Les enfants vont bien

Partager

Anouk: "Je ne cache jamais qui je suis car je n'ai rien à cacher!"

Saison 2, Ép. 9

J’ai enregistré cet épisode avec Anouk cet été, avant même le vote de la loi bioéthique, et en réécoutant notre échange, je me rends compte que les questions sont à la fois pile dans les sujets du moment et complètement obsolètes vu le vrai bond en avant que nous avons fait avec le vote de la nouvelle loi bioéthique, les RCA et RCP, la possibilité d’auto-conserver nos ovocytes et nos spermatozoïdes et la question de la levée de l’anonymat qui exacerbe toutes les sensibilités.


Anouk a vécu dans nos familles, c’est une de nos enfants, et vous savez comme j’ai à cœur de donner la parole aux 1ers témoins de nos vies. Je le répète souvent ce sont les meilleurs ambassadeurs de nos parentalités.


Anouk a 18 ans, elle a vécu avec 2 mamans séparées, elle nous raconte ce rôle de guide qu’ont eu ses mères chacune dans leur foyer, elle nous relate ses ressentis et son enfance qu’elle qualifie d’heureuse. J’ai été hyper rassurée par son discours, j’ai ressenti une enfant bien dans ses baskets malgré toutes les complexités rencontrées dans sa famille.


Merci Anouk pour ta confiance, d’avoir bien voulu te livrer, c’est un acte politique comme tu le dis, et pour nous c’est précieux!


Je vous laisse découvrir son témoignage.


Je vous souhaite une bonne écoute.


Je vous reprends pour vous redonner les références du livre dans lequel Anouk a témoigné:

Gosses d’homo, récits d’enfants de couples lesbiens de Kolia Hiffler Wittkowsky aux éditions Max Milo.

Vous y retrouverez 16 témoignages d’enfants issus de familles homoparentales tous plus enrichissants les uns que les autres.

Plus d'épisodes