Les enfants vont bien

Partager

Orianne & Coraline: la dépression du post-partum

Saison 3, Ép. 17

Il est indiscutable que la parole se libère autour de la dépression du post partum. De plus en plus d’informations circulent à son sujet et l’information est deja le début du diagnostique.


Elle est insidieuse, vicieuse même, elle vous atteint dans un grand moment de vulnérabilité, en pleine parentescence. Ce mot n’existe sûrement pas, mais il traduit la transformation psychique qui accompagne tout parent à la naissance de son enfant. Vous connaissez sûrement en revanche le mot matrescence, vulgarisé par l'excellent podcast de Clémentine Sarlat.


La Dpp comme on l’abrége peut toucher tous les parents, mamans, papas, coparents, que vous ayez ou non porté votre enfant. Et pourtant j’ai le sentiment que nous nous sentons protégés de cette pathologie par les parcours que nous menons. Comment accepter que nous soyons en difficulté, alors que nous avons tant désiré nos enfants. Je suis intimement convaincue qu’elle est liée au manque de soutien des nouveaux parents, au manque de transmission des générations précédentes aussi, aux attentes ingérables de la sociétés et à l’image idéale que l’on se fait de la parentalité. 


Orianne est passée par la, vous l’avez sûrement suivie dans sa plongée, si vous connaissiez son compte @daronnes.en.devenir et @daronnes_en_devenir . Dans cet enregistrement je les ai trouvé si fortes, si unies, elle et Coraline. Elles m’ont impressionné par leur lucidité, leur cohésion et par leur mise en action immédiate des qu’elles ont compris.


Je vous laisse découvrir son témoignage et vous donne ici le nom des comptes et asso cités par Orianne: @association.maman.blues et @lepostpartum

Plus d'épisodes