Les enfants vont bien: homoparentalité et autres schémas familiaux

Partager

Nouvelle ville, Nouvelle vie, nouveau nom

Ép. 41

J'ai longtemps hésité à titrer cet épisode Big up à la ville de Chartres. Je pense que l'inclusivité dans les documents administratifs est encore trop rare pour ne pas être signalée. Il faut savoir dire quand ca ne va pas, mais il faut aussi savoir dire quand ca va bien.

Au dela de l'inclusivité des documents, c'est l'ensemble des administratifs qui a une ouverture d'esprit et un respect hors norme, et la je parle aussi bien pour des familles homoparentales qu'hétéroparentales.

Quand on laisse tomber les codes et que l'on s'adapte à chacun, ça s'appelle du bon sens et du respect. Je dirais même que c'est tout bonnement de l'intelligence.


Alors BIG UP a la ville de Chartres?


Voici venu le temps de l’été et avec le temps de la pause pour moi. Mais je n’ai pas eu envie de vous laisser 2 mois sans contenu alors j’ai eu cette idée. Encore une idée de salle de bain, haut lieu de réflexion pour moi, à moins que ce ne soit le seul ou j’arrive à ne pas avoir un ou plusieurs enfants avec moi. J’avais envie de vous partager encore plus de positif sous un format un peu différent. Cette fois c’est vous qui faites le job, moi je ne fais que le mettre en forme ;) je vous souhaite donc la bienvenue dans ce format spécial été du podcast les enfants vont bien. Des épisodes feel good tres courts qui rassurent sur l’ouverture de notre société et l’avenir de nos familles.


Je vous souhaite une bonne écoute


Si vous avez envie de participer pour cette session d’été c’est encore possible, je peux publier plus fréquemment sans souci. Pour cela, vous pouvez m’envoyer une note vocale sur mon e-mail : lesenfantsvontbien@gmail.com. Et j’ai même envie de vous proposer de me laisser régulièrement ces notes vocales en j’en publierai régulièrement tout au long de l’année.


Music by Angela Predhomme - Alive and Free - https://thmatc.co/?l=ED3BAEF4

Plus d'épisodes

1/17/2022

Lou: Donner ses ovocytes et offrir à toustes l'accès à la parentalité

Saison 3, Ép. 19
Si vous avez pu écouter les épisodes enregistrés avec l'agence de la biomédecine, saison 3 épisodes 8 et 13, vous avez identifié que l'enjeu de la mise en application de l'ouverture de la PMA à toutes les femmes était le stock de gamètes. Nous avions peur du manque de donneurs de sperme mais finalement les 1ers parcours nous rassurent et tiennent les délais annoncés, de 6 à 12 mois pour avoir accès à un don. En revanche, le fait de faire rentrer plus de femmes dans les parcours de PMA va mécaniquement faire augmenter les besoins en dons d'ovocytes. Il est à noter que les campagnes de communication de l'agence de la biomédecine, autour de la recherche de donneurs portent leurs fruits. Il était évident et important d'enregistrer un épisode de témoignage sur le don d'ovocytes afin de rassurer et d'accompagner sur une projection de parcours. Lou m'a immédiatement contacté suite à l'épisode enregistré avec David, qui est donneur de sperme, pour me raconter son cheminement, ses certitudes et son engagement. Je suis admirative de son investissement, de cette évidence qu'elle a ressenti si jeune et de sa conviction forte. Elle a mené son parcours sans jamais vaciller vers son objectif: donner l'accès à la parentalité à une personne qui en est privée. Je vous laisse découvrir son témoignage puis vous rendre sur le site www.dondovocytes.fr pour y recueillir plus de renseignements. Je vous souhaite une bonne écoute.