LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

Partager

#11 - Cécile Pivot passe l’amour au crible dans" Battements de coeur"

Ép. 11

NOUVEAUTE !!!!


Les livres, c'est de l'échange et du partage. Je vous invite donc TOUS, auditeurs, à venir discuter et échanger au sein du GROUPE FACEBOOK "Les gens qui lisent sont plus heureux"


VENEZ

  1. PARLER DES LIVRES QUI VOUS ANIMENT
  2. des auteurs que vous souhaiteriez entendre.
  3. Venez débattre, échanger, partager.
  4. Venez dire à quel point lire VOUS REND HEUREUX


=> cela se passe ici : https://www.facebook.com/groups/308252543287882/

Entrée libre et gratuite !


-----------------------------------------------------------


Concernant cet épisode


La journaliste Cécile Pivot publie son premier roman intitulé "Battements de cœur". La description au scalpel de l’histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose.

 

Dans cet épisode, mon invité est la romancière Cécile Pivot. Son nom de famille vous dit quelque chose ? Normal, c’est l’une des filles du journaliste Bernard Pivot, le mythique présentateur d’Apostrophes, aujourd’hui président de l’Académie Goncourt. Cécile a longtemps travaillé dans la presse avant de se lancer dans l’écriture en 2017 avec "Comme d’habitude", le récit de son combat quotidien auprès de son fils autiste. Journaliste comme son père, elle a écrit avec lui "Lire !", un vibrant plaidoyer pour le plaisir de la lecture, paru l’an dernier.

 

En ces premiers jours de 2019, c’est son premier roman de fiction qu’elle dévoile. "Battements de cœur", c’est son titre, met en scène Anna et Paul, deux êtres que tout oppose. Elle est éditrice, bavarde, Parisienne, dans l’âme. Il est paysagiste, taiseux, foncièrement amoureux de la nature. Leur histoire d’amour semble impossible ? Ils vont la vivre à 100 à l’heure, en dépit de leurs différences et de leurs vies passées, jusqu’au jour où le doute s’installe…

Plus d'épisodes

5/28/2020

#43 - Guillaume Musso : "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur !"

Ép. 43
GuillaumeMusso: "Écrire un nouveau roman, c’est 50% d’excitation et 50% de terreur!"Dans cet épisode, mon invité est le romancier français GuillaumeMusso.Fidèle à son rythme d’un livre par an, GuillaumeMussoaccompagne la réouverture des librairies avec "La vie est un roman" (Calmann-Lévy), un thriller à tiroirs qui ravira ses fans de la première heure comme les nouveaux. Et ils sont toujours plus nombreux puisque depuis 9 ans, cet ancien prof d’éco est l’écrivain qui vend le plus en France, avec encore 1,4 millions d'exemplaires en 2019.C’est dans son ancien appartement parisien, reconverti en atelier d'écriture, que Guillaume m’a reçu pour parler de ce nouveau roman nourri par son amour de la lecture et des écrivains.Tout commence à New York, dans une immense tour de verre où la romancière Flora Conway vit avec sa fille Carrie en prenant soin de se tenir à l’écart du cirque médiatique et de l’adulation de son public.Lors d’une partie de cache-cache, l’enfant disparaît. Portes et fenêtres sont fermées, les caméras de surveillance ne témoignent d’aucune intrusion dans l’appartement…Le mystère est total et il serait cruel d’en dire plus, sinon que "La vie est un roman" est unMussoencore plus addictif que les précédents grâce à sa construction imprévisible et à l’intensité de héros qui luttent contre leurs démons.