Partager

LES GENS QUI LISENT SONT PLUS HEUREUX

Et si, à l'heure ou les réseaux sociaux vampirisent les esprit, ouvrir un livre était un acte de résistance ?

Et si, à l’heure où les réseaux sociaux vampirisent nos cerveaux, prendre le temps d'ouvrir un livre était devenu un acte de résistance ? "Les Gens Qui Lisent Sont Plus heureux", c’est un podcast consacré au plaisir de l
Dernier Épisode4/3/2020

#39 - Julien Sandrel : "Le confinement, c’est l’occasion de sortir de l’immédiateté du monde en lisant"

Ép. 39
Dans cet épisode, mon invité est le romancier Julien Sandrel. Un podcast pas comme les autres puisque nous devions nous rencontrer le 17 mars dernier, avant d’annuler notre rendez-vous en raison de l’épidémie de coronavirus. C’est finalement par téléphone que nous avons échangé au sujet de son nouveau livre, "Les Etincelles" (Calmann-Lévy), et de la période de confinement qui bouleverse la vie de chacun d’entre nous.Julien Sandrel est un auteur dont la carrière a démarré sur les chapeaux de roues en 2018 avec "La Chambre des merveilles", l’histoire bouleversante d’une mère qui tente de sortir son fils du coma en réalisant ses rêves les plus fous. Grâce au succès de ce premier roman, en cours d’adaptation au cinéma, Julien a quitté le monde de l’entreprise pour se consacrer à l’écriture.Les Etincelles, c’est l’histoire de Phoenix, une jeune femme qui a abandonné son rêve de devenir pianiste après la mort accidentelle de son père. Jusqu’au jour où elle fait une découverte qui va tout remettre en question. Et l’entraîner sur la piste d’une multinationale prête à mettre en péril la santé de ses employés pour quelques dividendes de plus…Comme de nombreux écrivains, Julien a dû renoncer à aller à la rencontre de ses lecteurs pour la sortie de son roman. Il est confiné chez lui à Paris avec sa compagne et leurs deux enfants. Un quotidien inédit qu’il a accepté de partager avec moi le temps d’un entretien forcément différent des autres.
3/6/2020

#37 - Diane Ducret : "Une Hitler au féminin est-elle possible dans l'Europe de demain ?"

Ép. 37
Diane Ducret est une femme qui a déjà connu plusieurs vies. Adolescente, elle a été championne d’équitation, avant de renoncer à la compétition suite à un grave accident. Après une longue période de rééducation, elle s’installe à Paris où elle décroche une maîtrise d’histoire de la philosophie à la Sorbonne avant d’entamer une carrière de journaliste. Elle travaille pour le magazine télé "Des racines et des ailes", pour la chaîne Histoire, pour Europe 1 ou encore le Huffington Post.En 2011, Diane publie "Femmes de dictateur", consacré comme son nom l’indique aux épouses de pires tyrans du 20e siècle. Neuf ans après ce best-seller qui lance sa carrière d’écrivain, et presque autant de livres entre temps, elle est de retour avec "La Dictatrice" (Flammarion), un roman d’anticipation qui ravira celles et ceux qui ont lu "La Servante Ecarlate" de Margaret Atwood ou "Le Pouvoir" de Naomi Alderman.Nous sommes en 2023 et Aurore Henri, une jeune reporter de guerre française blessée en Irak, assiste médusée à la dislocation de l’Union Européenne. Emprisonnée après avoir jeté une pierre au visage de l’un de ses dirigeants, elle devient l’icône d’une nouvelle génération qui va la porter au pouvoir, à ses risques et périls. Diane Ducret décrit un futur proche. Mais son roman fait écho de manière troublante au chaos qui secoue notre continent. Et si sa dictatrice frappait à nos portes plus tôt que prévu ?