: Premier essai de PMA en France

Saison 4, Ép. 7
Depuis le mois de Janvier 2022, je suis Caroline et Léa dans leur parcours de PMA en France. J’ai appris, et vous aussi j’en suis sure, à les connaitre à travers ce parcours. Nous avons tissé des liens forts, très forts, vécu ensemble les montagnes russes de la PMA, et les inquiétudes qui en découlent.Je sais que vous aussi vous vous êtes attachées à elles, car depuis Septembre, vous êtes nombreux a m’avoir demandé la suite de leurs aventures. J’avoue que nous avons eu du mal a trouver un créneau pour nous retrouver, la rentrée scolaire transformant, chez tous les parents je crois, le rythme chaque année. Caroline et Léa sont instits de métier, le challenge était encore plus grand.Le rythme du podcast ayant changé aussi, il a fallu qu’on trouve une voie pour cet épisode, qu’on donne au fil rouge une suite digne de ce nom!Alors on a décidé de réaliser un épisode sous la forme d’une interview, comme un épisode du lundi, et donc, de le publier comme tel.J’ai donc aujourd’hui le plaisir de vous proposer un épisode à 3 voix, avec Caroline et Lea, dans lequel nous évoquons la suite de leur parcours. Nous nous étions arrêtés au début du 1er essai, et c’est à ce moment là que nous reprenons notre discussion. Je vous propose donc d’écouter l’intégralité de ce premier essai en IAD en France. Je vous laisse savourer ce moment et je vous souhaite une bonne écoute. 
10/31/2022

Clémence & Aurore

Saison 4
// Rediffusion Saison 1 épisode 11 //S’il y a une chose qui est certaine dans nos parcours, c’est que nous sommes toutes et tous passés par la découverte de notre sexualité, que nous avons du l’apprivoiser et la faire apprivoiser par nos familles. Si pour certains elle est une évidence et que pour d’autres, les familles sont ouvertes, c’est encore loin d’être le cas de toutes les familles. Pour certaines il s’agit d’une question de convictions personnelles, pour d’autres c’est acceptable mais, "pas dans leur famille", et enfin il y est aussi question de religion et de ces familles ou la notion de sexualité n’est même pas abordée. Marie-Clémence a du faire ce chemin, le chemin de la découverte de sa sexualité, qu’elle a mené sans se torturer et qu’elle a assumé. Lorsqu’est arrivé par contre le moment de l’annoncer à sa famille et surtout de faire accepter Aurore, cela a été beaucoup plus difficile. Pourquoi? Parce que Marie-Clémence fait partie d’une famille catholique pratiquante qui a manifesté tous les dimanches lors des manifs pour tous, alors même que sa relation avec Aurore était connue et semble-t-il acceptée de tous. Il a fallu ensuite faire accepter le mariage et renoncer à ce que toute sa famille soit présente, qu’il aurait donc lieu en « petit » comité. Et enfin, il a fallu faire accepter le fait que Marie-Clémence et Aurore ne renonceraient pas à la maternité sous prétexte de leur sexualité  et du recours impératif à la PMA.  Marie-Clémence a fait bouger les lignes, tant et si bien qu’elle a même fait baptiser leur fille en toute transparence avec l’équipe liturgique.  Je vous invite vivement à découvrir son histoire qu’elle retrace dans un livre: On ne choisit pas qui on aime aux éditions Flammarion. Bonne écoute