LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

Partager

#30 - Romain Puertolas : "La vie réelle ne me satisfait pas à 100%"

Ép. 30

C'est un écrivain aussi charmeur qu’iconoclaste. Lieutenant de police originaire de Montpellier, Romain Puertolas a connu un succès foudroyant en 2013 avec L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea. Ce roman aussi loufoque qu’ébouriffant a séduit plus d’1,5 millions de lecteurs à travers le monde. Et offert à son auteur une nouvelle carrière, sinon une nouvelle vie.


On le retrouve aujourd’hui avec La police des fleurs, des arbres et des forêts (Albin Michel), une enquête policière qui se déroule dans un petit village de la France des années 1960. Mais qui a bien pu tuer, et découper en petits morceaux, un jeune homme sans histoire ? 

Plus d'épisodes

5/28/2020

#43 - Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !"

Ép. 43
GuillaumeMusso: "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur!"Dans cet épisode, mon invité est le romancier français GuillaumeMusso.Fidèle à son rythme d’un livre par an, GuillaumeMussoaccompagne la réouverture des librairies avec "La vie est un roman" (Calmann-Lévy), un thriller à tiroirs qui ravira ses fans de la première heure comme les nouveaux. Et ils sont toujours plus nombreux puisque depuis 9 ans, cet ancien prof d’éco est l’écrivain qui vend le plus en France, avec encore 1,4 millions d'exemplaires en 2019.C’est dans son ancien appartement parisien, reconverti en atelier d'écriture, que Guillaume m’a reçu pour parler de ce nouveau roman nourri par son amour de la lecture et des écrivains.Tout commence à New York, dans une immense tour de verre où la romancière Flora Conway vit avec sa fille Carrie en prenant soin de se tenir à l’écart du cirque médiatique et de l’adulation de son public.Lors d’une partie de cache-cache, l’enfant disparaît. Portes et fenêtres sont fermées, les caméras de surveillance ne témoignent d’aucune intrusion dans l’appartement…Le mystère est total et il serait cruel d’en dire plus, sinon que "La vie est un roman" est unMussoencore plus addictif que les précédents grâce à sa construction imprévisible et à l’intensité de héros qui luttent contre leurs démons.