LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

Partager

#15 - Grégoire Delacourt signe un huis clos étouffant avec "Mon Père"

Ép. 15

Dans cet épisode, je pars à la rencontre de l’écrivain Grégoire Delacourt. Pendant près de deux décennies, cet ancien publicitaire a loué ses talents aux plus grandes marques avant de publier son premier roman, "L’écrivain de la famille", à l’âge de 50 ans.


Depuis le succès de "La liste de mes envies" en 2011, adapté au cinéma avec Mathilde Seigner et Marc Lavoine, il revient en libraires à intervalles réguliers. Il y a eu "La première chose qu’on regarde", "Danser au bord de l’abîme", "La femme qui ne vieillissait pas"...


"Mon père", qui vient de paraître chez Jean-Claude Lattès, est l’un de ses romans les plus courts. L’un des plus violents aussi. C’est un huis clos étouffant dans lequel un homme est confronté au prêtre qu’il accuse d’avoir abusé de son petit garçon.


De ce sujet en prise directe avec l’actualité, Grégoire Delacourt a su éviter tous les écueils pour livrer une fiction à la fois intime et universelle. Nous nous sommes retrouvés début mars chez son éditeur, pour parler de ce roman choc. Et bien d'autres choses encore.

Plus d'épisodes

5/28/2020

#43 - Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !"

Ép. 43
GuillaumeMusso: "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur!"Dans cet épisode, mon invité est le romancier français GuillaumeMusso.Fidèle à son rythme d’un livre par an, GuillaumeMussoaccompagne la réouverture des librairies avec "La vie est un roman" (Calmann-Lévy), un thriller à tiroirs qui ravira ses fans de la première heure comme les nouveaux. Et ils sont toujours plus nombreux puisque depuis 9 ans, cet ancien prof d’éco est l’écrivain qui vend le plus en France, avec encore 1,4 millions d'exemplaires en 2019.C’est dans son ancien appartement parisien, reconverti en atelier d'écriture, que Guillaume m’a reçu pour parler de ce nouveau roman nourri par son amour de la lecture et des écrivains.Tout commence à New York, dans une immense tour de verre où la romancière Flora Conway vit avec sa fille Carrie en prenant soin de se tenir à l’écart du cirque médiatique et de l’adulation de son public.Lors d’une partie de cache-cache, l’enfant disparaît. Portes et fenêtres sont fermées, les caméras de surveillance ne témoignent d’aucune intrusion dans l’appartement…Le mystère est total et il serait cruel d’en dire plus, sinon que "La vie est un roman" est unMussoencore plus addictif que les précédents grâce à sa construction imprévisible et à l’intensité de héros qui luttent contre leurs démons.