LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

Partager

#44 - Colombe Schneck : "En Amérique, un Noir aux mains d'un policier est un homme en danger de mort"

Ép. 44

Dans cet épisode, mon invitée est la journaliste et romancière Colombe Schneck. Comme moi, vous l’avez peut-être découverte à la fin des années 1990 dans l’émission Arrêts sur images, où elle décryptait chaque semaine l’actu des médias.


Ce que vous ne saviez peu-être pas, c’est que Colombe avait été stagiaire quelques années plus tôt au bureau du journal Le Monde à New York, la ville qui inspire son dernier roman, "Nuits d’été à Brooklyn" (Stock).


Nous sommes en août 1991 et Esther, son héroïne française, tombe sous le charme de Frederick, un professeur de littérature, spécialiste de Flaubert. Il est noir, marié et père d’une adolescente.


Leur histoire d’amour impossible se déroule au moment où le quartier de Crown Heights, où cohabitent juifs orthodoxes et afro-américaines, la mort accidentelle d’un petit garçon va entraîner une flambée de violences qui fait écho aux tensions qui parcourt aujourd’hui l’Amérique.

Plus d'épisodes

5/28/2020

#43 - Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !"

Ép. 43
GuillaumeMusso: "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur!"Dans cet épisode, mon invité est le romancier français GuillaumeMusso.Fidèle à son rythme d’un livre par an, GuillaumeMussoaccompagne la réouverture des librairies avec "La vie est un roman" (Calmann-Lévy), un thriller à tiroirs qui ravira ses fans de la première heure comme les nouveaux. Et ils sont toujours plus nombreux puisque depuis 9 ans, cet ancien prof d’éco est l’écrivain qui vend le plus en France, avec encore 1,4 millions d'exemplaires en 2019.C’est dans son ancien appartement parisien, reconverti en atelier d'écriture, que Guillaume m’a reçu pour parler de ce nouveau roman nourri par son amour de la lecture et des écrivains.Tout commence à New York, dans une immense tour de verre où la romancière Flora Conway vit avec sa fille Carrie en prenant soin de se tenir à l’écart du cirque médiatique et de l’adulation de son public.Lors d’une partie de cache-cache, l’enfant disparaît. Portes et fenêtres sont fermées, les caméras de surveillance ne témoignent d’aucune intrusion dans l’appartement…Le mystère est total et il serait cruel d’en dire plus, sinon que "La vie est un roman" est unMussoencore plus addictif que les précédents grâce à sa construction imprévisible et à l’intensité de héros qui luttent contre leurs démons.