Partager

cover art for Où va le classement 2022 des vins de Saint-Émilion ?

Les quatre saisons du vin

Où va le classement 2022 des vins de Saint-Émilion ?

Saison 4, Ep. 10

Saint-Emilion, petite cité médiévale de carte postale célèbre dans le monde entier… Son église monolithe, ses placettes et terrasses ombragées, ses ruelles. Tout y est paisible. Sauf quand on y parle de vin. Et là l’ambiance y est passablement tendue, à quelques mois de l’annonce du futur classement de 2022 des vins de Saint-Emilion qui va se faire sans de grands noms. Ausone, Cheval Blanc et Angélus, emblématiques premiers grands crus classés A ont annoncé qu’ils ne présenteraient pas de dossier. Chez les “A”, seul le Château Pavie reste dans la course. Pourquoi une telle stratégie et quelles conséquences pour le futur classement et les autres propriétés ? Le rayonnement de ce classement 2022 en sera-t-il amoindri ?


Après un classement de 2012 qui a fait l’objet de nombreux recours sur le plan administratif mais aussi d’une procédure pénale, le classement 2022 va-t-il emprunter le même chemin ? Figeac, Canon, Troplong-Mondot : qui sont les nouveaux favoris et les outsiders ? Grands crus classés (GCC), Premiers GCC B et Premiers GCC A : sur quels critères cette nouvelle hiérarchie sera-t-elle établie ? Comment fonctionne en pratique le règlement ? Rive droite et rive gauche : que nous dit l’histoire des classements à Bordeaux sur la situation actuelle ? Les notions de marques et de réputation numérique ont-elles supplanté les classements depuis quelques années ?


Dans ce nouveau podcast des Quatre saisons du vin, nos journalistes Mathieu Hervé, César Compadre, responsable de la rubrique vin à Sud Ouest et Mathieu Doumenge, reporter à Terre de vins apportent les premiers éléments de réponses à ses nombreuses questions.  

More episodes

View all episodes

  • 25. Jean-Paul Kauffmann. "La nostalgie est une passion triste" 2/2

    27:16
    "Au-delà des vins arrogants, il faut dire que Bordeaux, c'est une véritable caverne d’Alibaba, il y a plein de pépites à Bordeaux qu'il faut savoir trouver. J'en reviens toujours au jugement personnel". Deuxième partie de notre entretien avec l'écrivain et journaliste Jean-Paul Kauffmann, 35 ans après la parution de son livre "Voyage à Bordeaux".
  • 25. Jean-Paul Kauffmann. “Bordeaux, c'est l'universalité” (1/2)

    38:46
    35 ans après la parution de son livre “Voyage à Bordeaux”, entretien exceptionnel avec le journaliste et écrivain Jean-Paul Kauffmann. (Première partie)
  • 24. Catherine Leparmentier. Oenotourisme : "Aujourd’hui les touristes et visiteurs sont à la recherche d’expériences"

    31:15
    “Ouvrir ses portes pour simplement faire de la visite de chais et de la dégustation, ça ne marche plus”. Bordelaise et experte de l'oenotourisme, Catherine Leparmentier est la directrice et coordinatrice du réseau des Great Wine Capitals qui réunit des régions viticoles remarquables du monde. Great Wine Capitals qui organise le concours Best Of Wine Tourism.
  • 23. Pierre-Henri Cosyns. “La question est : Comment va-t-on valoriser nos vins ?”

    37:25
    “Il y a la crise du vin, une crise du vin bio et une crise de l’inflation.” Pierre-Henri Cosyns, figure du vin bio en Aquitaine, livre son diagnostic et ses solutions. Pas seulement pour les bios. Pour toute la filière
  • 23. Nathalie Ollat. “Ce qui est le plus en danger dans le futur, c’est l'aromatique des vins”

    01:02:30
    Changement climatiques, stress hydriques, nouveaux cépages, amélioration de la gestion du sol, nouveaux territoires et évolution des terroirs, risque de lassitude des consommateurs confrontés à de nouveaux goûts des vins... La France viticole est en pleine mutation. En plein bouleversement. En pleine révolution. Dans ce nouvel épisode des "Quatre Saisons du vin", des journalistes Mathieu Hervé et César Compadre, entretien avec la chercheuse Nathalie Ollat, une des meilleures spécialistes françaises sur ces questions. Elle signe, avec Jean-Marc Touzard et toute une équipe de chercheurs un ouvrage qui fait déjà référence : “Vigne, vin et changement climatique” aux Editions Quae. 
  • 22. Jean-Francois Galhaud. "Pourquoi pas de merveilleux vins blancs en appellation Saint-Emilion ?"

    33:28
    “On doit être dans l’anticipation des demandes sociétales”. Jean-Francois Galhaud, président du Conseil des Vins de Saint-émilion est l’invité des Quatre saisons du vin. “S'appeler Saint-Emilion, cela oblige” (...) “Ce nom met des étoiles dans les yeux des gens”. Radiographie d’une appellation.  Ou plutôt de quatre appellations. Le Conseil des Vins de Saint-Emilion regroupe près de 900 viticulteurs pour les quatre appellations : Puisseguin Saint-Emilion, Lussac Saint-Emilion, Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru.
  • 21. Guillaume Pouthier. “Pour les grands vins, ce n'est pas la propriété qui décide du prix, c'est le marché"

    40:28
    Guillaume Pouthier est le directeur général du Château Les Carmes Haut-Brion. Ce cru de Pessac-Léognan qui est sans doute le vin qui s’écoule le plus rapidement en primeurs ces dernières années. Quelle est la tendance des prix des grands vins pour cette campagne 2024 des primeurs (il y sera question du millésime 2023) à Bordeaux ?
  • 20. Thomas Hébrard : “Il faut que les châteaux protègent la marge de leurs distributeurs”

    36:54
    Depuis plusieurs millésimes, les grands vins partent trop chers des châteaux durant la semaine des primeurs… “Il y a un problème de client de bout de chaîne. Les cavistes ont cessé de vendre des vins de Bordeaux car ils ne margent pas.”, estime Thomas Hébrard fondateur de U’Wine, une société d'investissement et de négoce de grands crus. 
  • 19. Stéphanie Piot : “Comment la filière du vin va repartir à la conquête des consommateurs”

    28:28
    “La filière du vin est un paquebot mais nous ne sommes pas le Titanic”. Stéphanie Piot, déléguée générale adjointe de Vins & Société est aujourd’hui l’invité des Quatre Saisons du vin. Elle est l’une des meilleures spécialistes de la consommation de vin en France